Covid-19 et voyages, comment faire cet été ?

21 juin 2021 par

Covid-19 et voyages à l’étranger : Santé sur le Net fait le point ! L’été arrive à grands pas et avec lui, la période des vacances pour des millions de Français. Si les chiffres de l’épidémie de la Covid-19 et la campagne vaccinale éclaircissent l’horizon, des contraintes administratives et sanitaires sont imposées pour partir vers certaines destinations. Santé Sur le Net fait le point sur les voyages durant cet été 2021.

Covid-19 et voyages

Covid-19 et voyages possibles

Covid-19 et voyages : oui, c’est possible ! L’été 2021, malgré une amélioration certaine de la situation sanitaire, sera encore marqué par l’épidémie de la Covid-19, avec des règles administratives et sanitaires pour voyager d’un pays à l’autre. Et tout dépend du pays choisi pour les vacances d’été. En Europe, les déplacements sont de nouveau autorisés entre les pays, sans justification nécessaire. Pour l’instant, des tests de dépistage sont nécessaires pour voyager dans un autre pays européen et pour en revenir.

A partir du 1er juillet 2021, sera mis en place le certificat européen (également connu sous le nom de pass sanitaire) pour les déplacements intra-européens, et ce pour une durée de douze mois. Ce certificat permettra selon les cas de justifier auprès des autorités :

  • D’un test de dépistage négatif ;
  • D’une vaccination contre la Covid-19 ;
  • D’une immunité acquise suite à l’infection par le SARS-CoV2.

Des couleurs attribuées à chaque pays hors de l’Europe

Le pass sanitaire va permettre de concilier Covid-19 et voyages. S’il constituera le laisser-passer indispensable pour voyager au sein de l’Union Européenne, qu’en est-il pour les autres pays étrangers ? Les formalités administratives ont été définies en fonction d’une classification des pays en trois couleurs différentes :

  • Les pays verts, dans lesquels le virus ne circule pas activement et dans lesquels aucun variant préoccupant n’est recensé ;
  • Les pays oranges, dans lesquels le virus circule activement mais de manière maîtrisée et dans lesquels les variants préoccupants ne diffusent pas ;
  • Les pays rouges, dans lesquels le virus circule activement, avec la présence de variants préoccupants diffusant dans la population.

Cette classification est régulièrement mise à jour en fonction de l’évolution de la situation sanitaire dans le monde. La liste actualisée est consultable sur le site d’information du gouvernement. Pour chaque catégorie de pays, des formalités spécifiques sont mises en place, à la fois pour les touristes, mais aussi pour les chauffeurs routiers et les personnes ayant des motifs impérieux de déplacement (travail, motif familial, …).

Bien se tenir informé(e) avant le départ

Selon les situations, la couleur du pays de destination et le statut du voyageur (vacciné ou non, immunisé ou non), différentes règles peuvent être appliquées :

  • Un test de dépistage négatif dans les 72 ou 48 dernières heures ;
  • Une mise en quarantaine à l’aller et/ou au retour ;
  • Une déclaration sur l’honneur d’absence de signes évocateurs d’une Covid-19 ou de contact avec une personne positive ;
  • Un justificatif du motif impérieux invoqué.

Il est fortement recommandé de se renseigner plusieurs semaines avant le départ pour connaître les formalités à accomplir à la fois pour se rendre dans le pays de destination, mais également pour en revenir. Certaines règles peuvent s’appliquer uniquement lors du retour en France.

Pour celles et ceux qui redoutent les contraintes sanitaires et administratives, il faut savoir qu’en France métropolitaine, toutes les destinations sont maintenant possibles sans restriction. L’occasion peut-être de découvrir ou de redécouvrir certaines régions. Vers les DOM-TOM, seul un test PCR effectué dans les 72 dernières heures et négatif est obligatoire pour l’embarquement. Il est donc possible de concilier Covid-19 et voyages cet été !

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources
– Loisirs/vacances. gouvernement.fr. Consulté le 21 juin 2021.
– Déplacements à l’étranger. gouvernement.fr. Consulté le 21 juin 2021.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.
Tout commentaire contenant une adresse web (http://, https://) sera supprimé
Veuillez limiter la longueur de votre commentaire à 2000 caractères maximum.