Départ en vacances : bien préparer sa trousse à pharmacie et son trajet en voiture

Aug 3, 2018 par

Roadtrip, vacances sportives, séjours sous le signe de la détente… quel que soit le style de vos vacances, il est fortement recommandé de s’équiper d’une petite trousse à pharmacie pour soigner des blessures ou calmer des douleurs passagères. Côté route des vacances, comment lutter contre la canicule ? Focus sur quelques conseils de dernières minutes !

trousse à pharmacie vacances

Les indispensables dans la trousse à pharmacie

Si vous partez à l’étranger, il sera indispensable de s’assurer que vos vaccins sont à jour et quelques précautions s’imposeront également en fonction des conditions sanitaires du pays que vous allez visiter (maladies endémiques, prévention du paludisme, risques de gastro-entérite , etc.)

Comme le rappelle Santé Publique France dans son bulletin épidémiologique hebdomadaire intitulé “Recommandations sanitaires pour les voyageurs, 2018 “, il n’existe pas “de trousse de pharmacie type” et son contenu est à adapter en fonction du voyage (lieu, santé et âge des personnes qui voyagent, etc.) et du style de séjours que vous entreprenez (sportif, pèlerinage, vacances à la mer ou à la montagne, récréative ou sportive, etc.)

La première recommandation est de transporter les médicaments dans leurs emballages respectifs. En effet, même s’il est tentant de retirer les contenants pour gagner de la place dans les valises, cette “astuce” est quelques fois sources d’erreurs et perte ou confusion de notices.

Autre recommandation essentielle : apporter son carnet de santé, ses dernières ordonnances et sa carte vitale française ou sa carte européenne d’assurance maladie (CEAM).

Il est donc recommandé de s’équiper dans sa trousse à pharmacie ce matériel de base :

  • Médicaments systémiques comme les antalgiques et antipyrétiques, antidiarrhéiques, antivomitifs, antispasmodiques (douleurs au ventre) et antihistaminiques (luttent contre certaines allergies) ;
  • Sachets de réhydratation orale ;
  • Répulsif contre les moustiques pour le corps et les tissus ;
  • Différentes crèmes (solaire, pour les brûlures, apaisante et hydratante) ;
  • Pansements stériles, pansements résistants à l’eau, bandes de contention et sutures adhésives, sparadrap) ;
  • Paires de gants à usage unique ;
  • Antiseptique cutané et gel hydroalcoolique pour les mains ;
  • Dosettes de sérum physiologique (unidose) ;
  • Thermomètre, pinces à épiler ou à échardes ;
  • Gel d’arnica ;
  • Produit pour la désinfection de l’eau de boisson.

Aussi, vous devez vous assurer que les médicaments que vous prenez (couramment ou occasionnellement) ne présentent pas un risque de photosensibilisation. En effet, certains médicaments peuvent entraîner des réactions exagérées de la peau en cas d’exposition au soleil. C’est le cas, par exemple, de certains antibiotiques, anti-inflammatoires, antidépresseurs ou les médicaments appliqués sur la peau comme les traitements contre l’acné, des antiseptiques locaux ou des antimycosiques.

Route des vacances : quelques précautions supplémentaires en cas de canicule

Sur le territoire français, un épisode de chaleur est attendu ces prochains jours et les vacanciers vont se retrouver sur des routes surchargées. Afin que le voyage se déroule au mieux malgré les ralentissements et la chaleur, des précautions s’imposent.

Dans un communiqué de presse récent, Santé publique France rappelle des gestes simples à adopter, qui doivent s’appliquer à tous, y compris aux personnes en bonne santé, pour lutter au mieux contre la chaleur lors de voyages en voiture.

Il est ainsi préconisé de :

  • Se munir d’eau fraîche et de brumisateur ;
  • D’équiper le véhicule de pare-soleil ou de films solaires pour la lunette arrière et les vitres latérales arrières ;
  • De faire des pauses régulièrement pour se détendre et se rafraîchir ;
  • Décaler si possible ses trajets aux heures les moins chaudes (très tard le soir ou très tôt le matin) et éviter de rouler entre 12 heures et 16 heures ;
  • Ne jamais laisser une personne seule ou un animal dans une voiture, car la température dans l’habitacle peut augmenter très rapidement ;
  • Rester attentif aux personnes les plus vulnérables (enfants, personnes âgées) ;
  • Ne pas régler la climatisation trop bas et privilégier un écart de température de 7 à 8 degrés avec l’extérieur.

En raison de la vague de forte chaleur qui touche une partie de la France, le ministère de la Santé a activé le numéro vert Canicule info service (n°0800 06 66 66 ) afin d’apporter des informations sur la canicule et les principales recommandations à suivre.

Tout est enfin prêt pour passer des vacances inoubliables ! !

Julie P., Journaliste scientifique

– Episodes de fortes chaleurs : des gestes simples à adopter pour lutter contre la chaleur. Santé Publique France. Consulté le 3 août 2018.
– Recommandations sanitaires pour les voyageurs, 2018. Santé Publique France. Consulté le 3 août 2018.
Julie P.
Journaliste scientifique.
Spécialiste de l'information médicale.
Passionnée par l'actualité scientifique et les nouvelles technologies.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.