Se protéger de la foudre

Aug 17, 2017 par

200 personnes sont touchées chaque année par la foudre et 10 à 20 décès sont à déplorer.  Parmi les survivants, 70% gardent des séquelles plus ou moins graves. En cette période estivale propice aux orages, savoir se prémunir contre la foudre peut s’avérer utile.

précautions foudre

C’est quoi la foudre ?

Selon le Larousse, la foudre est « une décharge électrique aérienne, accompagnée d’une vive lumière (éclair) et d’une violente détonation (tonnerre), se produisant entre deux nuages ou entre un nuage et le sol ».

Au cours d’un orage, on peut observer des éclairs résultant de l’échauffement de l’air et entendre le tonnerre provoqué par la propagation de la vibration de l’air de long de la décharge électrique (éclair).

En effet, quelques millièmes de seconde suffisent pour que l’air atteigne les 30 000°C. L’air subi alors de fortes alternances de compressions et de dilatations. Ces mouvements, émettant des ondes sonores, sont à l’origine des claquements, grondements et roulements du tonnerre. On parle de foudre lorsque l’éclair atteint la surface de la Terre.

A savoir ! En France, on dénombre chaque année 483 000 impacts de foudre au sol.

Le risque principal de la foudre est l’hydrocution. Les conséquences sur la victime dépendent de la puissance du courant traversant (pouvant atteindre jusqu’à 100 millions de volts) et le chemin emprunté à travers le corps. Le plus dangereux est le passage du courant par les organes vitaux comme le cœur ou le cerveau.

La foudre peur également être la cause indirecte d’accidents de la route, par exemple lorsque le conducteur est aveuglé ou effrayé.

Quelques conseils …

Tout d’abord, avant de savoir comment réagir face à la foudre et comment s’en protéger, il convient d’être capable d’évaluer la situation et les risques potentiels.

Pour cela, il faut connaître la règle des 10 secondes. En effet, on le sait, le son se déplace plus vite que la lumière, d’où le fait que l’on voit d’abord l’éclair avant d’entendre le tonnerre. Et, cette propriété est très utile pour savoir quelle distance nous sépare de l’orage. Le calcul est simple : il faut compter le nombre de secondes séparant l’éclair du tonnerre puis diviser le chiffre obtenu par 3 afin d’obtenir la distance en kilomètres. Si 10 secondes ou moins séparent l’éclair du tonnerre alors cela signifie que l’orage est très proche et qu’il est temps de s’abriter. Oui, mais comment savoir que l’on est à l’abri ?

… pour s’abriter

Afin de se protéger de la foudre, les endroits les plus sûrs sont un bâtiment en prenant soin de s’éloigner des fenêtres ou une voiture fermée.

Il faut surtout éviter : les endroits dégagés et ouverts (par exemple un terrain de sport ou un champ), les structures verticales et hautes (arbres, grue, etc.), les plans d’eau (piscine, étang), les lisières de forêts, les collines ou montagnes, les fenêtres, les clôtures, les bateaux et les tentes.

Lorsqu’on se trouve abrité à l’intérieur, quelques précautions sont nécessaires quand même. Il est recommandé de débrancher tous les appareils électriques, de rester éloigné des fenêtres et de la cheminée, d’éviter les sources d’eau courante (ne pas se doucher) et ne pas s’approcher des conduites ou des objets en métal (par exemple, les lignes téléphoniques, les radiateurs, les conduites de gaz, les circuits électriques, etc.).

… bons à savoir lors d’un orage

  • Les personnes ou objets les plus hauts ont le plus de chance d’être touchés par la foudre. Ainsi, il faut fuir les endroits ouverts et trouver un abri. Si ce n’est pas possible, alors il faut s’accroupir (si possible dans un fossé) en entourant les bras autour des genoux et en plaçant la tête le plus bas possible. Ne jamais se coucher à plat ventre par terre !
  • Il faut s’abriter dans un lieu fermé, les abribus ou carports n’offrent aucune protection.
  • Au camping, ne pas s’abriter dans la tente mais plutôt une caravane en fermant tous les volets et en débranchant les appareils électriques.
  • Se tenir éloigné des arbres, des tours, des lanternes sur pieds et des lignes à hautes tensions. Il est recommandé de rester au minimum à 3 mètres des grillages ou clôtures. Ne pas rester non plus à côté de tous objets métalliques comme un vélo ou des piquets de tente.
  • Pour s’abriter dans une forêt, ne jamais se placer sous un arbre isolé mais recherché un petit groupe d’arbres bas.
  • Ne jamais utiliser de parapluie.
  • En cas de promenade en bateau ou nage : sortir le plus vite possible de l’eau.
  • En cas de promenade à vélo, à cheval, en moto ou autre, descendre le plus rapidement possible pour aller s’abriter.
  • En groupe, il faut se disperser et trouver un abri ou s’accroupir avec une distance minimum de 2 mètres entre les uns et les autres.
  • Stopper immédiatement toute activité en extérieur pour aller s’abriter.

Lorsqu’une personne a été touchée par la foudre, il est possible de la manipuler sans risque de se faire soi-même électrocuter et de lui prodiguer les premiers soins.  Ainsi, il est recommandé de procéder rapidement au massage cardiaque si la victime ne respire plus en attendant les urgences. Il est également possible en attendant les secours et lorsque la victime est consciente de soigner les brûlures en les refroidissant immédiatement avec de l’eau tiède pendant 20 minutes. Dans tous les cas, même lorsque la victime ne semble pas présenter de lésions, il est conseillé de contacter les secours.

Charline D., Pharmacien

– Des conseils du tonnerre pour se protéger de la foudre. meteo.be . Consulté le 10 août.
– Comprendre. Météo France. Consulté le 10 août 2017
– Comment se protéger de la foudre ? France info. Le 8 août 2017.
Charline D.
Pharmacienne.
Spécialiste dans le domaine des essais cliniques et passionnée de neurologie.
Aime le sport et la mode.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.