Incendies de l’été, quels réflexes pour se protéger des fumées ?

Actualités Santé au quotidien (maux quotidiens)

Rédigé par Estelle B. et publié le 25 août 2022

Cet été 2022 restera marqué par plusieurs grands feux de forêt, directement liés aux épisodes répétés de canicule. Quels réflexes pour se protéger des fumées dégagées par ces incendies ? Quelle est leur nocivité sur la santé des populations vivant à proximité ? Santé Sur le Net vous apporte des éléments de réponse.

réflexes pour se protéger des fumées

Feux de forêt et fumées toxiques

Un peu partout en France, et parfois dans des régions peu habituées aux grands feux de forêt, des incendies se sont déclenchés au cours de l’été 2022. Ils ont provoqués la disparition de plusieurs dizaines de milliers d’hectares de forêt sur le territoire. De tels incendies produisent des quantités importantes de fumées, qui, au gré des vents, se dispersent dans l’atmosphère des campagnes et villes environnantes. Que contiennent ces fumées ? Sont-elles nocives pour la santé ?

Oui, les fumées dégagées par les incendies de forêt sont toxiques, car elles contiennent des substances nocives, telles que : Du benzène, du cyanure et du monoxyde de carbone, en particulier dans les fumées noires et des particules fines, comme celles retrouvées dans l’air pollué des villes, dans les fumées blanches.

Des effets néfastes sur la santé, surtout chez les personnes fragiles

Au-delà de l’odeur souvent désagréable qu’elles dégagent, ces fumées peuvent provoquer différents symptômes, en fonction de la dégradation de la qualité de l’air : Des signes d’irritation (irritation de la peau ou des yeux, irritation des voies respiratoires, provoquant éternuements et toux), des nausées et des vomissements ainsi que des maux de tête.

Certaines personnes sont plus à risque de développer des symptômes face à ces fumées. Notamment les nourrissons et les jeunes enfants, les personnes âgées, les femmes enceintes ou encore les personnes atteintes de certaines maladies chroniques, pulmonaires et/ou cardiovasculaires. Les personnes atteintes de pathologies pulmonaires peuvent voir leur maladie brutalement se dégrader sous l’effet des fumées.

Les réflexes à adopter pour se protéger de la nocivité des fumées

Si la meilleure des protections serait de se soustraire à l’action de ces fumées nocives, cette solution est inenvisageable en pratique. Pour toutes les personnes qui résident dans une zone impactée par les fumées des incendies, plusieurs recommandations peuvent être formulées pour se préserver au maximum des effets néfastes sur la santé :

  • Limiter les déplacements et le temps passé à l’extérieur des bâtiments ;
  • Renoncer aux activités physiques en extérieur ;
  • Maintenir fermées les portes et fenêtres des logements ;
  • Aérer les habitations uniquement après le passage et la dissipation des fumées ;
  • Eviter autant que possible l’utilisation d’une source de combustion dans les habitations (bougies, encens, cigarette, …) ;
  • Nettoyer les surfaces souillées par les dépôts de particules avec un linge humide, sans recourir à l’aspirateur ou à un nettoyeur haute pression ;
  • Porter des gants et se laver les mains après le nettoyage des surfaces souillées ;
  • Porter un masque de protection respiratoire ;
  • Evacuer les eaux stagnantes susceptibles d’avoir été contaminées par des particules ;
  • Boire régulièrement de l’eau ;
  • Effectuer des lavages de nez avec du sérum physiologique ;
  • Se rincer les yeux avec un produit adapté pour éliminer les particules.

Quel est le plus grand risque lié à la toxicité des fumées ?

Le plus grand risque reste l’intoxication au monoxyde de carbone.

Cela nécessite d’être diagnostiquée et prise en charge au plus vite. Mais le risque est d’autant plus faible que la source de l’incendie s’éloigne. Il en est de même pour les autres effets nocifs des fumées, les niveaux de particules se réduisant au fur et à mesure que la distance par rapport à l’incendie augmente.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources
– Exposition aux fumées générées par les incendies : recommandations sanitaires. pays-de-la-loire.ars.sante.fr. Consulté le 19 août 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.