Vers une 3ème dose de vaccin pour tous ?

26 juillet 2021 par

Avec l’apparition de variants de plus en plus dangereux, une 3ème dose de vaccin pour tous sera peut-être nécessaire. Pour vous, Santé sur le Net a interrogé le professeur Jean-Louis Koeck, médecin biologiste à Bordeaux et fondateur de mesvaccins.net

3ième dose de vaccin contre la covid-19

Nous entendons beaucoup parler de 3ème dose. A quoi servirait-elle ?

Une troisième dose (injection de rappel) aurait pour objectif de renforcer la protection immunitaire contre la Covid-19, au cas où celle-ci diminuerait dans le temps après la primovaccination, ce qui est plus probable chez les personnes âgées ou immunodéprimées. Les données disponibles laissent supposer une persistance de la réponse immune au-delà de 6 mois. Mais en l’absence de corrélat de protection établi, elles ne permettent pas à elles seules de conclure.

Cela concerne-t-il tous les vaccins sur le marché ? même le Janssen (dose unique) ?

Oui, mais la primovaccination par le vaccin Janssen COVID-19 Vaccine comportant une seule dose, la dose de rappel est dans ce cas une seconde dose.

Tout le monde serait-il concerné ?

A ce stade et sur la base des données actuellement disponibles, la Haute Autorité de santé estime qu’il n’y a pas d’argument pour recommander l’administration d’une dose de rappel au-delà des personnes concernées par les annonces gouvernementales (personnes ayant été primovaccinées prioritairement dès les mois de janvier et février 2021, qui représentent la population la plus vulnérable et la plus âgée), et ce, quels que soient les vaccins initiaux. La pertinence d’un rappel en population générale pourrait être établie :

  • si une diminution de la protection contre la Covid-19 dans le temps était mise en évidence sur la base d’échecs vaccinaux constatés en vie réelle (et pas seulement sur la base d’une baisse du taux d’anticorps)
  • si un nouveau variant « résistant » aux vaccins actuellement disponibles émergeait sur le territoire.

La 2nd dose entraine des effets indésirables importants chez certaines personnes. Cela sera-t-il encore plus important avec la 3ème dose ?

Il existe très peu de données concernant la tolérance de la troisième dose. La Haute Autorité de santé soutient la mise en place d’études visant à évaluer la tolérance d’une dose de rappel chez les personnes ayant reçu une primovaccination complète contre la Covid-19.

La 3ème dose protègera-elle des variants ?

Il est très probable qu’une injection de rappel entraînera une augmentation de la quantité et de la qualité des anticorps et donc de leur capacité à neutraliser le virus. En conséquence, la dose de rappel aura donc très probablement un effet protecteur contre les variants, dont l’importance pourra toutefois varier selon les individus, les variants et les vaccins utilisés.

La Haute Autorité de santé précise toutefois que l’impact d’un tel rappel sur la prévention des échecs vaccinaux et des formes symptomatiques de la maladie après un schéma de primovaccination complet pourra être confirmé avec l’acquisition des données issues des essais cliniques en cours ainsi que des données de vie réelle. Un schéma vaccinal optimal pourra être préconisé dès lors que seront disponibles les résultats des études en cours sur l’efficacité d’un rappel avec les vaccins à ARNm selon leur version initiale et leur version adaptée aux variants, mais aussi sur l’efficacité de nouveaux vaccins positionnés en rappel après un schéma vaccinal complet.

Quid des personnes déjà infectées ?

Pour l’instant, les données sont insuffisantes pour recommander une dose de rappel chez ces personnes.

La 3ème dose, à quelle distance de la 2nd dose ?

Le Gouvernement a annoncé une vaccination à partir de début septembre pour les personnes vaccinées en janvier ou février (personnes âgées ou les plus vulnérables), ce qui correspond à un délai minimal de 8 mois. Ce délai devrait être précisé pro

Propos recueillis par Stéphanie LG.

Sources
– Jean-Louis KOECK est médecin biologiste à Bordeaux et fondateur de mesvaccins.net. mesvaccins.net. Consulté le 26 juillet 2021.
Stéphanie LG.
Pharmacienne, Docteur en biologie des cancers
Spécialisée dans la médecine personnalisée et la recherche translationnelle.
Passionnée par l’actualité scientifique et la mise à disposition d’informations de qualité.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.
Tout commentaire contenant une adresse web (http://, https://) sera supprimé
Veuillez limiter la longueur de votre commentaire à 2000 caractères maximum.