Covid 19 : ce qu’il faut savoir sur la vaccination des adolescents

Actualités Coronavirus (COVID-19) Vaccins

Rédigé par Yasmine B. et publié le 3 août 2021

En France, les campagnes de vaccination successives ont été à l’origine de nombreux débats. Avec les déclarations récentes du ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer, la vaccination des adolescents est au cœur des discussions.
Quels sont les risques des vaccins à ARNm pour les adolescents ? Quels sont les retours ? Combien de doses pour les 12-17 ans ? Santé Sur Le Net fait le point.

vaccination des adolescents

Que se passe-t-il à l’école pour les non vaccinés ?

Jusqu’à la fin de l’année scolaire 2021, lorsqu’un cas de Covid 19 était détecté dans une classe de l’enseignement secondaire, cette dernière était rapidement fermée. Selon la déclaration du ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer, à la rentrée 2021, les adolescents non-vaccinés seront évincés de la classe. Cette nouvelle règle a pour but de ne pas pénaliser les adolescents vaccinés et d’éviter toutes nouvelles perturbations pour les élèves à la rentrée. Pour ce qui est des adolescents non vaccinés, ces derniers se verront suivre un enseignement à distance si un cas de Covid 19 est détecté dans une classe.

Ce nouveau protocole sanitaire ne s’applique qu’aux 12-17 ans puisque les élèves de l’enseignement primaire ne peuvent pas être vaccinés.

Lire aussiAnnonces du gouvernement : pass sanitaire, vaccination

Vaccination des adolescents : pourquoi une seule dose chez certains garçons ?

Si les bénéfices de la vaccination anti-Covid 19 l’emportent sur les risques, des effets indésirables chez les jeunes garçons ont toutefois été signalés. Ces derniers apparaissent généralement 14 jours après l’administration du vaccin, et plus particulièrement après la seconde dose. Ainsi, en Europe, 145 cas de myocardites et 138 cas de péricardites ont été signalés avec le vaccin Comirnaty Pfizer BioNTech. Le vaccin Spikevax est quant à lui à l’origine de 19 cas de péricardites en Europe, dont un cas en France.

Par conséquent, selon les antécédents médicaux des adolescents à vacciner, une seule dose peut être préconisée afin d’éviter la survenue de tels effets indésirables.

Lire aussiBientôt un carnet de vaccination sous la peau ?!

Quels vaccins actuellement utilisés ?

En France, les vaccins à ARNm Pfizer-BioTEch et Spikevax de Moderna ont été autorisés pour les adolescents âgés entre 12 et 17 ans. L’étude des effets du vaccin Spikevax qui a porté sur 3732 adolescents a permis d’observer une réponse anticorps comparable à celle obtenue chez les adultes.

Ainsi, s’il n’existe pas de contre-indication à l’administration d’une seconde dose, les adolescents se verront administrer deux injections dans les muscles de la partie supérieure du bras. L’intervalle entre les deux doses de vaccin sera de quatre semaines.

Lire aussiJe veux choisir mon vaccin anti-covid-19 !

Vaccination des adolescents : Quels sont les premiers retours ?

En plus de protéger les adolescents, les vaccins contre la Covid 19 permettront aux 12-17 ans de retrouver un semblant de vie normale, et de limiter les risques de transmission du virus. Les premiers retours concernant la vaccination des adolescents ont permis de conclure une efficacité vaccinale de 93,3% pour Spikevax (Moderna). Les vaccins Pfizer/BioNTech ont, quant à eux, montré une efficacité de 100%, confirmée par test PCR, dès le 7ème jour qui suit la vaccination.

Yasmine B., rédactrice scientifique

Sources
– Retour d’information sur le PRAC de juillet 2021 . ansm.sante.fr. Consulté le 2 août 2021.
– Covid-19 : le vaccin Spikevax® de Moderna peut être utilisé à partir de l’âge de 12. has-sante.f. Consulté le 2 août 2021.
– Stratégie de vaccination contre la Covid-19 – Place du vaccin à ARNm COMIRNATY® chez les 12-15 ans. has-sante.f. Consulté le 2 août 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *