L’impression 3D pour la rééducation fonctionnelle des patients

Oct 6, 2019 par

L’impression 3D est une nouvelle technologie qui se fait de plus en plus une place dans le monde de la santé. Une nouvelle illustration de ce phénomène est la création d’aides techniques personnalisées pour les patients suivis dans un centre de rééducation fonctionnelle. Explications.

Réeducation du bras d'une personne âgée par un praticien

L’impression 3D en rééducation fonctionnelle

Dans le centre mutualiste de rééducation et de réadaptation fonctionnelles de Kerpape, situé près de Lorient dans le Morbihan, a été créé en 2016 un laboratoire tout à fait innovant, le REHAB-LAB. Ce service regroupe à la fois des ingénieurs et des ergothérapeutes, dont la mission est de concevoir des aides techniques développées sur mesure pour chaque patient, grâce à l’impression 3D.

Le REHAB-LAB travaille en collaboration avec des patients atteints de pathologies diverses, telles que :

  • Un handicap moteur ;
  • Plusieurs handicaps ;
  • Une maladie dégénérative.

Pour chaque nouvelle aide technique développée, le patient est impliqué à 100 % dans le projet, afin de faciliter son acceptation de l’outil créé.

Des aides techniques personnalisées

Le REHAB-LAB peut concevoir une multitude d’aides techniques ou d’extensions d’objet, comme :

  • Des clefs de porte ;
  • Des supports de verre ;
  • Des adaptations pour des couverts de table ;
  • Des dispositifs pour piloter un fauteuil roulant ;
  • Etc.

L’objectif est à chaque fois d’optimiser la préhension des objets et tous les gestes du quotidien. Pour mener à bien cette mission, le REHAB-LAB utilise des outils d’impression 3D de l’entreprise Ultimaker (logiciels de modélisation et imprimantes 3D).

Pour chaque aide technique développée, tous les professionnels du REHAB-LAB unissent leurs compétences :

  • Les ergothérapeutes contribuent à la partie médicale, en adaptant au mieux l’aide technique aux capacités motrices, intellectuelles et cognitives du patient ;
  • Les ingénieurs sont chargés de toute la partie technique, modélisation et impression 3D.

Le patient du service de rééducation fonctionnelle est lui aussi au cœur du projet. Il exprime librement ses besoins, mais peut aussi s’il le souhaite participer à la création de l’objet, en allant jusqu’à la phase d’impression 3D.

Une nouvelle technologie très utile en rééducation

Depuis la mise en place du REHAB-LAB, une multitude d’aides techniques ont déjà été conçues et personnalisées pour s’adapter au mieux aux besoins et envies du patient. Une centaine de patients a ainsi bénéficié de la réalisation de plus de 350 aides techniques en seulement trois années.

Au-delà de l’intérêt d’impliquer le patient dans la conception de ses aides techniques, l’utilisation de l’impression 3D offre une réduction significative des coûts à la fois matériels et humains. Le REHAB-LAB partage une partie de ses modèles avec les autres centres de soins. A ce jour, 35 modèles sont accessibles en ligne, qui ont jusqu’ici été téléchargés plus de 2 500 fois. Des formations pour les professionnels de santé sont également dispensées pour mettre en avant l’intérêt de l’impression 3D dans la rééducation fonctionnelle.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

– La technologie Ultimaker au service de la rééducation des patients du REHAB LAB. REHAB-LAB. Consulté le 3 septembre 2019.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.