Des fonctions cérébrales renforcées grâce aux fruits à coque !

Nov 24, 2017 par

Les assortiments de fruits à coque occupent une place de choix sur nos tables de fêtes. Et si au-delà de leur goût délicieux, les pistaches, noisettes et autres noix présentaient des vertus bénéfiques pour nos facultés cérébrales ? C’est ce que suggère une nouvelle étude américaine récemment publiée dans le Federation of American Societies for Experimental Biology Journal.

Assortiment de fruits à coque

Les fruits à coque : alliés de notre santé

Stars des apéritifs et des repas de fêtes, les fruits à coque souffrent d’une mauvaise réputation en raison de leur richesse en calories. C’est sans compter leurs nombreux atouts nutritionnels qui en font des alliés de notre santé :

  1. Riches en graisses insaturées (omégas-3, omégas-6, omégas-9) indispensables au bon équilibre lipidique et qui permettent de protéger l’organisme contre le risque de maladies cardiovasculaires en abaissant le taux de cholestérol sanguin.
  2. Riches en protéines végétales ;
  3. Riches en vitamines A, B et E ;
  4. Sources de minéraux (magnésium, manganèse, phosphore, fer, soufre, zinc, cuivre) ;
  5. Riches en fibres alimentaires.

De nombreuses études ont déjà démontré que les fruits à coque sont bénéfiques pour l’organisme à différents niveaux : protection du cœur, lutte contre le cancer, réduction de l’inflammation et ralentissement du vieillissement. Une étude américaine publiée dans le New England Journal of Medecine en 2013 et portant sur près de 120 000 personnes suivies pendant 30 ans, a même démontré qu’en consommer chaque semaine permettait de faire reculer la mortalité.

Dans une récente étude américaine, c’est l’impact de la consommation régulière des fruits à coque sur le renforcement des fonctions cérébrales qui a été mis en avant.

Les fruits à coque renforcent nos facultés cérébrales

Dans le cadre de cette nouvelle étude, le Dr Berk, connu pour ses recherches sur les molécules antioxydantes du chocolat noir, a rassemblé une équipe de 13 scientifiques dans le but d’étudier les effets d’une consommation régulière de fruits à coque sur l’activité cérébrale.

Pour mener à bien leurs recherches, les chercheurs ont mis au point une étude pilote incluant une cohorte de volontaires consommant régulièrement différentes variétés de fruits à coque : amandes, noix de cajou, cacahuètes, noix de pécan, pistaches et noix.

Les chercheurs ont eu recours à la technique de l’électroencéphalogramme pour mesurer la force des signaux des ondes cérébrales émises suite à la consommation des fruits à coque. L’activité cérébrale a ensuite été enregistrée dans 9 régions du cuir chevelu associées à des fonctions cérébrales bien précises.

A savoir ! L’électroencéphalogramme (ou EEG) est une méthode d’enregistrement des activités électriques du cerveau recueillies sur le cuir chevelu au moyen d’un ensemble d’électrodes et visualisées sur écran ou sous forme d’enregistrements graphiques. L’EEG permet ainsi de traduire l’activité cérébrale sous forme d’ondes dont la fréquence est directement liée à l’intensité de l’activité cérébrale.

Les scientifiques ont ainsi observé que consommer régulièrement des fruits à coque renforçait les fréquences d’ondes cérébrales associées à la cognition, à la consolidation, à l’apprentissage, à la mémoire et à d’autres fonctions clés du cerveau.

Les scientifiques ont également découvert que certains fruits à coque stimulaient plus que d’autres certaines fréquences cérébrales :

  1. C’est ainsi que les cacahuètes ont généré la plus haute réponse par onde delta, qui est associée à une bonne immunité, ainsi qu’à un sommeil profond.
  2. Quant aux pistaches, elles ont produit la meilleure réponse par onde gamma, ce qui est primordial pour l’amélioration du processus cognitif, de l’apprentissage, de la perception.

A savoir ! Les fréquences d’ondes cérébrales se calculent en hertz (1 Hz = 1 ondulation / seconde) et sont classées en différents groupes parmi lesquels les ondes delta (de 0,5 à 4 Hz) et les ondes gamma (supérieures à 30 ou 35 Hz), ces dernières étant liées à une grande activité cérébrale mise en œuvre lors de processus créatifs ou de résolution de problèmes.

Au-delà des différences observées entre les variétés de fruits à coque testées, les scientifiques ont constaté que toutes contenaient une teneur élevée en antioxydants bénéfiques pour la santé, les noix affichant les plus fortes concentrations.

« Cette étude démontre de façon significative que les fruits à coque sont aussi bons pour le cerveau que pour le reste de l’organisme », a déclaré le Dr Berk qui espère que de futures études seront menées pour démontrer la contribution certaine des fruits à coque au bien-être du cerveau et du système nerveux.

D’ici là, pour bénéficier au maximum de leurs vertus santé, nul besoin d’en consommer à outrance, une simple poignée quotidienne est amplement suffisante !

Déborah L., Docteur en Pharmacie

– Consuming nuts strengthens brainwave function. Science Daily. Le 15 novembre 2017.
Deborah L.
Pharmacienne.
Spécialisée dans les domaines de la santé, de la nutrition et de la cosmétologie.
Passionnée par l'écriture, elle sait allier la rigueur scientifique à la beauté de notre langue.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.