Quand le coronavirus « colle à la peau » !

Oct 24, 2020 par

Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, chacun est appelé à appliquer les principaux gestes barrières parmi lesquels le lavage régulier des mains à l’eau et au savon. En apparence tout simple, ce geste n’en demeure pas moins capital pour limiter la propagation du virus. Et pour cause, d’après une nouvelle étude japonaise, le SARS-CoV-2 reste actif sur la peau pendant neuf heures !

Une main infestée de virus

Coronavirus : une survie plus longue sur la peau que le virus de la grippe

Une récente étude japonaise s’est intéressée à la survie du SARS-CoV-2 sur la surface de la peau. Pour mener à bien leurs recherches, les scientifiques ont analysé des échantillons de peau prélevés sur des patients décédés depuis une journée et infectés par le coronavirus.

Les résultats de cette étude, publiés dans le journal Clinical Infectious Diseases, confirment la nécessité de se laver fréquemment les mains pour lutter contre la pandémie de Covid-19. Les scientifiques ont en effet  mis en évidence que le SARS-CoV-2 restait actif cinq fois plus longtemps sur la peau que le virus de la grippe !

À savoir ! D’après cette étude, le SARS-CoV-2 reste actif sur la peau pendant 9 heures contre 1,8 heure pour le virus de la grippe.

Bien que la survie plus longue du SARS-CoV-2 sur la peau augmente le risque de transmission par contact, les auteurs de l’étude rappellent que « l’hygiène des mains peut réduire ce risque ».

Se laver régulièrement les mains : un geste capital

Cette nouvelle étude montre donc une nouvelle fois la nécessité capitale de se laver les mains pour limiter la propagation et la transmission du virus. Les auteurs de cette étude soutiennent d’ailleurs les recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour un lavage régulier et complet des mains :

  • Mouiller entièrement les mains;
  • Savonner les mains pendant au moins 30 secondes;
  • Frotter la paume et l’extérieur des mains jusqu’au poignet, le bout des doigts, frotter entre les doigts et les ongles;
  • Rincer;
  • Sécher les mains avec une serviette propre;

Par ailleurs, il est fortement recommandé de se savonner systématiquement les mains en rentrant chez soi, après avoir pris les transports en commun, après avoir rendu visite à une personne malade, avant et après s’être occupé d’un bébé, après s’être mouché, avoir toussé ou éternué, avant de préparer les repas, de manger ou après être allé aux toilettes :  “Lorsqu’on se mouche, on peut récupérer sur ses mains du mucus et du virus. Comme ce virus peut rester vivant, infectieux quelques heures, il est extrêmement important de se laver les mains”, explique l’infectiologue Anne-Claude Crémieux.

Les solutions hydro-alcooliques constituent enfin une alternative judicieuse en l’absence de point d’eau ou de savon. L’alcool qu’elles contiennent dénature certaines protéines de l’enveloppe virale, rendant le virus incapable de pénétrer dans une cellule. D’après les auteurs de cette étude, le coronavirus, comme le virus de la grippe, seraient ainsi tous deux inactivés en 15 secondes par l’application sur la peau d’une solution hydro-alcoolique composée à 80% d’éthanol.

Déborah L., Docteur en Pharmacie

Source

– Survival of SARS-CoV-2 and influenza virus on the human skin: Importance of hand hygiene in COVID-19. Clinical Infectious Diseases. Consulté le 20 octobre 2020.

Deborah L.
Pharmacienne.
Spécialisée dans les domaines de la santé, de la nutrition et de la cosmétologie.
Passionnée par l'écriture, elle sait allier la rigueur scientifique à la beauté de notre langue.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.