Manger du poisson pour atténuer les symptômes de la polyarthrite rhumatoïde ?

Jun 28, 2017 par

La polyarthrite rhumatoïde est une pathologie inflammatoire chronique des articulations. Cette affection est évolutive et peut impacter le système fonctionnel de façon plus ou moins importante. Elle touche actuellement près de 180 000 personnes en France, et les recherches se poursuivent dans le développement d’un traitement curatif. En attendant, l’alimentation, et plus particulièrement le poisson, peut avoir son importance …

polyarthrite rhumatoide poisson

Polyarthrite et alimentation

Une équipe de chercheurs américains s’est intéressée aux aliments potentiellement bénéfiques pour soulager les symptômes de la polyarthrite rhumatoïde. Le suivi d’un ensemble de patients atteints de cette maladie a donc été mis en place. L’évolution de la pathologie était estimée selon deux critères : le score DAS 28 et le taux de CRP (Protéine C-réactive).

Le premier critère correspond à la mesure de l’activité de la polyarthrite rhumatoïde. Un score attribué selon le niveau de la douleur et le nombre d’articulation atteinte parmi les 28 évaluées dans la maladie. Le taux de CRP est, quant à lui, un bon indicateur de l’inflammation.

Sur ce même panel de 176 patients, les scientifiques ont également étudié les habitudes alimentaires de ceux-ci. Il s’est avéré que les routines alimentaires des personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde étaient étroitement liées au développement et à l’évolution des symptômes de la maladie.

Le poisson, c’est plutôt bon …

Les résultats de ces analyses ont notamment démontré que les patients consommant au moins deux portions de poisson par semaine présentaient des scores d’activité de la maladie inférieurs aux résultats que présentaient les patients moins friands de poisson.

Généralement associée au « régime méditerranéen », une consommation régulière de poisson est bénéfique d’une part pour le système cardiovasculaire, mais aussi pour le système articulaire. Et particulièrement, dans la polyarthrite rhumatoïde, grâce à ses vertus anti-inflammatoires qui en font un allié contre la maladie.

L’activité de la polyarthrite rhumatoïde, soit l’intensité des douleurs ressenties et le nombre d’articulations touchées, serait influencée par la consommation de poisson du patient. Une alimentation riche en poisson serait donc bénéfique pour les patients souffrant d’une polyarthrite rhumatoïde.

Delphine W., Ergonome spécialisée en Santé au Travail.

– Polyarthrite rhumatoïde : augmenter la consommation de poisson pour diminuer l’activité de la maladie. Alain Trebucq. Egora. Le 24 juin 2017.
– Polyarthrite rhumatoïde. Christian Jorgensen. INSERM. Février 2011. 
– Polyarthrite rhumatoïde : aspects thérapeutiques hors médicaments et chirurgie – aspects médico-sociaux et organisationnels. HAS. Mars 2007.
Delphine W.
Étudiante ergonome spécialisée en santé au travail.
Spécialiste dans la santé, le bien-être et l’adaptation de l’environnement de travail à l’Homme.
Passionnée par le sport, intéressée par la cuisine et captivée par l’écriture.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.