Chirurgie : surveiller à distance les plaies post-opératoires

Feb 16, 2018 par

Les complications des plaies chirurgicales constituent une cause majeure de ré-hospitalisations après une intervention. Près d’un tiers des plaies post-opératoires s’infectent après le retour au domicile du patient. Pour détecter rapidement ces complications et intervenir précocement, des chercheurs américains ont développé une application de surveillance à distance des plaies post-opératoires, avec des premiers résultats encourageants.

plaies post-opératoires

Plaies chirurgicales et complications

La plaie chirurgicale peut être le siège de plusieurs complications d’une intervention chirurgicale. L’infection de la plaie est le principal risque auquel les patients et les médecins se retrouvent confrontés, mais aussi la principale cause de ré-hospitalisation après une intervention chirurgicale.

Le risque infectieux d’une plaie opératoire dépend de plusieurs facteurs :

  • Le degré de la contamination bactérienne ;
  • L’état de santé général du patient ;
  • Des facteurs spécifiques de chaque type d’intervention (localisation, taille de la plaie, objet de l’intervention, …).

L’infection du site opératoire survient le plus souvent entre une et deux semaines après l’intervention. Elle se manifeste par différents signes, souvent imperceptibles pour le patient dans les premiers stades :

  • Des signes classiques d’infection, parfois très minimes : une rougeur, une douleur, un œdème, une tuméfaction, une sécrétion ;
  • Une déhiscence de la plaie (ouverture de la plaie) ;
  • Un accroissement des douleurs ;
  • Des signes de gravité :
    • L’apparition de bulles ou de vésicules ;
    • Une nécrose de la peau ;
    • Des ecchymoses.

Une application pour surveiller les plaies post-opératoires

Pour limiter le risque de complications liées à la plaie chirurgicale, une surveillance rapprochée est recommandée, mais difficile voire impossible en pratique. De plus, les patients sont souvent incapables de reconnaître les premiers signes d’une infection. Dans ce contexte, des chercheurs ont évalué l’efficacité d’une nouvelle application, WoundCare, pour surveiller à distance les plaies post-opératoires .

WoundCare, application développée par des chercheurs américains, permet aux patients de photographier leurs plaies chirurgicales. Ils peuvent ensuite transmettre les images à un chirurgien pour évaluation. Parallèlement, ils peuvent participer à un sondage sur leur rétablissement, suite à l’intervention chirurgicale.

Pour évaluer la faisabilité d’une surveillance des plaies chirurgicales par cette application, une étude a été menée auprès de 40 patients ayant été opérés dans un service de chirurgie vasculaire. Durant leur hospitalisation et à leur sortie de l’hôpital, ils ont été formés à l’utilisation de l’application WoundCare, puis invités à l’utiliser tous les jours pendant deux semaines à leur retour à domicile. Tous les jours, l’équipe médicale consultait les images et pouvait ainsi intervenir auprès des patients en cas de nécessité.

Une surveillance efficace à distance

Les résultats de cette étude, publiés dans la revue scientifique Journal of the American College of Surgeons, ont montré que près de la moitié des patients téléchargeaient des images de leur plaie tous les jours pendant les deux semaines. Les images étaient vérifiées par un soignant dans un délai moyen de 9,7 heures, avec près de 92 % d’images analysées en moins de 24 heures. Au cours de l’étude, 7 complications de plaies ont pu être détectées et prises en charge immédiatement. Seule une complication n’a pu être décelée grâce à l’application.

Ces résultats préliminaires sur un petit nombre de patients suggèrent qu’il est possible de surveiller à distance des plaies post-opératoires grâce à une application mobile, telle que WoundCare. Patients et soignants ont été particulièrement satisfaits de l’utilisation de cette application, qui doit désormais être testée sur un plus large panel de patients et de types de plaies.

Une telle surveillance à distance des plaies pourrait permettre de détecter précocement les complications post-opératoires et d’en limiter les conséquences, notamment en termes de ré-hospitalisations des patients. De plus, l’utilisation de l’application permet au patient de devenir acteur de ses soins et d’être en communication plus étroite avec l’équipe médicale.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

– Infection du site chirurgical : facteurs de risque, prévention, diagnostic et traitement. Di Benedetto, Caroline and al. 2013. Rev Med Suisse 9 : 1832-1839.
– Feasibility of an Image-Based Mobile Health Protocol for Postoperative Wound Monitoring. Gunter, Rebecca L. and al. 2018. J Am Coll Surg. DOI: 10.1016/j.jamcollsurg.2017.12.013.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.