Schizophrénie : de nouveaux espoirs pour le traitement

Actualités Psychiatrie

Rédigé par Hadrien V. et publié le 14 mars 2016

Schizophrenie_nouveaux_espoirs

A l’occasion de la Semaine d’Informations de la Santé Mentale (SIMS), Santé sur le Net revient sur les dernières avancées dans la compréhension, le traitement et la prévention de la schizophrénie. Un trouble qui touche environ 600 000 personnes en France.

La compréhension de la schizophrénie évolue

La schizophrénie touche 0,7% de la population mondiale. Cette maladie entraine des incohérences de la pensée, des hallucinations sonores ou auditives et des bouffées délirantes. Les premiers troubles se manifestent le plus souvent entre l’adolescence et le début de la vie adulte. A cause de l’imprévisibilité des sujets, on assiste souvent à un isolement et une aggravation des symptômes. Le tissu social des patients est particulièrement impacté.

La détection précoce des symptômes et la prévention constituent des enjeux majeurs de la recherche. Dans son dernier numéro, la Harvard Review of Psychiatry met en valeur les progrès de la médecine dans la prise en charge de la maladie. Les travaux dans le domaine de la génétique, de l’imagerie, des signes avant-coureurs, et de la transmission parent-enfant fournissent régulièrement des informations qui aident à la prise en charge des patients victimes de schizophrénie.

L’évolution de la maladie est aussi étudiée. L’analyse des symptômes à long terme a montré que les troubles de la pensée sont stables au cours du temps. Aussi, l’électroencéphalogramme (EEG) a permis d’analyser les signes spécifiques de l’activité cérébrale chez les patients schizophrènes. Enfin, plusieurs travaux ont fourni des éléments de réponse sur le développement des hallucinations auditives au cours du temps.

Prévenir pour mieux guérir

Le journal américain suggère que les patients présentant des facteurs de risques familiaux ou cliniques peuvent être dépistés tôt. Les démarches diagnostiques précoces améliorent considérablement le pronostic. Selon l’éminent docteur Joshua Roffman, la compréhension scientifique de la schizophrénie fait peau neuve et l’évolution de la recherche « fournit toutes les raisons d’être optimiste ».

De nouvelles stratégies thérapeutiques présentent de bons résultats, tels que les traitements visant à améliorer les capacités de réflexion pendant la phase d’apparition des premiers signes de la maladie. Ce type d’approche serait efficace à court terme comme à long terme. La piste diététique est aussi explorée, comme la prise de compléments alimentaires (vitamines B ou les oméga 3) à des fins préventives.

Les Semaines d’Informations de la Santé Mentale (SIMS) proposent des évènements (voir ici) à travers la France pour sensibiliser les différents acteurs de santé sur l’importance de ce type de problématique. Selon les associations de patients, le manque d’informations au grand public est tel que la déstigmatisation est aussi importante que l’approche pédagogique.

Article suggéré : La dépression, une maladie inflammatoire ?

Hadrien V. Pharmacien


Sources
« The New Natural History of Schizophrenia ». Harvard Review of Psychiatry Vol 24. Mars/Avril 2016
« Schizophrénie ». Inserm. 05/2014

  • Nicole Garzo says:

    Que faire avec un schizo qui prend la piqure mais aucun autre médicament et qui s’isole de plus en plus

    Reply
  • Bonjour,
    Ma sœur a testé tous les médocs , en vain . La dernière chance était le Léponex mais les analyses de sang ne sont pas favorables à cause de l’absence d’immunité,. Le psy recommande la sismothérapie, Si ça ne marche pas , on ne saura quoi faire pour l’accompagner elle ne pourra pas être internée longuement. Pensez vous qu’une maison de repos pour malades alzeimmer soit adaptée ?
    Merci par avance
    Rosa

    Reply
  • Bonjour,
    Ma sœur a testé tous les médocs , en vain . La dernière chance était le Léponex mais les analyses de sang ne sont pas favorables à cause de l’absence d’immunité,. Le psy recommande la sismothérapie, Si ça ne marche pas , on ne saura quoi faire pour l’accompagner elle ne pourra pas être internée longuement. Pensez vous qu’une maison de repos pour malades alzeimmer soit adaptée ?
    Merci par avance
    Rosa

    Reply
  • marion says:

    Que faire lorsque aucun traitement agit. Que pesez bous de la stimulation magnétique transcraniene?? Qui a
    déjà essaye et qu’elle sont les résultats ??

    Reply
    • Pour quoi on ne fait pas les nouveaux traitements anti inflamatoire .20 pour cent OU peut t’on recevoir ce traitement ??? qu’elle CLINIQUE

      Reply
  • marion says:

    Que faire lorsque aucun traitement agit. Que pesez bous de la stimulation magnétique transcraniene?? Qui a
    déjà essaye et qu’elle sont les résultats ??

    Reply
  • Bonjour
    Mon fils de 24 ans est sous leiponex depuis 7 mois.
    Il a moins de crises d angoisses .
    Mais il est tout le temps a la maison
    Ne sort que rarement
    Aucune envie ou capacite de faire kelk chose
    Tout le temps allongé
    Apres dormir il se leve il se met face a la tele ou sur ordi ou smartphone.
    Pour lui la vie c est ailleurs .il pense qu a l etranger il vivra mieux il se fera une vie.
    J ai peur de le laisser partir mais je n ai pas d autres solutions. Je le vois chak jour comme kelk1 ki mzur a peti feu.
    Un.avis merci

    Reply
  • Bonjour
    Mon fils de 24 ans est sous leiponex depuis 7 mois.
    Il a moins de crises d angoisses .
    Mais il est tout le temps a la maison
    Ne sort que rarement
    Aucune envie ou capacite de faire kelk chose
    Tout le temps allongé
    Apres dormir il se leve il se met face a la tele ou sur ordi ou smartphone.
    Pour lui la vie c est ailleurs .il pense qu a l etranger il vivra mieux il se fera une vie.
    J ai peur de le laisser partir mais je n ai pas d autres solutions. Je le vois chak jour comme kelk1 ki mzur a peti feu.
    Un.avis merci

    Reply
  • gis guillou says:

    je vous comprends car je vis la même chose avec mon fils

    il pensait qu’en allant à l’étranger, il vivrait mieux, mais il a fallu le rapatrier avec les angoisses et tracas que cela comporte,

    heureusement il avait souscrit une assurance pendant son séjour en Asie

    Reply
  • gis guillou says:

    je vous comprends car je vis la même chose avec mon fils

    il pensait qu’en allant à l’étranger, il vivrait mieux, mais il a fallu le rapatrier avec les angoisses et tracas que cela comporte,

    heureusement il avait souscrit une assurance pendant son séjour en Asie

    Reply
  • bonsoir ,mon garçon de 26 ans lui aussi se coupe du monde les gens le fatigue en général et comme le traitement l a fit grossir il ne sent plus à l aise dans son corps
    le traitement le fatigue aussi il n a plus autant d’idées obsessionnelles mais il est très souvent en souffrance c est tellement dur pour eux , nos enfants souffrent et on ne peux que leur apporter notre amour et notre soutien il faut êtres prés d’eux mais sans être collant personnellement je ne le laisserais pas partir seul ou que ce soit .Bon courage à tous

    Reply
  • bonsoir ,mon garçon de 26 ans lui aussi se coupe du monde les gens le fatigue en général et comme le traitement l a fit grossir il ne sent plus à l aise dans son corps
    le traitement le fatigue aussi il n a plus autant d’idées obsessionnelles mais il est très souvent en souffrance c est tellement dur pour eux , nos enfants souffrent et on ne peux que leur apporter notre amour et notre soutien il faut êtres prés d’eux mais sans être collant personnellement je ne le laisserais pas partir seul ou que ce soit .Bon courage à tous

    Reply
  • Pierre says:

    Qu’elle est l’hôpital qui fait des prise de sang pour les schizophrènes résistant aux neuroleptique

    Reply
    • L'équipe Santé sur le Net says:

      Bonjour, nous vous conseillons de vous adresser à votre médecin.
      Bonne journée,
      L’équipe Santé sur le Net

      Reply
  • souadaitabbas@gmail.com says:

    Bonjour mon fils à trontan il est malade depuis 8ans et je souffre avec lui il veut partir à l’étranger aussi auqun traitement ne l’a soulagé et il à prix du cannabis si ça que à déclancher la maladie qui peut m’aider svp SOS

    Reply
    • L'équipe Santé sur le Net says:

      Bonjour, n’hésitez pas à en parler à votre médecin ou votre pharmacien. De nombreuses associations sont également à votre écoute pour vous aider.
      Bon courage,
      L’équipe Santé sur le Net

      Reply
  • Le titre de l’article est alléchant … mais n’apporte aucun espoir.
    L’Équipe de Santé du Net ne se montre pas très courageuse.
    Pourquoi ne pas orienter les personnes vers la prochaine date sur les JOURNÉES DE LA SANTÉ MENTALE ???
    Ce serait plus positif !!! on peut encore rêver ???
    Un parent écœuré. Marin

    Reply
    • L'équipe Santé sur le Net says:

      Bonjour, l’article faisait l’état de l’avancée des recherches pour le traitement de la schizophrénie en 2016. Le site des Semaines d’Informations de la Santé Mentale était donné dans le dernier paragraphe.
      Bonne journée,
      L’équipe de Santé sur le Net.

      Reply
  • Vous parlez d’espoir, mais on ne voit rien venir… On est dans le désespoir ! Il y a des années que l’on parle de changement !?

    Reply
  • Valérie says:

    Bonjour,
    J’ai cru qu’il était bipolaire, puis pervers narcissique mais tout ce qui est arrivé suite à la dépendance est symptomatique de la schizophrénie.
    Difficile pour une mère qui pendant 25 ans a affronté bien des combats.
    Souvent je me sens en danger, après sa volonté de m’anéantir psychologiquement, je sens qu’il pourrait passer à un acte fatal.
    Il ne veut pas se faire aider, nie son état, ce sont ses parents qui sont fous.
    Je dois quitter notre département, il veut rester ici et ne plus pouvoir profiter de moi déclenche une forme de fureur.

    Reply
    • L'équipe Santé sur le Net says:

      Bonjour,
      Merci de faire confiance à Santé sur le Net pour trouver des informations. Ne restez pas seule avec vos questions et votre souffrance. Des associations de patients peuvent vous aider et vous conseiller. Vous pouvez également vous rapprocher d’un médecin.
      Nous vous souhaitons une bonne journée.
      L’équipe Santé sur le net.

      Reply
Ou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *