Alcalose

27 octobre 2021 par

L’alcalose est un déséquilibre acidobasique de l’organisme

L’alcalose est un déséquilibre acidobasique de l’organisme. Il correspond à une baisse de la concentration sanguine en acide. Ce trouble peut être causé par un apport excessif de bases (bicarbonate de sodium) ou une perte importante d’acides (sucs digestifs). Elle peut se manifester par une irritabilité et des crampes ou douleurs musculaires. Le diagnostic de cette anomalie implique la prescription d’analyses sanguines et urinaires. Sa prise en charge repose sur le traitement de sa cause, et sur l’apport de sels minéraux et d’eau.

Définition et symptômes de l’alcalose

Qu’est-ce que c’est ?

Une alcalose est un trouble de l’équilibre acido-basique qui correspond à une alcalinité excessive, soit un pH supérieur à 7,42.

Le pH est le paramètre permettant de qualifier l’acidité ou l’alcalinité d’une solution. Lorsque le pH est à 7, la solution est dite neutre. Lorsque le pH est inférieur à 7, on parle d’acidité, et à l’inverse, lorsqu’il est supérieur à 7, on parle d’alcalinité. D’ordinaire, le pH sanguin est situé aux alentours de 7,40, il est donc légèrement alcalin.

À savoir ! Un pH supérieur à 7,6 met en danger le pronostic vital.

Si le sang contient une quantité trop importante de bicarbonates, qu’il perd des acides ou que le taux de dioxyde de carbonate est trop faible dans le sang, une alcalose s’installe.

On en distingue deux types : respiratoire et métabolique.

  • Une alcalose respiratoire survient en cas d’élimination excessive de dioxyde de carbone sanguin par hyperventilation. Cette dernière correspond à une respiration rapide et profonde. L’anxiété est la principale cause d’hyperventilation et par conséquent, d’alcalose respiratoire. D’autres causes existent : fièvre, douleur, surdosage d’aspirine, taux d’oxygène sanguin faible.
  • Une alcalose métabolique survient en cas de perte excessive d’acide (vomissements répétés, par exemple) ou de gain trop important de base (absorption excessive de bicarbonate de sodium).  Ce type d’alcalose survient également lorsqu’une perte importante de liquide ou d’électrolyte altère le bon fonctionnement du rein.

Quels symptômes ?

Une alcalose se manifeste par divers symptômes tels que :

  • L’irritabilité;
  • Des crampes musculaires;
  • Des fourmillements (ou paresthésies) dans les doigts, les orteils et le pourtour des lèvres.

À noter ! Il est aussi possible que l’alcalose soit asymptomatique.

Des spasmes musculaires très douloureux peuvent survenir en cas d’alcalose grave.

Diagnostic et traitement de l’alcalose

Quel diagnostic ?

Son diagnostic repose sur la réalisation d’analyses sanguines et urinaires.

L’alcalose respiratoire implique une anomalie du paramètre PCO2, tandis qu’une alcalose métabolique correspond à une anomalie des bicarbonates (HCO3).

Quel traitement ?

Sa prise en charge dépend de son type, mais généralement, elle consiste à inverser la cause.

traitement de l'alcalose

L’alcalose métabolique est majoritairement traitée par l’administration d’eau et d’électrolytes (potassium, sodium). Plus rarement, et dans les cas d’alcalose sévère, de l’acide dilué peut être administrée en intraveineuse.

L’alcalose respiratoire consiste en priorité à oxygéner le patient. Dans un second temps, la cause de l’hyperventilation est traitée. Un antalgique est prescrit si l’alcalose est provoquée par une douleur. En cas d’origine anxieuse, la détente et le fait de ralentir consciemment sa respiration peuvent être suffisants.

Charline D., Docteur en pharmacie

Sources
– Alcalose. Le manuel MSD – Version pour le grand public. Janvier 2020. msdmanuals.com
Charline D.
Pharmacienne.
Spécialiste dans le domaine des essais cliniques et passionnée de neurologie.
Aime le sport et la mode.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.