Variant indien (delta) : faut-il diminuer le délai entre les doses de vaccin ?

juin 2021 par

La campagne de vaccination contre la Covid-19 bat son plein en France, alors que sont recensés les premiers cas du variant indien sur le territoire, plus particulièrement dans le sud-ouest. Ce nouveau variant, qui fait des ravages en Inde, doit-il amener à modifier les recommandations vaccinales ? La Haute Autorité de Santé a statué cette semaine sur la question. Explications.

variant indien

Une lettre grecque pour remplacer l’origine géographique

Depuis le début de l’épidémie de la Covid-19, la liste des nouveaux variants du virus ne cesse de s’allonger. Dernier variant en date à alerter les autorités de santé publique, le variant indien. Les noms de code donnés aux variants (B.1.617, B.1.1.7, B.1.351) restent une affaire de spécialistes, alors que les médias et la population générale ne retiennent bien souvent que l’origine géographique des différents variants : le Royaume-Uni, l’Afrique du Sud, le Brésil, l’Inde, ….

Face à cette situation et pour éviter toute stigmatisation d’un pays dans ce contexte sanitaire si particulier, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) s’est prononcée il y a quelques jours pour une modification des noms donnés aux variants. Dorénavant, parallèlement aux noms de code, les différents variants seront désignés par une lettre grecque, selon les correspondances suivantes :

  • La lettre alpha pour le variant britannique ;
  • La lettre béta pour le variant sud-africain ;
  • La lettre gamma pour le variant brésilien ;
  • Les lettres delta et kappa pour le variant indien, qui regroupe en réalité deux sous-lignées d’un même variant.

Le variant indien (delta) présent en France

Le variant indien, et ses trois sous-lignées, a été détecté pour la première fois en octobre 2020 et a depuis été retrouvé dans plus de quarante pays à travers le monde, dont la France. Il s’agit d’un variant considéré comme préoccupant par les autorités de santé publique et ce pour plusieurs raisons :

  • Une plus grande transmissibilité que la souche sauvage du virus ;
  • Une dangerosité encore mal définie ;
  • Très peu de données disponibles sur la protection vaccinale contre ce variant.

En France, l’une des régions les plus touchées par l’arrivée du nouveau variant est le sud-ouest, et plus particulièrement le département des Landes. Cette multiplication des cas dans différentes communes pourrait être à l’origine d’une dégradation de la situation sanitaire. Pour y faire face, deux mesures ont été mises en place :

  • Des dépistages massifs et généralisés;
  • Une accélération de la vaccination.

Pas de changement de l’intervalle entre deux doses du vaccin AstraZeneca®

Face à l’émergence du variant indien, faut-il adapter les recommandations vaccinales, et notamment modifier l’intervalle entre les doses de vaccins ? Il y a quelques jours, le Royaume-Uni a décidé de réduire l’intervalle entre les deux doses du vaccin AstraZeneca®. En France, l’avis de la Haute Autorité de Santé (HAS) a été sollicité.

A partir des données existantes, il semble à ce jour que les deux doses de vaccin AstraZeneca®, administrées avec un intervalle de 9 à 12 semaines entre les deux doses, assurent une protection vaccinale contre les formes symptomatiques de la Covid-19, liées au variant delta, alors que la protection est moindre après une seule dose vaccinale. Au vu des connaissances actuelles, la HAS s’est  prononcée il y a quelques jours pour un maintien de l’intervalle fixé entre les deux doses du vaccin AstraZeneca®. Un avis qui pourrait être amené à changer en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources
– Covid-19 : maintien de l’intervalle entre deux doses du vaccin AstraZeneca face à l’émergence du variant indien. has-sante.fr. Consulté le 6 juin 2021.
– Covid-19 : une dizaine de personnes testée positive au variant indien autour de Mont-de-Marsan. sudouest.fr. Consulté le 6 juin 2021.
– Covid-19 : quels sont les nouveaux noms des variants ? lemonde.fr. Consulté le 6 juin 2021.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.
Tout commentaire contenant une adresse web (http://, https://) sera supprimé
Veuillez limiter la longueur de votre commentaire à 2000 caractères maximum.