Le savon : meilleur ennemi du SARS-CoV-2

Actualités Coronavirus (COVID-19) Maladies virales Santé au quotidien (maux quotidiens)

Rédigé par Deborah L. et publié le 14 avril 2020

Depuis le début de l’épidémie de Covid-19 dans notre pays, le gouvernement martèle les principaux gestes barrières à adopter parmi lesquels le lavage régulier des mains à l’eau et au savon. En apparence tout simple, ce geste n’en demeure pas moins capital pour limiter la propagation du virus SARS-CoV-2. En quoi le savon est-il le meilleur ennemi du SARS-CoV-2 ?

savon-mains-indispensable-covid19

Les modes de transmission du Covid-19

Le Covid-19 peut se transmettre par différents moyens :

  • Par projection de gouttelettes infectées lors d’une discussion, d’éternuements ou de toux.
  • Par contact des mains non lavées ou de surfaces souillées par des gouttelettes infectées.

Les mesures d’hygiène et de distanciation sociale sont donc indispensables pour se protéger de la maladie. Depuis le début de l’épidémie de Covid-19 dans notre pays, le gouvernement martèle les principaux gestes barrières à adopter parmi lesquels le lavage régulier des mains à l’eau et au savon.

En apparence tout simple, ce geste n’en demeure pas moins capital pour limiter la propagation du virus SARS-CoV-2. Car une main contaminée peut participer à la propagation de la maladie par simple contact avec des objets ou des surfaces (poignées de porte, boutons d’ascenseur, etc).

Lire aussiEpidémie de Coronavirus : Et si vous aidiez à la surveiller ?

Le savon : ennemi du SARS-CoV-2

En quoi le savon est-il le meilleur ennemi du SARS-CoV-2 ?

Pour répondre à cette question, il est nécessaire d’en comprendre les constitutions respectives :

  • Les molécules de savon présentent une structure « en épingle » avec une tête hydrophile (qui aime l’eau) et une queue hydrophobe (qui fuit l’eau) composée d’une longue chaîne d’acide gras.
  • Le virus SARS-CoV-2 est une nanoparticule qui se compose d’une enveloppe virale, formée d’une membrane lipidique (grasse) et de protéines, encapsulant une macromolécule codant le génome du virus.

À savoir ! Dans l’eau, les molécules de savon ont deux options : rester libres ou former des micelles en s’organisant de telle sorte que leur tête hydrophile soit en contact avec l’eau et les queues hydrophobes au centre.

Quand on se lave les mains avec du savon, les queues hydrophobes des molécules libres du savon cherchent à fuir l’eau. Elles se fixent alors sur l’enveloppe lipidique du virus ce qui la désorganise. L’enveloppe lipidique n’étant plus fonctionnelle, le virus n’est plus capable de pénétrer dans les cellules. Il n’est donc plus infectieux. Quant aux molécules de savon qui s’organisent en micelle, elles entourent les débris de l’enveloppe du virus qui seront ainsi évacués lors du rinçage des mains.

Lire aussiPas tous égaux face au Covid-19 !

Comment se laver les mains efficacement ?

En cas d’infection virale, les virus se transmettent par contact entre deux personnes ou par contact avec des surfaces ou des objets sur lesquels les virus se sont déposés (lavabos, poignées de porte, clés…). Ce faisant, il est fortement recommandé de se savonner systématiquement les mains après avoir pris les transports en commun, en rentrant chez soi, après avoir rendu visite à une personne malade, avant et après s’être occupé d’un bébé, après s’être mouché, avoir toussé ou éternué, avant de préparer les repas, de les servir ou de manger, après être allé aux toilettes.

Se laver les mains efficacement implique de respecter les règles émises par l’Organisation mondiale de la Santé :

  • Mouiller entièrement les mains ;
  • Savonner les mains pendant au moins 30 secondes ;
  • Frotter la paume et l’extérieur des mains jusqu’au poignet, le bout des doigts, frotter entre les doigts et les ongles ;
  • Rincer ;
  • Sécher les mains avec une serviette propre.

À savoir ! Les solutions hydroalcooliques constituent une alternative en l’absence de point d’eau ou de savon. L’alcool qu’elles contiennent dénature certaines protéines de l’enveloppe virale, rendant le virus incapable de pénétrer dans une cellule. Si les solutions hydroalcooliques sont utilisées pour leurs propriétés virucides et bactéricides, elles n’ont en revanche aucun effet nettoyant et ne sont donc pas efficaces sur les mains sales.

A vos lavabos !

Lire aussiPénurie de gels hydro-alcooliques : Quelles alternatives?

Déborah L., Docteur en Pharmacie

– Comment le savon détruit-il le coronavirus ?. OUEST FRANCE. Consulté le 13 avril 2020.
– Informations coronavirus. GOUVERNEMENT. Consulté le 13 avril 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.