Une contraception masculine efficace plus de 10 ans !

Une contraception masculine efficace plus de 10 ans !

En France, le moyen de contraception le plus utilisé, et de loin, est une méthode de contraception féminine, la pilule œstroprogestative. La contraception masculine reste encore aujourd’hui marginale, car la plupart des méthodes sont restées au stade expérimental. Récemment, des chercheurs indiens ont développé une nouvelle méthode de contraception masculine, qui pourrait révolutionner la contraception.

Lire la suite

Découverte inédite : Le mécanisme du SIDA enfin décrypté

Découverte inédite :  Le mécanisme du SIDA enfin décrypté

Chaque année en France, 6 000 personnes découvrent leur séropositivité. Près de 40 ans après la découverte du SIDA et du virus de l’immunodéficience humaine (VIH), une start-up française vient de décrypter comment ce virus parvient à faire dysfonctionner le système immunitaire des personnes atteintes. Cette découverte ouvre la voie à de nouvelles stratégies thérapeutiques.

Lire la suite

Contraception : un nouvel outil en ligne par Santé Publique France

Contraception : un nouvel outil en ligne par Santé Publique France

Chez les femmes entre 20 et 29 ans, même si la pilule reste le moyen de contraception le plus utilisé, son usage est en recul, au profit du dispositif intra-utérin (le stérilet), du préservatif, ou de l’implant. Choisir une méthode de contraception adaptée à son mode de vie, ses préférences, sa santé n’est pas toujours facile…

Lire la suite

Le nombre de cas de syphilis a augmenté de 70% en Europe

Le nombre de cas de syphilis a augmenté de 70% en Europe

La syphilis est une infection sexuellement transmissible (IST) qui a fait des ravages jusqu’au milieu du 20ème siècle. Depuis quelques années, cette infection hautement contagieuse a fait son retour en Europe et le nombre de cas explose. Faisons un point sur la syphilis, une maladie causée par une bactérie : la tréponème pâle…

Lire la suite

La semaine santé en bref #73

  1. Point sur l’épidémie de Covid-19
  2. COVID-19, point de situation
  3. La continuité d’accès à l’IVG pendant l’épidémie
  4. Attention à certains sirops antitussifs avec le COVID-19
  5. L’ANSM se penche sur les allégations de certains cosmétiques
  6. 25 avril, journée mondiale du Paludisme

Lire la suite >

Lire la suite

Maladies à risques cardiovasculaire : recommandations sur la contraception

Maladies à risque cardiovasculaire et méthodes contraceptives : les dernières recommandations

En cas de maladie cardiovasculaire, certains contraceptifs hormonaux sont déconseillés, car pouvant entraîner une augmentation du risque thromboembolique veineux et artériel. La pilule oestroprogestative par exemple, créée en 1960, pour laquelle les doses en oestrogènes ont été baissées au cours des années, comporte encore des risques vasculaires tels que phlébites et embolie pulmonaire, contrairement à la contraception progestative pure, qui n’est pas associée à une augmentation de ce risque. Afin de réduire ces risques, la recherche des facteurs de risque veineux et artériels par les professionnels de santé est essentielle et un bilan complet doit être prescrit avant de proposer aux patientes une méthode contraceptive adaptée. La Haute Autorité de Santé fait le point dans un article.

Lire la suite

Vigilance sur l’Implant contraceptif Nexplanon

Vigilance sur l’Implant contraceptif Nexplanon

L’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM) recommande à tous les professionnels de santé à la vigilance sur l’implantation du contraceptif Nexplanon. De nouveaux cas de migration de ce contraceptif dans les vaisseaux sanguins et dans le thorax ont été enregistrés récemment. Pour éviter les lésions neurovasculaires tout un ensemble de précautions sont à mettre en place.

Lire la suite