Etre végétarien se voit-il dans nos gènes ?

Apr 8, 2016 par

Etre_vegetarien_voit_dans_nos_genes

Une équipe de chercheurs de l’université de Cornell a mis en évidence une variation génétique présente dans les populations ayant un régime préférentiellement végétarien. Une découverte qui sous-entend que nous ne sommes pas tous prédisposés à supporter un régime strictement végétarien.

Végétarien : Des composants essentiels

En comparant le génome d’une population d’Indiens (dont le régime alimentaire se compose principalement de végétaux) à celui d’Américains (parmi les plus grands consommateurs de viande), les chercheurs ont pu mettre en évidence une différence dans l’ADN se ces deux populations. Cette différence se traduit par une meilleure production d’oméga-3 et d’oméga-6 dans la population végétarienne.

A savoir ! Les oméga-3 et 6 sont des acides gras non essentiels. Cela veut dire qu’en plus de les trouver dans nos aliments (principalement le poisson et la viande), notre corps est capable de les synthétiser. Ils sont indispensables au fonctionnement de notre organisme : ils permettent le bon développement de notre cerveau et contrôlent les processus d’inflammation.

Une capacité liée aux habitudes alimentaires

Les chercheurs se sont donc demandé comment ces populations végétariennes arrivaient à compenser les apports en acides gras, qu’un régime omnivore peut nous apporter. La réponse se trouve dans une adaptation de l’ADN de ces populations qui suivent un régime à base de plantes.

Pendant des dizaines de générations, leur corps a su s’adapter à un régime pauvre en oméga-3 et 6, en favorisant leur synthèse par l’organisme. L’adaptation se situe au niveau d’un gène codant une enzyme impliquée dans la synthèse des oméga-3 et 6. Elle serait bien plus efficace au sein de cette population. Une découverte qui confirme le vieil adage « je suis ce que je mange ».

Hélène S. Pharmacienne


Sources
K. S. D. Kothapalli & al. « Positive Selection on a Regulatory Insertion–Deletion Polymorphism in FADS2 Influences Apparent Endogenous Synthesis of Arachidonic Acid ». MBE. 05/04/2016
Krishna Ramanujan. « Eating green could be in your genes ». Cornell University. 29/03/2016

Pierre M.
Journaliste scientifique
Passionné par les nouvelles technologies, le web et le canyoning.
Il a un intérêt particulier pour les médecines douces.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.