Du nouveau pour évaluer sa consommation d’alcool !

Actualités Addiction

Rédigé par Deborah L. et publié le 16 novembre 2021

Le mois de novembre est décidément un mois dédié à la prévention santé. Après le tabac, c’est désormais à l’alcool de faire l’objet d’une campagne d’information auprès du grand public. Et cette année, les Français sont invités à évaluer leur consommation d’alcool à l’aide d’un tout nouvel outil : l’alcoomètre.

femme essayant d'évaluer sa consommation d’alcool

Des repères de consommation souvent dépassés

En France, l’alcool représente le 2e facteur de risque de cancer lié au mode de vie ou à l’environnement, après le tabac. Il est ainsi responsable de 41 000 décès et d’environ 30 000 cancers par an.

Selon une étude menée par Santé publique France sur les habitudes de consommation d’alcool des Français, ce sont 23,7 % des adultes de 18 à 75 ans qui ont dépassé les repères de consommation d’alcool en 2020. Les hommes étant davantage concernés que les femmes (33,5 % contre 14,9 %).

À savoir ! Les repères d’une consommation d’alcool à moindre risque pour la santé sont 2 verres maximum d’alcool par jour, une consommation non quotidienne et 10 verres d’alcool maximum par semaine.

Dans ce contexte, l’Assurance Maladie s’associe avec Santé publique France pour promouvoir une campagne d’information sur les repères de consommation d’alcool.

Lire aussiAbus d’alcool chez les jeunes et risques pour le cerveau

Un nouvel outil pour évaluer sa consommation d’alcool

Du 8 au 28 novembre, cette campagne d’information intitulée « Et si vous faisiez le point sur votre consommation d’alcool ? » incitera les français à évaluer leurs habitudes de consommation d’alcool. Il faut dire que l’ivresse n’est pas la seule conséquence d’une consommation excessive d’alcool. Dépasser les repères de consommation multiplie en effet de façon très significative les risques pour la santé.

L’objectif de cette campagne est donc double :

  • Améliorer la connaissance du grand public sur les repères de consommation d’alcool à moindre risque.
  • Inciter à une prise de conscience individuelle.

Cette prise de conscience pourra s’opérer au moyen d’un tout nouvel outil appelé alcoomètre. Disponible en ligne, le site permet au particulier de renseigner ses habitudes de consommation d’alcool quotidienne et hebdomadaire. L’outil évalue ensuite les risques engendrés par sa consommation régulière et/ou excessive. Si la consommation est dans les repères de consommation, elle est considérée comme étant à faible risque pour la santé. Si en revanche, la consommation d’alcool dépasse les repères de consommation, le particulier est alerté sur les risques qu’il encourt pour sa santé (cancers, hypertension artérielle, troubles du rythme cardiaque, AVC etc).

Des spots radio et télévisuels seront également diffusés pour accompagner la promotion de cet outil de sensibilisation et alerter le grand public sur les dangers d’une consommation excessive et addictive d’alcool.

Lire aussiDépendance à l’alcool, le baclofène disponible en pharmacie

Déborah L., Docteur en Pharmacie

Sources
– Alcoomètre : un outil pour réguler sa consommation d’alcool. ameli.fr. Consulté le 13 novembre 2021.
– Et si vous faisiez le point sur votre consommation d’alcool ? alcool-info-service.fr. Consulté le 13 novembre 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.