Covid-19 et enfants : Que sait-on pour le moment ?

Apr 2, 2020 par

Depuis le début de l’épidémie mondiale de coronavirus Sras-CoV-2, les enfants semblent moins touchés que les adultes. Que sait-on pour le moment sur le sujet ? Tour d’horizon des connaissances actuelles du Covid-19 en pédiatrie.

Les données actuelles chiffrées du Covid-19 en pédiatrie

Le Covid-19 est un nouveau virus dont le corps scientifique ignore encore les incidences précises chez les enfants et les adolescents. Depuis le début de l’épidémie mondiale, les enfants semblent moins touchés que les adultes. Ce constat est corroboré par les données chiffrées de diverses études :

  • Le 24 février dernier, le JAMA a publié une étude chiffrant à seulement 2% le taux d’enfants et d’adolescents de moins de 19 ans parmi les 72 314 premiers cas décrits de Covid-19. Aucun décès chez les enfants de moins de 9 ans n’a été observé parmi ces cas.
  • En février dernier, la publication d’une étude chinoise a porté sur une série rétrospective de 9 nourrissons de moins de 1 an hospitalisés en Chine pour Covid-19 entre le 8 décembre et le 2 février. Aucun de ces enfants n’a présenté de complication. Ce très faible effectif suggérait que les enfants de moins de 1 an étaient très peu touchés ou qu’ils n’étaient pas diagnostiqués faute de symptômes suffisants.
  • A la date du 23 mars dernier, seulement 1% des 58 000 cas Italiens de Covid-19 concernait des enfants et adolescents de moins de 18 ans. L’Italie comptait à ce moment-là un taux d’hospitalisation des enfants de 11% et aucun d’entre eux n’a eu besoin de soins intensifs d’après les données de l’Istituto Superiore di Sanità.

Ces études semblent s’accorder sur le fait que si les enfants sont réceptifs au Covid-19 quel que soit leur âge, ils paraissent peu touchés par ce virus. Certains scientifiques avancent l’hypothèse selon laquelle le récepteur cellulaire du virus serait moins mature chez les enfants que chez les adultes. Mais vu les tableaux peu symptomatiques et le faible recul par rapport au début de la pandémie, le sous-diagnostic des cas pédiatriques est probable. Les conclusions de ces différentes études nécessitent donc d’être étayées.

D’autant qu’il est à déplorer certains cas de formes graves de la maladie chez les enfants et les adolescents. S’ils restent exceptionnels, ces cas peuvent en effet malheureusement arriver. Preuves en sont les décès récents d’une jeune adolescente française de 16 ans, d’un adolescent portugais de 14 ans, et d’une petite fille belge de 12 ans.

Les gestes barrières concernent aussi les enfants !

Si les enfants et adolescents semblent pour le moment moins touchés par le virus, ils peuvent néanmoins en être porteurs et le transmettre à des personnes plus fragiles. D’où la nécessité absolue, dans un contexte où le nombre de malades augmente rapidement, de les initier dès leur plus jeune âge aux gestes barrières à adopter pour se protéger et protéger leur entourage contre le coronavirus Covid-19 :

  • Se laver les mains très régulièrement : avec de l’eau et du savon pendant une durée minimum de 30 secondes. A défaut d’eau et de savon, on peut utiliser une solution hydro-alcoolique. En cas d’infection virale, les virus se transmettent en effet par contact entre deux personnes ou par contact avec des surfaces ou des objets sur lesquels les virus se sont déposés (lavabos, poignées de porte, clés…). Ce faisant, il est fortement recommandé de se laver systématiquement les mains le plus souvent possible.
  • Saluer sans se serrer la main, éviter les contacts rapprochés
  • Tousser ou éternuer dans le pli de son coude. Ce geste permet d’éviter de diffuser les gouttelettes et microgouttelettes contenant le virus et limite ainsi le risque de contamination.
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique et le jeter immédiatement à la poubelle. Les virus évacués au moyen du mouchage peuvent en effet survivre plusieurs heures sur le mouchoir !
  • Porter un masque jetable dès que la maladie est avérée (sur prescription médicale).

Déborah L., Docteur en Pharmacie

– Des formes graves de Covid-19 chez les enfants aussi. JIM. Consulté le 25 mars 2020.
– Coronavirus Covid-19. Société Française de pédiatrie. SFPÉDIATRIE. Consulté le 25 mars 2020.

Deborah L.
Pharmacienne.
Spécialisée dans les domaines de la santé, de la nutrition et de la cosmétologie.
Passionnée par l'écriture, elle sait allier la rigueur scientifique à la beauté de notre langue.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.