Seule une femme enceinte sur quatre est vaccinée contre la grippe saisonnière

Dec 14, 2019 par

Depuis 2012, l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire recommande que toutes les femmes enceintes soient vaccinées contre la grippe, quel que soit le stade de la grossesse. La grippe, première cause de mortalité par maladie infectieuse en France touche chaque année entre 2 et 8 millions de personnes. Les personnes les plus à risques sont, entre autres, les personnes âgées de plus de 65 ans, les nourrissons de moins de 2 ans et les femmes enceintes. Pourtant, en 2015 et 2016, moins de 10 % des femmes enceintes ont été vaccinées. Les risques de complications de la grippe pour la femme enceinte et son fœtus peuvent néanmoins être sévères. Une récente étude de l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM) s’est penchée sur les raisons de cette faible couverture vaccinale chez les femmes enceintes.

grippe-femme-enceinte

Des données issues d’une grande enquête nationale périnatale

Pour la saison 2015-2016, les chercheurs ont établi à 7,5 % le pourcentage de femmes enceintes vaccinées contre la grippe. Pour trouver ce chiffre, les chercheurs se sont appuyés sur des données issues d’une grande étude menée par l’INSERM en France, qui fait remonter depuis 1995 de nombreuses données sur l’état de santé de la femme enceinte et du nouveau-né.

12 000 femmes ayant accouché en mars ont participé à l’étude. Mars est une période intéressante, car cela signifie qu’elles étaient enceintes :

  • Pendant la période de vaccination
  • Au moment de l’épidémie de grippe, qui sévit d’octobre à mars

Deux raisons principales analysées

Un manque d’information sur les bénéfices de la vaccination

Les femmes enceintes qui ont été le plus vaccinées ont été :

  • Des femmes âgées entre 30 et 34 ans
  • Avec un niveau de diplôme élevé
  • Travaillant le plus souvent dans le secteur de la santé
  • Dont le médecin principal du suivi de grossesse était un médecin généraliste

Parmi ces femmes interrogées :

  • Seul ¼ avaient reçu une proposition de vaccination pendant leur grossesse
  • Parmi elles, 70 % ont refusé le vaccin

L’étude en conclut donc qu’il est important d’informer les femmes enceintes sur l’importance de se faire vacciner mais aussi de les rassurer quant à cette vaccination. En effet, en France, les réticences relatives aux vaccins et la peur de la médication pendant la grossesse sont encore bien présentes dans la population en général et chez les femmes enceintes en particulier.

Des soignants qui n’ont pas encore le réflexe

Le fait que ce soit les médecins généralistes qui vaccinent le plus est une donnée intéressante. Pour les chercheurs, cela signifie que les professionnels de santé qui font le suivi prénatal de la femme enceinte, comme les sages-femmes ou les gynécologues obstétriciens n’ont pas encore inclus de manière systématique cette vaccination dans leur calendrier.

Un effort de sensibilisation doit donc être fait auprès des femmes enceintes mais aussi auprès des soignants. La vaccination contre la grippe chez la femme enceinte est aujourd’hui bien documentée et les données sont rassurantes. Plusieurs études ont montré que ce vaccin n’est associé à aucun risque de maladie maternelle, retard de croissance in utero, fausse couche, malformation fœtale, ou maladie de l’enfant après sa naissance.

Ainsi, vacciner une femme enceinte permet :

  • D’éviter d’environ 50 % les cas de grippe et de diminuer les cas de complications sévères de la grippe
  • De protéger les nouveau-nés pendant les 6 mois suivant leur naissance

La Haute Autorité de santé a simplifié depuis 2018 le recours à cette vaccination. Les femmes enceintes bénéficient ainsi de la gratuité du vaccin, peuvent le retirer en pharmacie sur présentation d’un bon de prise en charge reçu automatiquement par courrier de la part de leur caisse d’assurance maladie et se faire vacciner par leurs médecins, sages-femmes ou pharmacien.

Juliette S. , Rédactrice scientifique

– Grippe : les raisons d’une faible couverture vaccinale chez les femmes enceintes.INSERM. Consulté le 9 décembre 2019.
– Vacciner la femme enceinte contre la grippe : protéger la mère, protéger l’enfant à naître. Ordre des sages-femmes. Consulté le 9 décembre 2019.
– Grippe, Grossesse et Vaccination. DHU – Risque et grossesse. Consulté le 9 décembre 2019.
– Campagne de vaccination contre la grippe saisonnière 2019-2020. Ameli.fr. Consulté le 9 décembre 2019.
Juliette S.
Sage femme
Rédactrice spécialisée dans la santé de la femme en âge de procréer
Passionnée par les domaines du bien-être et de l'écologie
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.