Covid-19 : le rebond épidémique inquiète les autorités

Actualités Coronavirus (COVID-19)

Rédigé par Alexia F. et publié le 22 juin 2022

Depuis deux semaines, le nombre de nouveaux cas de Covid-19 augmente en France. Serait-ce le début d’une septième vague ? Dans son dernier point épidémiologique, Santé Publique France alerte sur l’accélération fulgurante de la circulation du virus. Elle s’accompagne d’une légère augmentation des hospitalisations, notamment des personnes de plus de 60 ans. Ainsi, les autorités appellent à un effort sur la couverture vaccinale.

Un jeune homme montre un test positif à la Covid-19.

Un rebond épidémique de la Covid-19 pour l’été ?

Depuis plusieurs jours, la France connaît un rebond épidémique de la Covid-19. Désormais, il y a 50 000 nouveaux cas testés positifs chaque jour. En effet, le dernier point épidémiologique publié par Santé Publique France montre une accélération fulgurante (+53%) de la circulation du SARS-CoV-2 en France métropolitaine. Tout l’Hexagone est touché, avec une augmentation plus forte en Ile-de-France. Le taux d’incidence a nettement augmenté dans toutes les tranches d’âges. Le taux de positivité augmente lui aussi, notamment chez les 20-59 ans. Le début de cette vague épidémique est similaire à celui de la vague connue à l’automne 2020. Par ailleurs, le regain épidémique touche aussi l’Outre-mer, en particulier la Martinique.

L’augmentation constatée en France fait écho à celle observée chez nos voisins. Le Portugal a déjà connu une nouvelle vague épidémique. Le Royaume-Uni et l’Allemagne la traverse également.

Augmentation des admissions à l’hôpital

Outre l’augmentation fulgurante du nombre de cas positifs, les autorités sont particulièrement préoccupées par l’augmentation des admissions à l’hôpital observées ces dernières semaines. Toutes les 24 heures, 600 nouvelles personnes sont hospitalisées en raison d’une infection par le SARS-CoV-2.

Par ailleurs, il s’avère que ce sont les plus fragiles qui sont actuellement hospitalisés. En effet, 8 malades du Covid-19 admis à l’hôpital sur 10 ont plus de 60 ans. Cela pose la question de l’état de la couverture vaccinale dans cette population.

La couverture vaccinale contre la Covid-19 en cause dans le rebond épidémique ?

Face à ce rebond épidémique, Santé Publique France appelle à un effort supplémentaire sur la vaccination contre la Covid-19, notamment chez les personnes les plus fragiles. En effet, le 13 juin, seuls 29,1% des 60-79 ans et 29,2% des 80 ans et plus éligibles à la 4ème dose en avait bénéficié. C’est trop peu pour pouvoir résister à une nouvelle vague épidémique.

De plus, dans un contexte de relâchement des mesures de prévention contre l’infection, les autorités sanitaires rappellent que l’application des gestes barrières est essentielle. Le lavage des mains et le port du masque dans des lieux collectifs permettent de limiter la progression de l’épidémie.

A noter ! En cette période de fortes chaleurs précoces, l’aération des lieux clos doit se limiter aux heures les moins chaudes de la journée.

Rédigé par Morgane G., le 13 juillet 2021. Mis à jour par Alexia F., Docteure en Neurosciences le 22 juin 2022.

Sources
– Point épidémiologique COVID-19 du 16 juin 2022. Santé Publique France. Consulté le 22 juin 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.