Variant californien du coronavirus : déjà 44% des cas en Californie

Actualités Coronavirus (COVID-19) Maladies infectieuses

Rédigé par Stéphanie LG. et publié le 12 février 2021

Selon une étude publiée le 11 février 2021, le variant californien du coronavirus représente 44% des cas en Californie. Peu de données concernant la contagiosité ou la dangerosité du virus sont pour le moment disponibles. En revanche, le variant pourrait être résistant aux vaccins disponibles aux USA.

Variant californien du coronavirus

Le variant californien du coronavirus se propage à toute vitesse

Le variant californien du coronavirus SARS-CoV-2 aurait été identifié pour la première fois en juillet 2020. Il semble être resté en sommeil jusqu’au mois d’octobre. C’est à partir du mois de novembre que le variant a commencé à se propager rapidement. En effet, entre le 1ier et le 31 décembre 2020, le variant a été retrouvé chez 36% des patients positifs à la Covid-19 à Los Angeles. Entre le 1ier janvier et le 22 janvier 2021, il représente 44% des échantillons positifs en Californie du Sud.  

Au 22 janvier 2021, le variant californien du coronavirus a été détecté au moins une fois dans 26 états des USA !

Lire aussiPetit tour d’horizon des variants du SARS-COV-2

Un variant résistant au vaccin ?

Cette souche est définie par 3 mutations de la protéine spike, notamment la L425R. La protéine spike est utilisée par le virus pour pénétrer dans les cellules humaines et les infecter. Or, c’est cette protéine spike qui est ciblée par les deux vaccins actuellement disponibles aux USA, d’où la crainte d’une diminution d’efficacité des vaccins. Si les inquiétudes sont légitimes, pour l’instant, aucune donnée ne permet de conclure que cette souche serait résistante aux vaccins.

Depuis octobre 2020, le nombre de cas de coronavirus s’envole en Californie du Sud. 400 000 nouveaux cas ont été enregistrées au mois de décembre 2020 à Los Angeles. Pour le moment, il est impossible de savoir si l’augmentation du nombre de cas est liée à une plus grande contagiosité du variant. Les données disponibles ne permettent pas non plus de conclure à une plus grande dangerosité de ce variant.

Par ailleurs, deux cas du variant sud-africain, nommé B.1.351, viennent d’êtres détectés en Californie. Cette souche du virus est connue pour être plus transmissible et être résistante à au moins un vaccin anti-Covid-19, celui du laboratoire AstraZeneca. La plus grande des vigilances est donc de mise.

Lire aussi Masques en tissu, peu efficaces face aux nouveaux variants ?

Stéphanie LG, docteur en pharmacie

Sources
– Emergence of a Novel SARS-CoV-2 Variant in Southern California. jamanetwork.com. Consulté le 12 février 2021.
– These coronavirus variants are keeping scientists awake at night. edition.cnn.com. Consulté le 12 février 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.