Pharmaciens : un entretien dédié aux femmes enceintes

Actualités Grossesse

Rédigé par Estelle B. et publié le 12 décembre 2022

En France, chaque année, environ 950 000 femmes vivent une grossesse, une période à risque pour la prise de médicaments. Dans la nouvelle convention pharmaceutique de mars 2022, un nouvel entretien dédié aux femmes enceintes sur la prise en charge médicamenteuse est entré dans les fonctions du pharmacien d’officine. Une occasion supplémentaire de réduire les risques médicamenteux au cours de la grossesse. Santé sur le net fait le point sur le suivi femmes enceintes par les pharmaciens.

pharmaciens suivi femmes enceintes

Grossesse et risque tératogène

Dans la mesure du possible, les femmes enceintes doivent éviter ou limiter la prise de médicaments, tout au long de leur grossesse, c’est-à-dire dès qu’elles savent qu’elles sont enceintes, jusqu’à l’accouchement, voire même pendant l’allaitement. En effet, de nombreux médicaments peuvent avoir des conséquences sur le déroulement de la grossesse et la santé de l’enfant à naître. Une information précise sur le risque tératogène est donc nécessaire pour prévenir les conséquences.

Si des informations sur le risque tératogène sont disponibles, par exemple sur le site du CRAT (Centre de Référence sur les Agents Tératogènes), peu de femmes enceintes connaissent son existence et pensent à le consulter avant de prendre un médicament. Et l’automédication est la situation la plus à risque pour le fœtus. Dans ce contexte, le pharmacien d’officine, qui délivre les médicaments sur ordonnance ou en vente libre, est un professionnel de santé pertinent pour parler de tératogénicité à une femme enceinte.

Un entretien dédié avec le pharmacien d’officine

Depuis plusieurs années, le pharmacien d’officine peut proposer à ses patients des entretiens individuels spécifiques pour le suivi de certaines maladies chroniques. Cette année, cette activité croissante pour les pharmaciens, s’enrichit d’un nouvel entretien sur la prise en charge médicamenteuse, dédié aux femmes enceintes. Cet entretien répond à un double objectif :

  • Informer la femme enceinte sur le risque tératogène ;
  • Sensibiliser sur l’importance de la vaccination antigrippale pendant la grossesse.

L’entretien n’a lieu qu’une fois au cours de la grossesse, durant un moment choisi entre le pharmacien et la femme enceinte. Le pharmacien aborde plusieurs thèmes au cours de l’entretien :

  • Les risques liés à la prise de médicaments, à la fois les médicaments en automédication et les médicaments prescrits ;
  • La remise de documents d’information de l’ANSM spécifiquement destinés aux femmes enceintes.

Le pharmacien répond aussi aux questions de la femme enceinte. Cet entretien est entièrement gratuit pour la femme enceinte et vient s’inscrire dans le parcours de suivi de la grossesse.

Le rôle des pharmaciens dans le suivi des femmes enceintes

Le suivi de la femme enceinte comprend en effet :

  • Sept consultations médicales ;
  • Des examens complémentaires et des examens biologiques ;
  • Trois échographies obstétricales ;
  • Un entretien prénatal précoce ;
  • Un bilan prénatal de prévention avec une sage-femme ;
  • Sept séances de préparation à la naissance ;
  • Un bilan bucco-dentaire.

Ce nouvel entretien dédié aux médicaments vient compléter la prise en charge pluridisciplinaire de la femme enceinte, pour réduire le risque tératogène, et implique directement le pharmacien. En effet, chaque année en France, des grossesses sont interrompues ou des enfants naissent avec des problèmes de santé, suite à la prise de médicaments pendant la grossesse. Si certains problèmes de santé pendant la grossesse doivent être traités avec des médicaments, des précautions sont nécessaires, et chaque professionnel de santé doit être informé de la grossesse. La femme enceinte doit éviter toute automédication pour protéger son fœtus.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources
– L’entretien femme enceinte. ameli.fr. Consulté le 4 décembre 2022.
– Grossesse : le programme de suivi et la première consultation. ameli.fr. Consulté le 4 décembre 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *