Pervers narcissique

avril 2021 par

Pervers narcissiqueLa perversité narcissique, entité pathologique de la manipulation de l’autre, reste un trouble rare de la personnalité. Reconnue depuis peu de temps comme une véritable entité clinique, elle peut profondément nuire à l’entourage du pervers narcissique, qui après avoir séduit sa « victime », ne cesse de la rabaisser et de la mettre sous sa dépendance. Encore rarement diagnostiquée, la prise en charge thérapeutique ne fait l’objet d’aucune recommandation générale, mais un suivi psychothérapeutique personnalisé semble nécessaire.

Définitions et symptômes du pervers narcissique

Qu’est-ce que c’est  ?

Pervers narcissique définitionLes personnes perverses narcissiques, encore appelées des personnes manipulatrices, combinent deux troubles de la personnalité :

  • La perversité ou perversion, c’est-à-dire un goût pour le mal, qui peut se traduire par une tendance à commettre de mauvais actes ;
  • Le narcissisme, c’est-à-dire un goût démesurément important pour l’amour de soi, avec l’impression d’être le centre du monde.

Être pervers narcissique ne constitue une pathologie psychologique que depuis peu de temps. Ce trouble de la personnalité peut considérablement dégrader les relations de la personne avec son entourage :

  • Son conjoint ;
  • Ses parents ;
  • Ses enfants ;
  • Ses amis ;
  • Ses collègues de travail ;

Les pervers narcissiques sont, selon les estimations, assez rares (entre 2 et 3 % de la population). La plupart des pervers narcissiques diagnostiqués sont des adultes, mais les premiers troubles de la personnalité apparaissent souvent dès l’enfance. Les hommes et les femmes sont tout autant concernés.

D’après les études, la perversité narcissique touche indifféremment toutes les catégories de personnes, quelle que soit leur enfance, leur milieu social ou leur éducation.

À savoir ! Des expertises psychiatriques suggèrent que des condamnés (pour meurtre, agression sexuelle, corruption, détournement, …) présentent des conduites relevant de la perversité narcissique.

Quels symptômes ?

Femme qui se pointe du doigtLe pervers narcissique ne dévoile pas son trouble de la personnalité au premier abord. Son trouble de la personnalité ne s’exprime que dans sa relation à l’autre. Généralement, il peut même être sympathique, intéressant ou séduisant. Cependant, certains pervers narcissiques apparaissent dès le départ plus réservés ou silencieux. D’autres sont au contraire charmeurs, téméraires ou flatteurs. Il est capable d’accéder à toutes les demandes d’autrui dans le but premier de lui plaire et de le satisfaire. Cette phase initiale peut entraîner une relation de dépendance d’autrui vis-à-vis du pervers narcissique, d’autant plus entre les membres d’une même famille (par exemple entre conjoints ou entre un parent et un enfant).

Mais rapidement, dès que la relation avec autrui s’instaure, les problèmes apparaissent, car le pervers narcissique peut selon les situations se révéler sous différents visages et faire preuve de tyrannie, de malveillance, de méchanceté, de jalousie ou d’autoritarisme sur les autres. Les manipulateurs savent ainsi changer de visage en fonction des situations, toujours dans un même et unique but : manipuler les autres pour parvenir à leurs fins.

Plus les personnes en relation avec le pervers narcissique sont fragiles et vulnérables, manquant de confiance en elles, plus le pervers narcissique peut déployer son emprise et exercer sa méchanceté sur son entourage. Les spécialistes reconnaissent une multitude de variantes de la perversité narcissique, souvent en fonction des relations que développent le manipulateur avec les différentes personnes de son entourage.

Les personnes en lien avec le pervers narcissique sont insidieusement amenées à ressentir des sentiments négatifs de :

  • Culpabilisation ;
  • Humiliation ;
  • Dévalorisation par rapport au pervers narcissique.

L’impact sur la vie personnelle et professionnelle à la fois du pervers narcissique et de son entourage peut être très important. La vie et les relations avec un pervers narcissique peuvent tourner au cauchemar et affecter profondément et durablement les personnes touchées. Au contraire, le pervers narcissique semble alors dénué de sentiments, comme si ces mauvaises relations n’avaient aucune emprise sur lui. Il est dans un déni total de son trouble de la personnalité, et peut même régulièrement se présenter en victime d’injustice et de méfaits de la part des autres.

Diagnostic et traitements du pervers narcissique

Quel diagnostic ?

Le diagnostic de la perversité narcissique est très difficile à poser, tant le manipulateur peut présenter de facettes différentes. Les psychologues et les psychiatres ont identifié un certain nombre de critères caractéristiques du pervers narcissique, notamment la culpabilisation, la dévalorisation, la jalousie, le mensonge, le changement constant d’humeur, etc.

La perversité narcissique n’est reconnue comme une entité clinique que depuis peu de temps, ce qui explique le manque de tests diagnostiques reconnus aujourd’hui. Les symptômes et les relations aux autres constituent les principaux arguments cliniques, après avoir écarté d’autres troubles psychologiques ou psychiatriques liés à la perversion morale, comme :

  • Le sadomasochisme moral ;
  • La mythomanie ;
  • L’imposture ;
  • La pyrophilie (attraction sexuelle pour le feu et les activités pyromanes) ;
  • La kleptomanie ;
  • Le jeu pathologique ;
  • Le harcèlement moral ;
  • La prédation.

À savoir ! Des conduites perverses narcissiques peuvent être retrouvées dans certaines formes de psychoses, ce qui complexifie le diagnostic de la manipulation. Le psychiatre doit systématiquement écarter tout trouble psychiatrique ou psychotique.

Quels traitements ?

Lorsque la perversité narcissique est détectée et que le manipulateur souhaite ou doit résoudre ses troubles de la personnalité, une prise en charge psychologique et psychiatrique est envisagée. Chaque psychothérapie est adaptée à la situation de chaque patient.

Pour l’entourage d’un pervers narcissique qui ne souhaite pas reconnaître son trait de personnalité et le traiter ou encore lorsque les relations avec le pervers narcissique sont devenues trop délétères, la seule solution est la fuite et la fin définitive de la relation, pour se soustraire à l’action nocive du pervers narcissique. Un suivi psychologique est également essentiel pour ces personnes, afin de les aider à se reconstruire, d’autant plus si :

  • Leur relation avec le pervers narcissique était étroite ;
  • Leur relation avec le pervers narcissique a duré dans le temps.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources
– Manipulateurs, pervers narcissiques : qui sont-ils ? psychologies.com. Consulté le 28 mars 2021.
– La perversion narcissique, un concept en évolution. cairn.info. Consulté le 28 mars 2021.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.