Ne stressez pas vos enfants !

Oct 7, 2016 par

stréssé stress enfant

D’après une récente étude, le stress pourrait jouer un rôle dans l’accélération du vieillissement, en particulier chez les personnes ayant subi des situations stressantes ou traumatisantes pendant leur jeunesse. Ces événements laisseraient même des marques sur le génome (matériel génétique). Santé sur le net analyse pour vous ces récentes découvertes.

Le stress pendant l’enfance accélèrerait le vieillissement

Publiée en début de semaine dans la revue médicale PNAS, Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America, cette étude relie les situations difficiles (stress, traumatismes…), vécues pendant l’enfance et l’adolescence, à un vieillissement prématuré.

En effet, les chercheurs auraient observé un raccourcissement bien plus important des télomères (fragment d’ADN protégeant les extrémités des chromosomes), chez les sujets ayant été exposés au stress durant leur jeunesse. Chaque expérience traumatisante, vécue en début de vie, entraînerait une réduction de 11% des télomères. Les évènements, se produisant durant cette période de vulnérabilité importante, épuiseraient notre système physiologique.

Les résultats de cette recherche, menée sur 5 808 patients, confirmeraient que plus la situation préoccupante pendant la jeunesse serait considérable, plus les télomères subiraient des dégradations, en favorisant ainsi le vieillissement.

Le vieillissement cellulaire

On considère que la faible longueur des télomères est corrélée à l’augmentation du risque de maladies liées au vieillissement (maladies cardiovasculaires, diabète, cancers ou mort prématurée).

Au cours de notre vie, nos cellules se divisent en permanence pour régénérer nos tissus, en usant régulièrement les télomères. Les chromosomes deviennent donc progressivement plus petits, et lorsqu’il n’y a plus de télomères, finissent par se dégrader en entraînant la mort de la cellule.

Au fur et à mesure, les tissus, constitués de cellules, vieillissent et nos organes perdent en efficacité.

Certains facteurs environnementaux, comme une mauvaise alimentation, une dépression, le tabagisme ou le stress, accéléraient ce phénomène.

Une bonne hygiène de vie pour protéger nos télomères ?

Alors qu’il est admis qu’avoir une bonne hygiène de vie (alimentation saine, exercice physique et entrainement cérébral) est indispensable pour être en bonne santé, il est intéressant d’analyser l’impact de ces facteurs sur les télomères et donc sur le vieillissement cellulaire.

À ce propos, selon une étude publiée en juillet dans la revue Science Advances, l’activité physique chez des sujets jeunes protégerait nos chromosomes, en stimulant la croissance des télomères. Freiner le processus de destruction serait donc possible, en agissant sur les facteurs externes. Cette action ralentirait ou réduirait le vieillissement des cellules. Ceci corrobore une étude parue dans The Lancet Oncology en 2013, portant sur des sexagénaires touchés par un cancer de la prostate. L’amélioration de l’hygiène de vie des séniors s’était traduite par un allongement des télomères.

Cette découverte semble prometteuse, cependant, il reste à étudier l’impact de ces facteurs externes sur les personnes ayant subit des situations stressantes durant leur enfance. Et à déterminer si les effets du stress psychologique sont réversibles.

Dorothée S. Docteur en pharmacie


Sources :

PNAS, Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America. Journal Club. Childhood adversities correlated with shortened telomeres, poorer health later in life. 3 Octobre 2016.

Medicalxpress. Can childhood traumas make you old before your time? Octobre 2016.

Diman A, at al. Nuclear respiratory factor 1 and endurance exercise promote human telomere transcription. Science Advances. Jul 2016. Vol.2. no.7.

Ornish D, at al. Effect of comprehensive lifestyle changes on telomerase activit and telomere length in men with biopsy-proven low-risk prostate cancer: 5-year follow-up of a descriptive pilot study. Lancet Oncol. 2013 Oct;14(11):1112-20.

Dorothee S.

Pharmacienne

Passionnée par tous les domaines de la santé et plus particulièrement la e-santé, la nutrition et le bien-être.

Aime prendre part à la diffusion d’informations de qualité.

Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.


Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.