Smart bandage : un pansement connecté pour les plaies chroniques

Jul 23, 2018 par

Environ 2 millions de personnes en France ont une plaie chronique, c’est à dire une plaie qui ne cicatrise pas après 4 à 6 semaines d’évolution. Ses clauses incluent notamment les ulcères de jambe, les escarres, les plaies diabétiques et moignons d’amputations. Actuellement, des chercheurs américains de l’Université Tuft ont mis au point un pansement connecté capable de surveiller l’évolution des plaies chroniques, particulièrement difficile à traiter. Dans la revue Small, les scientifiques présentent un pansement intelligent, appelé « Smart bandage », équipé de capteurs de pH et de température et d’un système de libération de médicaments requis pour soigner la plaie.

Un soignant traite la plaie chronique d'un patient

Une plaie chronique, qu’est-ce que c’est ?

La peau est bien qu’une simple enveloppe, elle dispose de mécanismes de régénération qui permettent sa guérison rapide lors d’une blessure. Elle est capable de déclencher toute une cascade de réaction si celle-ci est mise en danger. Ainsi, l’inflammation permet le recrutement des cellules immunitaires, qui prolifèrent pour venir à bout de l’infection inévitable. Lors d’une plaie, la régénération de la peau se fait en plusieurs étapes et fait intervenir de nombreux éléments du corps humain qui vont réparer la barrière pour éviter que l’organisme ne soit davantage mis en danger.

Cependant, certaines lésions traumatiques causent des dommages cutanés importants dans lesquelles les étapes normales de guérison ne se produisent pas comme prévu. Les plaies chroniques sont souvent associées au diabète, aux brulures, ulcères de jambe, à une maladie artérielle ou veineuse. Elles sont fréquentes et ont un impact considérable sur le bien-être des personnes affectées. Récemment, des scientifiques ont développé un pansement intelligent capable de soigner les plaies chroniques. L’idée serait de pouvoir apporter une aide au processus naturel de cicatrisation.

Comment fonctionne le smart bandage ?

Le pH d’une plaie chronique est l’un des paramètres clés pour suivre ses progrès. Les plaies cicatrisantes normales se situent dans la plage de ph de 5.5 à 6.5, tandis que les plaies infectées non cicatrisantes seront à un pH bien supérieur à 6.5. La température est également un paramètre important. Celle-ci fournit des informations sur le niveau d’inflammation dans et autour de la plaie.

Le Smart bandage possède des capteurs de température et de pH. Ces capteurs assurent une surveillance continue de la plaie et transmettent les données récoltées à un microprocesseur qui libère ainsi les médicaments à la demande. Un hydrogel chargé en actifs résistants aux variations de température délivre alors la juste dose produit nécessaire au soin de la plaie.

Des résultats confirmer

Smart bandage permettrait d’apporter un soin adapté à chaque patient et à chaque étape d’évolution de la plaie. Il ne nécessiterait pas l’intervention du patient et faciliterait le travail des professionnels de santé. Flexible, transparent et d’une épaisseur de seulement 3 mm, ce pansement devrait contribuer à améliorer le taux de guérison des plaies chroniques. Les composants ont été sélectionnés pour garder le bandage à faible coût et à usage unique, à l’exception du microprocesseur, qui peut être réutilisé.

C’est l’émergence de l’électronique flexible qui a permis sa conception, précise Sameer Sonkusale, professeur d’ingénierie électrique et informatique à la School of Engineering de l’Université Tufts.

“En fait, l’électronique flexible a rendu possible de nombreux dispositifs médicaux portables, mais les bandages ont peu changé depuis les débuts de la médecine. Nous appliquons simplement la technologie moderne à un art ancien dans l’espoir d’améliorer les résultats d’un problème insoluble. ” explique-t-il.

Ce pansement intelligent a fait ses preuves in vitro (en laboratoire). Cependant, des études précliniques sont en cours pour déterminer leurs avantages cliniques in vivo.

Alexana.A, Journaliste Scientifique

– Smart bandages designed to monitor and tailor treatment for chronic wounds Now.tufts.edu. Consulté le 19 juillet 2018.
– Les pansements Indications et utilisations recommandées HAS. Consulté le 19 juillet 2018.
– Bien traiter les plaies chroniques Ameli. Consulté le 19 juillet 2018.

Alexana A.
Journaliste scientifique spécialisée en biotechnologie.
Passionnée par le domaine de la santé et les nouvelles technologies du digital.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.