L’Examen Prévention Santé EPS remboursé à 100% à tout âge

Actualités Santé au quotidien (maux quotidiens)

Rédigé par Camille V. et publié le 17 janvier 2024

L’Examen Prévention Santé (EPS), remboursé à 100%, est instauré depuis janvier 2024. Il joue un rôle crucial à tout âge. Cette démarche offre un bilan de santé rapide et ciblé, axé sur la prévention et le dépistage, destiné à tous les assurés sociaux et personnes en situations de précarité. Chaque tranche d’âge détermine des priorités de prévention, soulignant la pertinence de cette initiative pour la santé publique.

EPS gratuit pour tous

En quoi consiste l’examen de prévention santé ?

Qu’est-ce que l’EPS ?

L’examen de prévention santé (EPS) appelé aussi bilan préventif, permet de réaliser un bilan de santé de façon rapide et simple. Cette méthode préventive est mise en place depuis le 1 janvier 2024.

Elle permet à toutes les personnes sous couverture de l’Assurance Maladie de faire un bilan de santé. Cet examen permet d’assurer un dépistage, la prévention et l’éducation en matière de santé, pour les personnes de plus de 16 ans. La mesure vise principalement les personnes éloignées du système de santé et en situation de précarité.

Il existe 85 centres d’examen de santé en France. Ils permettent d’obtenir rapidement une consultation avec un acteur de santé. Lors de l’examen, le bénéficiaire ne pourra pas recevoir de soins ni établir une ordonnance. Ce bilan sert uniquement à faire le lien et établir un suivi médical. Si l’état de santé requiert une expertise approfondie, l’individu sera alors orienté vers le bon service de santé ou un médecin généraliste.

Quels sont les examens et les contrôles réalisés au cours de l’EPS ?

À la suite d’un questionnaire préalablement rempli sur place, le bénéficiaire va pouvoir être orienté par un professionnel de santé. Il reçoit des conseils médicaux en fonction de ses besoins et obtient des réponses à ses questions. Le professionnel de santé pourra alors l’orienter vers différentes options comme :

  • un examen bucco-dentaire,
  • un atelier d’addiction au tabac,
  • un suivi nutritionnel,
  • un accompagnement pour l’activité physique,
  • aussi un encadrement pour les séniors isolés.

Ce n’est pas tout, le bilan de prévention permet aussi de faire un checking complet :

  • Des examens de contrôle (tests de la vision, capacité respiratoire et l’audition) ;
  • Des analyses biologiques (analyse d’urine, analyse de sang…) ;
  • Un examen clinique réalisé par un médecin (contrôle des paramètres vitaux) ;

La consultation de prévention est également le moment d’informer les gens sur les différentes aides de l’Assurance Maladie et d’autres services comme la complémentaire santé solidaire.

Qui peut bénéficier du bilan prévention santé ?

Cet examen préventif vise les individus âgés de plus de 16 ans en situation de précarité ou éloignés du système de santé habituel. Il s’adresse également à ceux qui ne peuvent bénéficier d’un suivi médical régulier, que ce soit en raison de déserts médicaux ou de l’absence de médecins traitants. Les dispositifs de prévention tels que les dépistages de cancers et la vaccination s’appliquent à chaque tranche d’âge. L’objectif de cette démarche est de réintégrer le parcours de soins coordonné par un médecin traitant. Les jeunes de 16 à 17 ans peuvent assister à un EPS accompagnés d’un représentant légal ou seuls, munis d’une autorisation préalable signée.

 

Quelles sont les différentes tranches d’âge pour l’EPS ?

15-25 ans :

  • Établissement d’un suivi médical préventif.
  • Initiation aux bonnes pratiques de santé et d’hygiène de vie.
  • Mise à jour des vaccins. Le HPV (papillomavirus) peut être proposé aux filles et garçons de 11 à 14 ans.
  • Prévention des risques sexuels.
  • Établissement d’une contraception.
  • Dépistage des maladies sexuellement transmissibles.

25-35 ans :

  • Rappels des vaccins contre la coqueluche, diphtérie, tétanos, polio.
  • Prévention des maladies sexuellement transmissibles.
  • Dépistage du cancer du col de l’utérus et frottis tous les 2 à 3 ans.
  • Examen annuel mammaire pour les femmes à partir de 30 ans.
  • Bilan ophtalmologique tous les 2 ans.
  • Bilan cardiaque.

40-50 ans  :

  • Bilan ophtalmologique de dépistage du glaucome et de la DMLA tous les 2 ans.
  • Bilan cardiaque à partir de 45 ans, chaque année, en cas de facteurs de risques (antécédents familiaux, hypertension artérielle, alcool, tabagisme…)
  • Dépistage du cancer colorectal tous les 2 ans pour les hommes et les femmes de plus de 50 ans.
  • Mammographie tous les 2 ans pour les femmes.
  • Contrôle du cancer de la prostate chez l’homme de plus de 50 ans.

60 ans et plus

  • Bilan de santé senior tous les 3 ans après 65 ans.
  • Examens divers : physique, dépistage sensoriel, évaluation cognitive, détection de la dépression.
  • Surveillance des facteurs de risque cardiovasculaire.
  • Mise à jour des vaccins, notamment contre la grippe, le pneumocoque, le zona et le COVID-19 en période épidémique.

Rédigé par Camille V.

Sources
– Le point sur sa santé avec l’examen de prévention en santé sante-pratique-paris.fr. Consulté le 11 janvier 2024.
– Mon bilan Prévention : en quoi ça consiste ? sante.gouv.fr. Consulté le 11 janvier 2024.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *