Annonces du gouvernement : pass sanitaire, vaccination

13 juillet 2021 par

Quelles ont été les annonces du gouvernement le 12 juillet ? Malgré une baisse des décès et des hospitalisations depuis plusieurs semaines, la situation sanitaire en France reste préoccupante, notamment à cause de la propagation fulgurante du variant Delta qui entraine un rebond significatif du nombre de contaminations. Dans son annonce aux français faite lundi soir, Emmanuel Macron a détaillé les prochaines mesures sanitaires afin de faire face à cette reprise de l’épidémie de la Covid-19, alors que les vacances scolaires viennent de débuter. Santé sur le Net fait le point sur les mesures annoncées.

annonces-covid-macron

Annonces du gouvernement : coup d’accélération sur la vaccination

Face à la reprise de l’épidémie, c’est la première des annonces du gouvernement. Sans surprise, le chef de l’État a annoncé ce lundi 12 juillet la vaccination obligatoire pour tous les soignants à partir du 15 septembre prochain. Sont concernés par cette mesure tout le personnel hospitalier, soignants et non soignants, ou travaillant en clinique, en maison de retraite, au contact de personnes handicapées, âgées ou fragiles. Les soignants intervenant à domicile sont également concernés. Le personnel médical a donc tout l’été pour se faire vacciner. Dès le 15 septembre, des contrôles seront menés et des sanctions prises. De manière plus générale, Emmanuel Macron a appelé tous les Français à passer le pas de la vaccination cet été, sans exclure la possibilité d’une obligation vaccinale pour tous si la situation ne s’améliorait pas à l’automne.

Afin d’atteindre le plus rapidement possible une couverture vaccinale suffisante pour endiguer l’épidémie, des campagnes de vaccination seront organisés dès la rentrée dans les établissements scolaires : collèges, lycées et universités. Rappelons qu’il est possible de se faire vacciner à partir de l’âge de 12 ans.

Une troisième dose disponible dès septembre pour les personnes vaccinées depuis janvier

Même si nous disposons encore de peu de recul sur la durée de la protection liée aux vaccins, qui semblerait être d’au moins 6 mois d’après certaines études, les autorités préfèrent mettre en place rapidement une campagne de rappel comportant l’injection d’une nouvelle dose de vaccin. Le but de ce rappel est de maintenir un taux d’anticorps suffisant pour se protéger de la Covid-19 et notamment des nouveaux variants. Les premières personnes vaccinées en janvier ou février derniers pourront ainsi prendre rendez-vous dès début septembre pour recevoir une troisième dose (ou une deuxième suivant les cas).

Extension et renforcement du pass sanitaire

Jusqu’à présent, le pass sanitaire concernait l’accès aux discothèques et aux événements rassemblant plus de 1000 personnes. Dès le 21 juillet, il sera étendu aux lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes : spectacles, parcs d’attraction, concerts ou festivals. En août, il sera également nécessaire de le présenter pour pouvoir manger au restaurant, aller au bar, dans un centre commercial, rendre visite à quelqu’un dans un hôpital ou une maison de retraite, mais aussi pour prendre des transports en communs sur de grandes distances (avion, train, bus). Cette mesure s’applique pour tous (clients, usagers et salariés) à partir de l’âge de 12 ans. Rappelons que le pass sanitaire atteste d’un schéma vaccinal complet ou de la réalisation d’un test PCR négatif datant de moins de 48 heures.

Afin d’encourager la vaccination plutôt que la multiplication des tests PCR, le chef de l’État a d’ailleurs annoncé la fin de la gratuité de ces tests dès cet automne, sans mentionner de date précise. Sauf prescription médicale, les tests PCR seront donc désormais payants.

Alors que les Français se préparent à partir en vacances, le gouvernement prévoie également un renforcement des contrôles aux frontières et notamment la mise en place d’un isolement contraint pour les personnes non-vaccinées en provenance de pays à risque. Les autorités déconseillent déjà fortement aux Français de se rendre en Espagne ou au Portugal, qui connaissent un important rebond épidémique.

Le but de ces mesures contraignantes est là aussi de pousser le plus grand nombre vers la vaccination. C’est une « course de vitesse » a affirmé Emmanuel Macron, qui ajoute que la vaccination est « le seul chemin vers le retour à la vie normale ».

Enfin, les personnes résidentes en Martinique et à La Réunion se verront soumises dès aujourd’hui à un couvre-feu et à l’instauration de l’état d’urgence sanitaire. La circulation du virus y est particulièrement préoccupante et le niveau de vaccination nettement insuffisant, provoquant de fortes tensions sur le milieu hospitalier dans ces deux territoires.

Morgane Gillard, rédactrice scientifique

Sources

– Information Coronavirus. gouvernement.fr. Consulté le 13 juillet 2021.

Morgane G.
Rédactrice scientifique
Passionnée par les sciences en général, s'engage à proposer un contenu accessible et de qualité, basé sur des sources fiables.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.
Tout commentaire contenant une adresse web (http://, https://) sera supprimé
Veuillez limiter la longueur de votre commentaire à 2000 caractères maximum.