Un accident de laboratoire serait-il à l’origine de la pandémie de Covid-19 ?

septembre 2021 par

Cela fait plus d’un an et demi que les premiers cas de Covid-19 ont été détectés dans la ville chinoise de Wuhan. La question de savoir comment le virus est apparu pour la première fois et comment il a réussi à se propager sont, à ce jour, un mystère.
Nombre de scientifiques dans le monde affirment cependant qu’il est quasiment impossible que le Covid-19 résulte d’un accident de laboratoire. Santé Sur Le Net fait le point.

Covid 19 et accident de laboratoire

Covid 19 et accident de laboratoire

C’est à Wuhan que le Coronavirus est apparu pour la première fois et depuis le début de la pandémie, beaucoup soupçonnent une fuite de laboratoire, accidentelle ou pas. 

Les partisans de cette théorie soulignent la présence d’un grand centre de recherche biologique dans la ville de Wuhan qui étudie les coronavirus chez les chauves-souris depuis plus d’une décennie. L’institut en question se trouve à 40 minutes en voiture du marché aux fruits de mer de Huanan, où les premiers cas d’infection au Coronavirus sont apparus.

Ceux qui soutiennent l’idée que le virus aurait pu fuir du laboratoire affirment que cette idée est plausible car le virus aurait aisément pu se propager vers le fameux marché aux fruits de mer.

Soutenus par les partisans de l’ex-président américain Donald Trump, certains médias ont d’ailleurs appelé à davantage d’examen sur cette éventualité.

Covid 19 et accident de laboratoire : une théorie prise au sérieux

Si l’enquête de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) n’a pas pu montrer un lien possible entre la pandémie de Covid 19 et une éventuelle fuite de laboratoire, le président américain Joe Biden a tout de même ordonné une reconsidération de cette possibilité. C’est suite à la lettre ouverte signée par un comité de dix-huit scientifiques et d’experts en virologie en mai dernier que cette théorie a été remise en question.

Pourtant, l’enquête ordonnée par le président Biden le 24 août dernier n’a abouti à aucune conclusion possible concernant une éventuelle fuite de laboratoire.

Accident de laboratoire : comment est apparu le premier cas de Covid 19 ?

Selon de nombreuses sources, le nouveau coronavirus qui est à l’origine de la pandémie actuelle serait une mutation génétique de l’ancien coronavirus lié aux chauves-souris qui était étudié au laboratoire de Wuhan. Un ou plusieurs employés auraient été infectés par accident et auraient, ensuite, propagé le virus au reste de la ville.

Cependant, les hautes autorités sanitaires chinoises affirment que dès le début de la pandémie, l’ensemble du personnel et des étudiants de ce laboratoire avaient été testés négatifs au SARS-CoV-2. Selon ces mêmes autorités, la thèse d’une éventuelle fuite de laboratoire demeure impossible.

Où en sommes-nous ?

Les scientifiques sont formels : cette théorie aux allures complotistes doit cesser. Cela ne sera possible que si le laboratoire de Wuhan partage plus de détails concernant les premiers cas de Covid-19 détectés et leur possible lien avec les séquences de Coronavirus de chauve-souris. Car les spécificités génétiques du coronavirus présent chez les chauves-souris étaient autrefois disponibles ont été supprimées en septembre 2019. Cela serait dû à un piratage du site internet du laboratoire.

Les informations concernant les ventes qui ont eu lieu sur les marchés de Wuhan pourraient également aider. Si les chercheurs pouvaient retracer qui a élevé les animaux vivants vendus là-bas et qui les a livrés aux marchés, ces personnes pourraient être interrogées et peut-être échantillonnées pour rechercher des preuves d’infections passées.

En attendant, pour éviter une nouvelle pandémie, l’OMS a reconstitué un nouveau groupe de scientifiques qui mènera une enquête sur les origines des nouveaux agents pathogènes.

Yasmine B., rédactrice scientifique

Sources
-Why many scientists say it’s unlikely that SARS-CoV-2 originated from a “lab leak”. science.org. Consulté le 7 septembre 2021.
Yasmine B.
Rédactrice scientifique
Spécialiste en rédaction médicale, diplômée en biologie médicale. Passionnée par le domaine de la santé et l’actualité scientifique.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.
Tout commentaire contenant une adresse web (http://, https://) sera supprimé
Veuillez limiter la longueur de votre commentaire à 2000 caractères maximum.