Syndrome du PylôreLa sténose du pylore touche les nourrissons, et plus fréquemment les petits garçons. Après le reflux gastro-œsophagien, c’est la deuxième cause de vomissements chez les petits. Seule la chirurgie permet d’y remédier.

Définition

La sténose du pylore est une anomalie gastrique fréquente chez les tout-petits. Sa fréquence de survenue est estimée à 1,5 naissances sur 1000 avec une nette prédominance masculine. Les petits garçons sont, en effet, 4 fois plus touchés que les filles. C’est la cause de chirurgie la plus répandue lors de la première année de vie.

L’estomac est impliqué dans la digestion des aliments. Une fois mastiqués dans la bouche, les aliments mâchés (ou bol alimentaire) sont envoyés via l’œsophage dans l’estomac pour y être dégradés.

L’estomac est une poche d’environ 25 cm de long en forme de J, situé entre l’œsophage (conduit reliant la bouche à l’estomac) et le duodénum (première partie de l’intestin grêle). Sa contenance est de 0,5 litre à vide, mais il peut contenir jusqu’à 4 litres. Il est divisé en 3 régions : le fundus, le corps et l’antre. Il possède deux sphincters, l’un supérieur afin d’éviter les reflux acides en direction de l’œsophage et l’autre inférieur : le pylore.

La fonction du pylore est donc d’assurer la jonction entre l’estomac et l’intestin. Il contrôle le passage du bol alimentaire grâce à sa composante musculaire. Lorsque l’anneau musculaire qui le constitue est relâché, le pylore est ouvert, tandis que lorsqu’il est contracté, le pylore est fermé.

Chez certains nourrissons, le muscle du pylore s’épaissit : on parle d’hypertrophie du pylore qui a pour conséquence de réduire le calibre du pylore : c’est la sténose du pylore. Le passage des aliments vers l’intestin est alors ralenti :

Les causes de cette pathologie sont encore inconnues malgré une composante génétique probable. L’anomalie a la particularité d’apparaître dans les premières semaines qui suivent la naissance.

À savoir ! Chez l’adulte, une sténose du pylore peut survenir suite à une lésion ulcéreuse ou tumorale de la zone.

Symptômes

Chez le nouveau-né, les symptômes d’une sténose du pylore débutent généralement entre la 3ème et 6ème de vie. Subitement, alors que l’enfant n’a jamais eu de problème particulier pour boire son lait, il se met à vomir en jet à distance des repas. Le bébé conserve cependant son appétit, mais souffre de constipation et perd du poids.

À savoir ! Chez l’adulte, la sténose du pylore se manifeste par des vomissements après les repas, des douleurs abdominales et une perte de poids.

Diagnostic

Les symptômes très caractéristiques, particulièrement les vomissements, et leur délai de survenue orientent le diagnostic médical.

Lorsque l’examen clinique est pratiqué au moment d’un repas, il est possible de sentir les mouvements de l’estomac qui butent sur le pylore. L’hypertrophie du pylore, appelé « olive pylorique » est également palpable.

Le diagnostic de sténose du pylore est confirmé par une radiographie ou une échographie de l’estomac permettant de visualiser l’anomalie.

Traitement

Après réhydratation et renutrition du nourrisson, le traitement de la sténose du pylore est chirurgical. L’intervention consiste à désépaissir le muscle hypertrophié afin de libérer le passage vers l’intestin.

La guérison est complète et obtenue rapidement. La réalimentation après l’opération doit se faire progressivement. Le nourrisson peut encore régurgiter pendant quelques jours après l’intervention chirurgicale.

À savoir ! Chez l’adulte, le traitement est chirurgical en cas de tumeur ou médicamenteux en cas d’ulcère.

Charline D., Pharmacien

– Sténose du pylore et nNOS. Dominique Labie et Ryad Tamouza. Nouvelles Magazine. Consulté le 17 avril 2018.
– Sténose de l’appareil digestif. Larousse. Consulté le 17 avril 2018.