Halte à la dénutrition des patients cancéreux !

Actualités Cancer Santé au quotidien (maux quotidiens) Santé des séniors

Rédigé par Estelle B. et publié le 12 septembre 2022

La dénutrition des patients cancéreux peut avoir des conséquences graves voire mortelles pour le patient. Dès lors, un dépistage le plus précoce possible s’avère indispensable pour une prise en charge optimale. Santé sur le net fait le point.

dénutrition chez les patients cancéreux

Les dangers de la dénutrition chez les patients cancéreux

La dénutrition correspond à un état pathologique de déséquilibre nutritionnel. Elle résulte d’apports alimentaires insuffisants ou de déperditions d’énergie accrues au cours de certaines maladies comme les cancers.

À savoir ! Lorsque la dénutrition est liée à une maladie avec inflammation chronique comme le cancer, on parle également de cachexie.

On estime que la prévalence de la dénutrition au cours d’un cancer est d’environ 40 % et jusqu’à 70 % pour certains cancers comme le cancer du pancréas. La dénutrition chez les patients cancéreux constitue également une complication fréquente des cancers digestifs (bouche, gorge, œsophage, estomac, côlon).

Plusieurs facteurs peuvent être en cause dans la dénutrition d’un patient cancéreux :

  • Une obstruction du tube digestif
  • Une perturbation du goût ou de l’odorat
  • Des douleurs
  • Une dépression
  • Les traitements oncologiques (chimiothérapie et radiothérapie) pouvant provoquer des nausées, vomissements ou une perte d’appétit.
  • L’augmentation par les cellules cancéreuses des dépenses énergétiques de l’organisme.

La dénutrition provoque généralement une fonte de la masse musculaire, une perte de mobilité et une diminution des défenses naturelles. Elle peut cependant avoir des répercussions encore plus graves chez le patient cancéreux avec :

  • Un risque d’infections nosocomiales multiplié par 4
  • Une augmentation de la toxicité des traitements
  • Une réduction de la réponse à la chimiothérapie
  • Une augmentation du risque de complications post-opératoires
  • Une augmentation du temps d’hospitalisation
  • Une altération de la qualité de vie

À savoir ! Si la perte de poids du patient cancéreux excède 15 %, la dénutrition peut engager son pronostic vital.

De l’importance d’un dépistage précoce de la dénutrition en cancérologie

Dès lors, dépister une dénutrition le plus tôt possible s’avère indispensable pour épargner au patient cancéreux des conséquences graves voire mortelles. Fin 2019, la Haute Autorité de Santé a d’ailleurs procédé à une révision des critères diagnostiques de la dénutrition chez l’enfant et l’adulte de moins de 70 ans. Dès l’admission du patient cancéreux à l’hôpital puis à chaque étape de son parcours personnalisé de soins, il conviendra ainsi de surveiller son état nutritionnel. Cela passera par un contrôle systématique à chaque visite : De la quantité des aliments solides et liquides ingérés, de son poids, de son indice de masse corporelle (IMC).

À savoir ! On parle de dénutrition en cas d’IMC inférieur à 18,5 kg/m2 chez l’adulte (et inférieur à 21 kg/m2 chez les plus de 70 ans).

Pour autant, un IMC normal ou élevé n’exclut pas la possibilité que le patient soit dénutri. En pratique, on considère donc qu’un patient souffre de dénutrition si sa perte de poids est supérieure ou égale à 5 % en un mois ou supérieure ou égale à 10 % en six mois.

Quant à la prise en charge du patient cancéreux souffrant de dénutrition, elle s’appuie sur des recommandations professionnelles de 2012 publiées par la Société Française de Nutrition Clinique et Métabolique. Elle se veut à la fois optimale avec un dépistage précoce, et adaptée à la nature du cancer ainsi qu’au traitement oncologique envisagé. Un vrai défi pour les soignants qui pourront au besoin, demander un accompagnement nutritionnel par un diététicien ou un médecin nutritionniste.

Déborah L., Docteur en Pharmacie

Sources
– Dénutrition pendant et après cancer. e-cancer.fr. Consulté le 6 septembre 2022.
– Diagnostic de la dénutrition de l’enfant et de l’adulte. has-sante.fr. Consulté le 6 septembre 2022.
– Enjeux de la dénutrition en cancérologie. has-sante.fr. Consulté le 6 septembre 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *