50% de la population mondiale sera myope en 2050

Feb 26, 2016 par

50_population_mondiale_myope_2050

D’après une étude publiée dans la revue Ophtalmology, la moitié des humains (5 milliards environ) seront atteints de myopie dans moins de 35 ans. 20% d’entre eux (1 milliard) pourront même souffrir de cécité si les tendances actuelles se poursuivent.

La myopie progresse à l’échelle mondiale

Qu’est-ce qu’être myope aujourd’hui ?

Comme l’hypermétropie, l’astigmatisme ou la presbytie, la myopie est une amétropie. Il s’agit d’un trouble de la vision où l’image d’un objet regardé ne se forme plus exactement sur la rétine, ce qui la rend flou. Rappelons-le, la myopie est une bonne vision de près et une mauvaise vision de loin (flou).

Selon l’étude, menée à la University of New South Wales et au Singapore Eye Research Institute, la forte augmentation du nombre de myopies et leur aggravation sont dues aux facteurs environnementaux. Le papier évoque la réduction de temps passé à l’extérieur et l’augmentation de l’utilisation de la vision de près en condition intérieure. Une situation qui ne permet pas aux muscles cristallins d’entretenir un exercice suffisant d’accommodation.

L’accommodation est l’adaptation de la vergence de l’œil. Elle permet de rendre net un objet regardé à une distance donnée. Elle est rendue possible par le travail coordonné de trois structures : la contraction ou le relâchement du muscle ciliaire, la zonule cristallinienne, et la flexibilité du cristallin. 

Pour en savoir plus : Myopie – Définition, causes, correction et exercices préventifs

Quelle est la situation actuelle ?

La situation laisse présager un futur problème de santé publique, d’autant plus qu’il n’existe encore aucun traitement préventif contre ce type de trouble oculaire. L’étude montre aussi que les pertes de vue à partir d’une forte myopie vont augmenter de 700% entre 2000 à 2050, plaçant la myopie en première cause de cécité dans le monde.

Un système de santé à préparer

Selon le professeur Kovin Naidoo, la première des stratégies à adopter est de modifier nos habitudes de vie : passer plus de temps à l’extérieur et réduire le temps consacré aux écrans en intérieur. Pour la correction de la myopie, la seule solution efficace est le port de lunettes ou de lentilles correctrices. Le chercheur affirme que « l’augmentation des investissements dans la recherche est nécessaire pour améliorer l’efficacité et l’accès aux traitements ».

En parallèle, une réorganisation du système de santé est à planifier dans le domaine de l’ophtalmologie. En France, la démographie des ophtalmologues est l’une des pires depuis un certain nombre d’années avec 7,7 spécialistes pour 100 000 habitants. Le délai d’attente moyen pour obtenir un rendez-vous chez l’ophtalmologue était de 85 jours en 2015 (8 jours de plus qu’en 2014). (1)

L’équipe de recherche propose un suivi régulier des enfants par un spécialiste – chaque année – pour mettre en place des stratégies de prévention des myopies plus réactives et plus efficaces.

Article suggéré : Chirurgie éveillée – un patient guide l’opération via des lunettes 3D

Hadrien V. Pharmacien


Sources
Brien A. Holden & al. « Global Prevalence of Myopia and High Myopia and Temporal Trends from 2000 through 2050 ». Ophtalmology. 11/02/16
1. Yssup Research. « Etude nationale d’évaluation des délais d’obtention d’un rendez-vous de consultation en ophtalmologie ». Point Vision. 12/15

Hadrien V.
Pharmacien.
Spécialiste en produits vétérinaires, aime particulièrement étudier l’actualité et les nouveautés dans ce domaine.
Passionné de digital et webmarketing dans le milieu de la santé.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.