Le Paxlovid, traitement prometteur contre la Covid-19, bientôt remboursé ?

Actualités Coronavirus (COVID-19)

Rédigé par Alexia F. et publié le 27 avril 2022

Bénéficiant d’une autorisation d’accès précoce depuis le 22 janvier dernier, le Paxlovid s’est rapidement imposé comme le traitement de choix contre la survenue de formes graves de la Covid-19. La Haute Autorité de Santé (HAS) a récemment émis un avis favorable à son inscription au remboursement.

infirmière qui place le doigt d'une patiente dans un moniteur de fréquence cardiaque

Le Paxlovid, un traitement contre la Covid-19

En complément de la vaccination, la recherche a avancé ces derniers mois sur le développement d’un traitement contre les formes graves de la Covid-19. Rapidement, le Paxlovid, produit par les laboratoires Pfizer, s’est positionné comme une option de choix. Il s’agit d’un médicament antiviral administré par voie orale. Il se compose de la combinaison de deux comprimés : le nirmatrelvir et le ritronavir.

Qui peut se voir prescrire le Paxlovid ?

Selon les recommandations en vigueur, ce traitement doit être administré le plus tôt possible, c’est-à-dire dans les 5 jours suivant l’apparition des symptômes de la Covid-19. Précisément, pour bénéficier de ce médicament, il faut :

  • Être majeur ;
  • Avoir un test SARS-CoV-2 positif (RT-PCR ou antigénique) ;
  • Avoir eu les premiers symptômes de l’infection il y a moins de 5 jours ;
  • Ne pas nécessiter d’oxygénothérapie ;
  • Être à risque élevé d’une évolution vers une forme sévère de la maladie ;
  • Ne pas avoir de contre-indication au traitement ni de risque d’interaction médicamenteuse ;
  • Être informé sur les modalités de mises en place du traitement.

En clair, les personnes atteintes par la Covid-19, présentant une forme légère à modérée mais à risque de forme grave de la maladie peuvent bénéficier du médicament. Ainsi, il cible les personnes non vaccinées, âgées ou immunodéprimées.

La HAS favorable au remboursement de ce traitement luttant contre la Covid-19

Autorisé en accès précoce depuis le 22 janvier dernier, la HAS a récemment rendu un avis favorable pour l’inscription au remboursement de ce traitement. Après étude, elle considère que le service médical rendu (SMR) par le Paxlovid est important. Notamment, elle souligne son impact en termes de santé publique. Également, la HAS confirme le progrès apporté par ce médicament en lui attribuant une amélioration de service médical rendu (ASMR) de niveau 3. Enfin, son inscription au remboursement faciliterait sa prescription en médecine de ville et donc son accès auprès des patients.

L’OMS recommande également ce médicament

De son côté, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a récemment émis une forte recommandation en faveur de l’utilisation du Paxlovid. Elle qualifie ce médicament de « meilleur choix thérapeutique pour les patients à risque » disponible à ce jour. Cependant, l’OMS alerte sur le défi d’ampleur que représente ce traitement pour les pays à revenu faible ou intermédiaire. En effet, elle se dit inquiète sur plusieurs facteurs :

  • La disponibilité du médicament. L’OMS redoute que, comme pour les vaccins, les pays à revenu faible ou intermédiaire soient les derniers à accéder à ce traitement contre la Covid-19 ;
  • Le manque de transparence sur les prix. L’organisation recommande vivement à Pfizer de faire preuve de transparence vis-à-vis des prix pratiqués et de ses transactions. Elle le somme également d’élargir la zone géographique de sa licence afin de permettre à un plus grand nombre de laboratoires de pouvoir développer des génériques ;
  • La nécessité de faire des tests rapides avant l’administration du traitement. En effet, le Paxlovid est efficace aux stades précoces de l’infection. Or, dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, l’accès aux tests de dépistage est extrêmement réduit.

Alexia F., Docteure en Neurosciences

Sources
– Covid-19 : la HAS se prononce en faveur du remboursement du Paxlovid®. has-sante.fr. Consulté le 26 avril 2022.
– L’OMS recommande un traitement très efficace contre la COVID-19 et appelle son initiateur à en assurer une large distribution géographique et à faire preuve de transparence. who.int. Consulté le 26 avril 2022.
– Paxlovid : un traitement contre le Covid-19 qui diminue les risques d’hospitalisation. ameli.fr. Consulté le 26 avril 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.