De l’exercice physique pour limiter la fatigue chronique

Jul 3, 2017 par

La fatigue chronique touche près de 7 personnes sur 1 000. Elle se traduit par une fatigue constante, qui peut venir perturber le quotidien des patients. Cet état peut s’avérer handicapant dans la réalisation d’activités journalières, qu’elles soient personnelles ou professionnelles. L’exercice physique régulier permettrait de lutter contre ce fléau…

sport fatigue chronique

Un programme auto-géré dans la gestion de la fatigue chronique ?

Une récente étude s’est intéressée aux bénéfices d’une activité physique régulière chez près de 200 patients souffrant de fatigue chronique. Les résultats ont été publiés au sein de « The Lancet ». Les recherches se sont étendues sur une durée de 12 semaines. L’objectif était d’évaluer l’impact d’un programme d’activités physiques auto-géré par le malade sur la fatigue chronique.

La formulation de ce guide, reprenant conseil et programme d’activités, permet au patient d’être autonome. Il n’a donc plus besoin de se déplacer à l’hôpital pour suivre un planning d’activités. Ce guide de recommandations contient : programmes d’activités physiques graduelles (d’intensité croissante au fil du temps) et des conseils issus des thérapies cognitivo-comportementales (thérapies qui visent à remplacer les idées et les comportements inadaptés par des réactions rationnelles). Ces conseils, recommandations et pratiques sont généralement dispensés au sein d’une clinique. Leur recueil au sein d’un « autoguidage » permet au patient de gérer son programme par lui-même. Durant les 8 premières semaines, les participants étaient tout de même en contact avec un physiothérapeute afin de discuter des progrès réalisés.

Des résultats significatifs dans l’atténuation des symptômes de la fatigue chronique

Dans ce contexte, deux groupes de patients ont été réalisés :

  • 107 patients atteints de fatigue chronique ont été pris en charge par une équipe médicale spécialisée. Cette dernière leur apportait conseils et recommandations en termes de traitements et de prise en charge de la maladie ;
  • 104 patients atteints de fatigue chronique ont suivi, de façon autonome, le guide établi par des spécialistes. Ce guide contenait un programme conçu sur 12 semaines, en 6 phases d’intensité progressive.

Le panel de patients suivant le guide a d’abord établi un programme. Puis progressivement, ils se sont mis à pratiquer une activité physique sur 5 jours par semaine. La plupart des patients ont opté pour la marche. En termes d’intensité, la durée de l’activité s’est accrue au cours de l’étude : passant d’une minute par jour à cinq, puis à 6, etc.

L’ensemble des participants ont répondu à un questionnaire en amont du suivi (par l’équipe médicale ou de façon autonome), puis à la fin de l’étude. Ce questionnaire portait principalement sur les symptômes ressentis par les patients atteints de fatigue chronique. Près de la moitié des patients ayant testé l’autoguidage l’ont qualifié comme étant « bénéfique », voire « très bénéfique ». De ce fait, l’autonomie donnée aux patients souffrant de fatigue chronique grâce à ce guide de conseils sur une pratique d’activités physiques graduelles, semble vraiment bénéfique. Il leur permet en particulier d’atténuer leurs symptômes sans la contrainte d’un suivi médical en hôpital.

Delphine W., Ergonome spécialisée en Santé au Travail.

– Guided self-help approach to graded exercise program is safe, may reduce fatigue for patients with chronic fatigue syndrome. The Lancet. ScienceDaily. Le 23 juin 2017.
Delphine W.
Étudiante ergonome spécialisée en santé au travail.
Spécialiste dans la santé, le bien-être et l’adaptation de l’environnement de travail à l’Homme.
Passionnée par le sport, intéressée par la cuisine et captivée par l’écriture.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.