Fruits et légumes font baisser la tension artérielle

Apr 19, 2017 par

« Manger cinq fruits et légumes » par jour est devenu l’incontournable d’une alimentation saine au quotidien ! Antioxydants (contre le vieillissement cellulaire) et riches en vitamines et minéraux, les fruits et légumes peuvent également être à l’origine de la prévention contre les pathologies cardiovasculaires en réduisant la pression artérielle

fruit legumes tension arterielle

Pression artérielle, des risques pour la santé

Une étude menée récemment et publiée dans the « American Journal of Physiology – Endocrinology and Metabolism » témoigne des bienfaits liés aux fruits et aux légumes, pour réduire la pression artérielle.

A. McDonough, membre de l’équipe de chercheurs impliquée sur cette étude, souligne que les fruits et légumes riches en potassium, tels que la patate douce, l’avocat, les épinards, les haricots, les bananes et même le café, favoriseraient la diminution de la pression sanguine au sein de l’organisme.

Ce constat est d’autant plus intéressant au vu des conséquences pathologiques associées à l’hypertension artérielle. En effet, une pression artérielle trop élevée peut endommager le cœur et les vaisseaux, entraînant par la suite des anomalies au niveau des différents organes de l’organisme, notamment vitaux (reins, poumons, cerveau, etc.).

A savoir ! La pression artérielle « normale » se situe à 120 mmHg lors de la contraction du cœur (pression systolique) et à 80 mmHg lors du relâchement du cœur (pression diastolique). Dans le cadre d’une hypertension artérielle, ces valeurs sont supérieures ou égales à 140 mmHg en systole et 90 mmHg en diastole.

L’hypertension artérielle est une problématique impactant le monde entier. L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) estime même que l’hypertension est responsable de près de 51 % des décès liés à un AVC et 45 % des décès dus à des pathologies cardiaques.

Manger des fruits et des légumes pour limiter le risque d’hypertension

Ces chercheurs se sont alors penchés sur le lien éventuel entre la pression artérielle et un régime riche en potassium. Les résultats ont alors permis de mettre en avant que des mécanismes biochimiques entraient en jeu dans la régulation de la tension artérielle.

L’étude s’est portée sur différentes populations, aux régimes alimentaires divers. Les populations dont l’alimentation est plus riche en potassium (dont la mesure a été établie depuis un test urinaire) présentaient une pression artérielle moins élevée.

Des tests sur animaux, en laboratoire, ont été réalisés afin d’illustrer les mécanismes biochimiques mis en jeu lors d’une alimentation riche en potassium. Les résultats ont montré que l’organisme était capable de contrôler le taux de potassium contenu dans le sang, dans le cadre d’un taux trop élevé pour un fonctionnement optimal du cœur, du système nerveux ou encore du système musculaire.

En effet, avec une alimentation riche en potassium, l’excrétion rénale en sel et en eau est plus importante, ainsi que l’excrétion en potassium. Le potassium aurait un rôle de diurétique.

A savoir ! Les diurétiques sont les traitements médicamenteux largement utilisés pour traiter une hypertension artérielle.

Le potassium est largement retrouvé dans des aliments tels que les fruits, les légumes ou encore les graines.

L’évolution des sociétés a conduit à délaisser les produits primaires (comme les fruits et les légumes) pour des produits industriels. Cette pratique est responsable de la diminution de la consommation de potassium. En parallèle, l’augmentation des pathologies cardiovasculaires et, particulièrement celles causées par une pression artérielle supérieure à la normale, est bien visible.

Pour une bonne gestion de sa pression artérielle, un apport de près par jour est recommandé. A titre d’exemple, les épinards cuits contiennent près de 780 mg de potassium, ou encore une banane de 100g, en contient environ 411 mg.

Delphine.W., Ergonome spécialisée en Santé au Travail.

Delphine W.

Étudiante ergonome spécialisée en santé au travail.

Spécialiste dans la santé, le bien-être et l’adaptation de l’environnement de travail à l’Homme.

Passionnée par le sport, intéressée par la cuisine et captivée par l’écriture.

Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.


Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.