L’EIM pour évaluer le risque d’AVC chez l’hypertendu

Mar 30, 2020 par

Si l’épaisseur intima-média (EIM) carotidienne est un marqueur de risque cardiovasculaire qui permet de déceler une athérosclérose dès ses stades précoces, elle n’est cependant pas mesurée de façon systématique chez les patients à haut risque cardiovasculaire. Les études sur le long terme n’étant pas assez documentées, la valeur pronostique de ce marqueur n’a en effet jamais été vérifiée. C’est sans compter une récente étude chinoise qui a pointé du doigt l’intérêt de l’EIM pour évaluer le risque d’AVC chez les patients souffrant d’hypertension.

epaisseur-intima-media-avc

Lien entre EIM et AVC

L’épaisseur intima-média (EIM) carotidienne mesurée à l’échographie est un marqueur de risque cardiovasculaire qui permet de déceler une athérosclérose dès ses stades précoces.

À savoir ! L’athérosclérose correspond à la perte d’élasticité des artères provoquée par l’accumulation de lipides sur leur partie interne. L’accumulation constante de dépôts riches en graisses finit par provoquer un rétrécissement des parois de l’artère créant un terrain favorable à la formation de caillots sanguins.

Les conséquences gravissimes de l’athérosclérose sur la santé sont bien connues : infarctus du myocarde, angine de poitrine mais également accidents vasculaires cérébraux (AVC).

L’un des facteurs de risque principaux de l’athérosclérose étant l’hypertension artérielle, des scientifiques chinois ont mis en place une étude de cohorte prospective visant à évaluer le risque de survenue d’un AVC chez des patients hypertendus.

Risque d’AVC chez des patients hypertendus : intérêt de l’EIM

Cette étude chinoise, intitulée CSPPT (China Stroke Primary Prevention Trial) a inclus 11 547 patients hypertendus sans antécédents d’accident vasculaire cérébral (AVC). Les volontaires ont été suivis pendant une période de 4,4 années en moyenne à la suite de laquelle 726 AVC inauguraux ont été chiffrés dont 631 d’origine ischémique et 90 relevant d’une hémorragie cérébrale.

Après analyse des données, les scientifiques chinois ont pu mettre en évidence une association positive significative entre l’EIM carotidienne et le risque d’AVC inaugural avec un risque d’AVC maximal quand l’EIM est supérieure ou égale à 0,66 mm.

La relation semble d’autant plus étroite que le niveau de pression artérielle moyenne ou diastolique est plus élevé :

  • Association plus étroite chez les participants dont la pression artérielle moyenne est supérieure ou égale à 109,3 mm Hg.
  • Association plus étroite chez les participants dont la pression artérielle diastolique est supérieure ou égale à 90,7 mm Hg.

Forts de ces observations, les scientifiques chinois concluent qu’il est possible d’attribuer à l’EIM carotidienne une valeur prédictive du risque en question. Cependant, d’autres études restent nécessaires pour fournir des résultats plus précis.

Déborah L., Docteur en Pharmacie

– Risque d’AVC chez l’hypertendu, l’EIM compterait aussi. JIM. Consulté le 11 mars 2020.

Deborah L.
Pharmacienne.
Spécialisée dans les domaines de la santé, de la nutrition et de la cosmétologie.
Passionnée par l'écriture, elle sait allier la rigueur scientifique à la beauté de notre langue.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.