Les probiotiques sonnent la fin de l’allergie à l’arachide

Sep 2, 2017 par

Alors que l’allergie à l’arachide, potentiellement fatale, représente un problème quotidien pour bon nombre de petits Français, des scientifiques dévoilent comment en finir avec ce trouble. Les probiotiques pourraient bien représenter le remède tant attendu. En tout cas, c’est ce que laisse espérer une récente publication dans le très renommé The Lancet.

allergie à l'arachide

C’est quoi des probiotiques ?

Selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), un aliment qualifié de probiotique « contient des micro-organismes vivants qui, ingérés en quantité suffisante, exercent des effets bénéfiques sur la santé de l’hôte ».

Les probiotiques contribuent à la biodiversité de la flore intestinale. Souvent utilisés comme complément alimentaire, ils sont connus pour exercer un effet bénéfique sur notre transit intestinal. Ces micro-organismes peuvent être des bactéries comme le Bifidobacterium retrouvé dans les produits laitiers ou encore le Lactobacillus présent dans le fromage, le vin, etc. Les levures (champignons microscopiques) appartiennent également à la famille des probiotiques, notamment du type Saccharomyces retrouvées dans la levure de bière.

L’allergie à l’arachide terminée ?

L’allergie à l’arachide est un problème majeur de santé publique. La consommation d’un produit contenant de l’arachide peut entraîner de violentes réactions chez l’individu allergique. Le choc anaphylactique (réaction allergique immédiate et générale) est rare, mais peut provoquer le décès de l’enfant ou de l’adolescent concerné. La prise en charge d’une telle pathologie a longtemps consisté en l’évitement de tous les aliments susceptibles de contenir de l’arachide.

A savoir ! L’arachide est une légumineuse cultivée dans les pays chauds. Sa graine est couramment appelée cacahuète. Elle peut être consommée soit sous forme de graine soit sous forme d’huile.

La découverte des chercheurs australiens sonne donc comme un véritable coup de tonnerre pour les patients souffrant de cette allergie. C’est en effet, une avancée majeure dans le domaine, hissant les probiotiques au rang de plus grand espoir de remède contre l’allergie à l’arachide.

Les essais cliniques ont été menés à Melbourne en 2013, sur près d’une cinquantaine d’enfants souffrant d’allergie à l’arachide. Pendant 18 mois, tous les participants recevaient des probiotiques associés à de faibles doses de protéines d’arachide. Au terme de ces 1 an et demi, les auteurs affirment que 80% des participants étaient capables de tolérer l’arachide, c’est-à-dire d’en consommer comme n’importe qui, sans effet indésirable.

Après 4 ans de suivi de ces patients, les chercheurs annoncent le 17 août dernier, dans la célèbre revue The Lancet, que 67% des enfants ayant reçu le traitement à base de probiotiques sont encore capables de consommer des produits contenant de l’arachide sans réaction indésirable, prouvant ainsi l’efficacité à long terme du traitement. Les résultats de cette étude apportent également la preuve que l’allergie à l’arachide, et certainement les autres allergies alimentaires, peut-être guérie. Il est donc bientôt arrivé le temps de la dégustation de cacahuètes pour les allergiques à l’arachide.

Charline D., Pharmacien

– Long-term clinical and immunological effects of probiotic and peanut oral immunotherapy after treatment cessation : 4-year follow up of a randomised, double blind, placebo-controlled trial. Mimi L K Tang and al. The Lancet. Le 15 août 2017.
– Des scientifiques découvrent comment en finir avec l’allergie à l’arachide. Egora. Le 17 août 2017.
Charline D.
Pharmacienne.
Spécialiste dans le domaine des essais cliniques et passionnée de neurologie.
Aime le sport et la mode.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.