Variants de la Covid-19 en France

Avr 23, 2021 par

La propagation des nouveaux variants du coronavirus en France est l’un des principaux critères déterminants de l’évolution de l’épidémie de la Covid-19, avec le déploiement de la vaccination. Pour les suivre à la trace, Santé Publique France a mis en place des études flash, réalisées toutes les deux semaines. Un outil indispensable pour affiner la stratégie de lutte contre le virus.

variants de la covid 19 en france

Variants de la Covid-19 en France et souche sauvage du SARS-CoV2

Les variants de la Covid-19 en France sont issus de mutations génétiques. En effet, le virus SARS-CoV2, responsable de l’épidémie actuelle de la Covid-19, est capable de muter rapidement et de donner naissance à de nouveaux variants génétiques du virus. Ces nouveaux variants peuvent changer le cours de l’évolution de l’épidémie, en étant pour certains :

  • Plus contagieux (variant anglais);
  • Plus dangereux, en augmentant le nombre de formes sévères de la maladie (variant anglais) ;
  • Capables d’échapper à la protection vaccinale des vaccins actuellement disponibles dans le monde.

A ce jour, plusieurs milliers de variants de la Covid-19 ont déjà été recensés, mais trois nécessitent une attention particulière, en France comme à l’internationale :

  • Le variant britannique est devenu en quelques semaines le principal variant présent en France. Il est plus contagieux et plus dangereux que la souche sauvage. Il touche plus volontiers les enfants. En revanche, les vaccins actuellement disponibles restent protecteurs, même si l’efficacité est un peu diminuée.
  • Le variant sud-africain est plus contagieux, mais pas lus dangereux. Les vaccins actuellement disponibles ne semblent pas efficaces contre ce variant.
  • Le variant brésilien est plus contagieux et pus dangereux, notamment chez les jeunes. L’efficacité des vaccins est moins bonne avec ce variant.

Quel variant de la Covid-19 dominant en France ?

Prévenir la propagation de ces variants de la Covid-19 en France est déterminant pour enrayer les chaînes de transmission et tenter d’endiguer l’épidémie. A cette fin, les autorités de santé publique, et particulièrement Santé Publique France, ont mis en place une surveillance épidémiologique rapprochée des variants. Dès janvier 2021, avec l’arrivée en Europe du variant britannique, Santé Publique France a instauré des enquêtes flash, qui depuis se répètent à intervalles réguliers, qui viennent en complément d’autres mesures de surveillance nationale :

  • Des tests RT-PCR de criblage sur chaque nouveau cas positif au SARS-CoV2 ;
  • Un séquençage complet du génome viral pour détecter d’éventuels nouveaux variants apparaissant sur le sol français.

L’ensemble de ces données permet de cartographier précisément la répartition des variants de la Covid-19 en France, mais aussi d’identifier rapidement l’émergence de nouveaux variants. Les enquêtes flash sont réalisées toutes les deux semaines, avec la participation de tous les laboratoires de biologie médicale publics et privés volontaires sur le territoire national. La dernière enquête flash dont les résultats sont connus aujourd’hui a été menée le 16 mars 2021 à partir de 2 860 prélèvements issus de 14 régions métropolitaines et ultra-marines. Les résultats révèlent que le variant britannique était impliqué dans 82,3 % des nouvelles contaminations, contre 6,4 % pour le variant sud-africain. Le variant brésilien ne représente que 0,3 % des nouvelles contaminations.

Deux nouveaux variants, d’origine indienne

Si en France, le variant britannique est le seul variant de la Covid-19 dominant sur le territoire à cette date, d’autres pays sont confrontés à de nouveaux variants particulièrement préoccupants. En Inde, une nouvelle vague épidémique est notamment liée au variant indien (souche B.1.617), qui présente une double mutation génétique, par rapport à la souche sauvage du SARS-CoV2. Ce variant, appelé un double mutant, serait selon les spécialistes issu de la combinaison de deux autres variants, et serait hautement contagieux.

Ce variant indien a déjà été détecté dans plusieurs pays du monde, notamment le Royaume-Uni, Singapour, l’Australie et les USA. Et l’inquiétude sur les variants devrait se poursuivre, un nouveau variant venant d’être identifié à nouveau en Inde, cette fois-ci avec une triple mutation (le variant est alors issu de la combinaison de trois souches de coronavirus). Des études sont en cours pour évaluer la contagiosité et la dangerosité de ce nouveau variant, qui commence déjà à envahir l’Inde.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources

– Coronavirus : circulation des variants du SARS-CoV-2. santepubliquefrance.fr. Mis à jour le 21 avril 2021.
– Enquêtes Flash : évaluation de la circulation des variants du SARS-CoV-2 en France. santepubliquefrance.fr. Mis à jour le 19 avril 2021.
– Un variant «triple mutant» vient d’être découvert en Inde. slate.fr. Robin Tutenges. 22 avril 2021.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.
Tout commentaire contenant une adresse web (http://, https://) sera supprimé
Veuillez limiter la longueur de votre commentaire à 2000 caractères maximum.