Enfants hyperactifs et augmentation des doses de ritaline : une efficacité en demi-teinte

Petit garçon hyperactif sautant par-dessus des entraves dans un terrain d’entraînement

Lors du 32ème congrès du collège européen de neuropsychopharmacologie qui s’est tenu à Copenhague du 7 au 10 septembre, l’université libre d’Amsterdam a partagé ses résultats de recherche sur l’effet dose-réponse du méthylphénidate (Ritaline) sur des enfants diagnostiqués avec un Trouble du Déficit de l’Attention avec hyperactivité (TDAH). Zoom sur les principales conclusions de ces travaux.

Lire la suite

Reflux gastro-œsophagien et fractures chez l’enfant

Antiacides enfants fractures

L’étude ERGO menée en 2013 avait révélé que 80 % des prescriptions de médicaments contre le reflux gastro-œsophagien chez le nourrisson étaient injustifiées. Si dans les 20 % justifiées, ces traitements soulagent efficacement l’enfant, ils ne sont pas sans conséquence. Une récente étude met ainsi en évidence un lien possible entre ces médicaments anti-reflux et le risque de fractures osseuses au cours de l’enfance.

Lire la suite

Les inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) remis en question

ipp-remise-cause

Les inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) sont largement utilisés pour traiter et prévenir l’acidité gastrique et ses conséquences. Mais ces médicaments, réputés efficaces et bien tolérés, sont-ils sans risque sur le long terme ? De nombreuses études ont souligné ces dernières années leurs effets indésirables potentiellement graves et des chercheurs viennent de relier leur utilisation à une augmentation du risque de mortalité. Des résultats qui pourraient mener à un encadrement plus strict de la prescription des IPP.

Lire la suite

Brûlures d’estomac : médicaments et risques rénaux

medicaments brulure estomac

Maux d’estomac, difficulté à avaler, nausées, sont les symptômes caractéristiques des brûlures d’estomac. Différents facteurs peuvent être associés à leur développement, notamment une surproduction de sucs gastriques, une pression exercée sur l’estomac trop importante due à un excès de poids, la consommation de certains aliments ou de tabac, etc. Des solutions existent pour contrer ces symptômes. Parmi elles, sont largement utilisés : les inhibiteurs de pompe à protons et les antihistaminiques deuxième génération, mais, quels sont les risques ?

Lire la suite