Les cannabinoïdes dans le lait maternel

Nov 14, 2018 par

Le cannabis, dont le principe actif est le THC (Tétrahydrocannabinol) est la drogue dont la consommation est la plus répandue. D’après l’American Academy of Pediatrics, peu de données sont disponibles concernant les conséquences pour l’enfant de la consommation de cannabis par les mères qui allaitent. Le cannabis est cependant fortement déconseillé durant l’allaitement car cette drogue perturbe le développement du nourrisson.

cannabinoïdes

Les différents cannabinoïdes dans le lait maternel

Une étude, menée par des chercheurs de San Diego, a montré que certains cannabinoïdes peuvent passer dans le lait maternel. Cette étude a identifié sur 54 échantillons de lait provenant de mères consommant du cannabis (par inhalation ou ingestion), 3 cannabinoïdes.

Les 3 cannabinoïdes identifiés sont les suivants :

    • ∆9-THC (principe psycho-actif du cannabis)
    • 11-hydroxy-∆9-THC (métabolique hépatique du ∆9-THC)
    • Cannabidiol (chanvre, composé actif du cannabis)

Le principe psycho-actif du cannabis, le ∆9-THC, était présent dans 34 échantillons avec des concentrations allant de 1ng/ml (seuil de détection) à 323 ng/ml. A noter qu’après une seule prise de cannabis, le ∆9-THC a été détecté dans le lait maternel jusqu’à 6 jours après la prise ! Le ∆9-THC est lipophile, ce qui explique son passage dans le lait maternel. Le lait maternel contient 30 à 50g/l de lipides, les cannabinoïdes préalablement fixés sont libérés peu à peu.

À savoir ! Un composé lipophile est soluble dans une matière grasse.

Du THC absorbé par le nourrisson

Un nourrisson allaité par une mère consommant du cannabis absorbe environ 0,01 mg de ∆9-THC. Comme le cerveau du nourrisson est riche en lipides, les chercheurs supposent que les cannabinoïdes y pénètrent et peuvent ainsi perturber le développement de l’enfant. Cependant, aucune étude pharmacocinétique et clinique à long terme chez les enfants allaités n’a été menée à ce jour pour déterminer les réelles conséquences pour l’enfant en fonction de la dose absorbée.

Des études à venir devraient confirmer les conséquences de la consommation de cannabis sur les enfants allaités. La consommation de cannabis est de toute façon à proscrire pendant la grossesse et pendant l’allaitement mais cela est un vrai dilemme pour les pédiatres qui prônent les bienfaits de l’allaitement mais qui,  en même temps, sont conscients des risques liés à la présence éventuelle de cannabinoïdes dans le lait maternel sur le développement de l’enfant allaité.

Léa G. Journaliste scientifique

– Des cannabinoïdes dans le lait maternel… et ensuite ? JIM. Consulté le 12 novembre 2018.
Léa G.
Rédactrice scientifique
Passionnée par la virologie, l’immunologie et les enfants.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.