Issu du grec, « hyper » : « excès » et « thrikhos » : « poils », l’hypertrichose est une maladie rare, qui se manifeste par un développement anormal et excessif de la pilosité chez l’homme ou chez la femme, sur une partie du corps ou sa totalité.

hypertrichose femme avec des poils sur le visage et le corps

Causes et symptomes de l’hypertrichose :

On parle d’hypertrichose lorsqu’un développement excessif de la pilosité est indépendant de l’effet des hormones mâles (androgènes et testostérone). Dans le cas contraire, la maladie est qualifiée d’hirsutisme.

À savoir ! le cas d’hypertrichose le plus ancien ayant été rapporté en Europe remonte au 16e siècle. Il s’agit de celui du noble Petrus Gonsalvus, adopté par le Roi Henri II.

Il existe trois formes d’hypertrichose :

  • Hypertrichose congénitale (causées par des mutations génétiques rares présentes dès la naissance).
  • Hypertrichose acquise (apparait après la naissance et peut apparaitre comme effet secondaire de médicaments)
  • Syndrome d’Ambras (forme universelle congénitale la plus sévère et la plus rare d’hypertrichose congénitale)

À savoir ! le Syndrome d’Ambras serait dû à une mutation génétique sur le chromosome 8. Elle se manifeste par une densité et une longueur des poils excessive. Ce syndrome est parfois accompagné de déformation du visage et de la dentition.

Les médicaments les plus connus ayant été rapportés comme inducteur d’une hypertrichose sont les suivants :

  • Ciclosporine
  • Phénytoine
  • Minoxidil
  • Diazoxide
  • Acetazolamide
  • Psoralène associé à l’exposition aux ultraviolets de type A

À savoir ! On dénombre une centaine de cas d’hypertrichose congénitale dans le monde.

Traitements

Dans la majorité des cas, une hypertrichose acquise peut être soit corrigée soit supprimée. Aujourd’hui, grâce à l’évolution de la technologie, plusieurs techniques permettent d’atténuer l’hyperpilosité ou en tout cas de la masquer. Voici quelques solutions proposées aux patients :

  • Décoloration des poils par l’eau oxygénée
  • Techniques dépilatoires (seule une partie du poil est enlevé)
    • Rasage
    • Dépilatoires chimiques
  • Techniques épilatoires (tout le poil est enlevé)
    • Transitoires (cire, pince, épilateur électrique, etc.)
    • Permanentes (radiations ionisantes, épilation électrique, épilation laser)

À savoir ! Certains sujets atteints d’hypertrichose sévère peuvent souffrir de séquelles psychologiques importantes étant donné les conséquences esthétiques induites par la maladie. Il n’est donc pas rare que les patients fassent appel à des psychologues et à des psychiatres afin de les aider à surmonter leur maladie.

Lina R., Journaliste Scientifique

– « COMMENT JE TRAITE… une hypertrichose » C. PIÉRARD-FRANCHIMONT. orbi.uliege.be. Consulté le 4 avril 2018.
– « Hypertrichose congénitale généralisée type Ambras ». Orphanet. Consulté le 4 avril 2018.