La vitamine B12, haut risque de carence chez les végétariens

Actualités Santé au quotidien (maux quotidiens)

Rédigé par Estelle B. et publié le 2 août 2022

La vitamine B12, essentielle au bon fonctionnement du système nerveux et de la circulation sanguine, ne se trouve que dans les produits d’origine animale. Les personnes suivant un régime végétarien ou végétalien sont donc exposées à un risque majeur de carence en vitamine B12. Ce risque nécessite une supplémentation systématique.

carence en vitamine B12

Lien entre la carence en vitamine B12 et le régime végétarien

Pas de produits d’origine animale, pas de vitamine B12 pour l’organisme ! Cette vitamine, la cobalamine, n’est en effet présente que dans les produits d’origine animale et en particulier dans les viandes et les poissons notamment les abats surtout le foie. Elle est aussi présente dans les œufs ainsi que dans le lait et les produits laitiers.

Les végétariens, et encore plus les végétaliens, sont donc particulièrement exposés au risque de carence en vitamine B12.

Cette carence n’est pas sans conséquence sur la santé car elle entraîne non seulement une anémie, désignée par certains spécialistes comme une anémie pernicieuse mais également des atteintes neurologiques avec une perte de myéline au niveau des fibres nerveuses. La myéline constitue une gaine autour de certaines fibres nerveuses capitale pour la transmission de l’influx nerveux.

Symptômes d’une carence en vitamine B12

Du point de vue des signes cliniques, la carence en vitamine B12 se manifeste par :

  • Une fatigue ;
  • Des troubles respiratoires et des troubles moteurs ;
  • Une modification de la sensibilité ;
  • Une irritabilité ainsi que des troubles de la mémoire et de l’humeur.

Ces signes peuvent apparaître dès que les apports en vitamine B12 sont inférieurs aux apports conseillés par les autorités de santé publique.

Références nutritionnelles actualisées pour la vitamine B12

Catégories de populationApport suffisant en µg par jour
Nourrissons de moins de 6 mois0.4
Nourrissons de plus de 6 mois et enfants jusqu’à 10 ans1.5
Adolescents2.5
Adultes4
Femmes enceintes4.5
Femmes allaitantes5

 

Une supplémentation en B12 systématique pour les régimes végétariens

Pour les végétariens et les végétaliens qui refusent de consommer des produits d’origine animale, la seule solution est donc la supplémentation systématique en vitamine B12.

Cette supplémentation est sans risques quelle que soit la dose car il n’y a pas de réel surdosage en vitamine B12.

En cas d’excès d’apport, la vitamine B12 est stockée en grande quantité dans le foie. Les réserves ainsi constituées peuvent permettre à l’organisme de pourvoir à ces besoins pendant trois à cinq ans. Ce phénomène explique pourquoi les végétariens ne ressentent les effets de la carence que plusieurs années après l’élimination des produits d’origine animale de leur régime alimentaire.

Quelles sont les recommandations face à la prise de compléments alimentaires en vitamine B12 ?

Les autorités de santé publique recommandent une supplémentation en vitamine B12 sans excès sauf en cas de troubles neurologiques associés à la carence.

Dans ce cas, des fortes doses de vitamine B12 doivent être administrées par injection afin de soulager les symptômes. Pour les formes plus légères de carence une supplémentation par voie orale suffit dans la majorité des cas. Les végétariens et les végétaliens sont invités à se supplémenter en vitamine B12 avant l’apparition des premiers signes de carence. En effet, certaines lésions neurologiques associées à une carence sévère peuvent être irréversibles. La supplémentation en vitamine B12 est donc nécessaire dès qu’on supprime les produits d’origine animale de son menu et pendant toute la durée du régime végétarien !

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources
– Les références nutritionnelles en vitamines et minéraux. anses.fr. Consulté le 1er août 2022.
– Carence en vitamine B12 (Anémie pernicieuse). msdmanuals.com. Consulté le 1er août 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.