L’impédancemétrie est un examen médical de l’oreille réalisé en cas de troubles de l’audition. Il consiste à analyser la capacité du tympan à transmettre les vibrations sonores. Cet examen est rapide (une vingtaine de minutes) et indolore.

Définition et objectif de l’impédancemétrie

Le système auditif

Pour qu’un son soit perçu, il doit parvenir jusqu’au cerveau, ce qui fait intervenir le système auditif.

En effet, l’oreille est en réalité composée de 3 structures :

  • L’oreille externe avec le pavillon de l’oreille et le conduit auditif qui permettent de concentrer les sons ;
  • L’oreille moyenne qui adapte l’impédance entre l’extérieur et le milieu liquide de l’oreille interne ;
  • L’oreille interne qui abrite les fibres nerveuses qui communiquent l’information au cerveau.

L’oreille moyenne est constituée du tympan et des osselets (le marteau, l’enclume et l’étrier). Le marteau est lié au tympan par son manche, l’étrier est solidaire de l’os temporal, et l’enclume se trouve entre le marteau et l’étrier. Ses osselets se déplacent grâce à des muscles, eux-mêmes innervés par des nerfs.

Un son est transmis par conduction aérienne, le son émit créé des vibrations dans l’air captées par le conduit auditif. Les vibrations font vibrer le tympan qui achemine le message à la chaîne des osselets jusqu’à la cochlée (oreille interne). Cette dernière transforme les sons en messages nerveux interprétables par le cerveau.

Pour que le tympan remplisse pleinement sa fonction, il doit pouvoir vibrer librement, autrement dit sans adhérence, sans perforation ou différence de pression entre ses deux faces. C’est la trompe d’Eustache qui garantie cette égalité de pression. Les osselets doivent également être libres (sans adhérence, sans rupture, sans frein musculaire, etc.) pour bien vibrer et transmettre le son à l’oreille interne.


Qu’est-ce que l’impédancemétrie ?

L’impédancemétrie est une technique basée sur les propriétés électriques d’un milieu biologique. En effet, un courant alternatif de faible intensité est appliqué au corps via des électrodes dites sources. D’autres électrodes dites réceptrices relèvent la tension qui correspond à l’opposition des tissus au passage du courant, c’est l’impédance.

Cet examen permet des mesures simples, rapides et en continu. L’objectif de l’impédancemétrie est d’évaluer l’état du système auditif et des fonctions auditives.