Traiter la maladie d’Alzheimer avec des antidiabétiques ?

Actualités Neurologie Santé des séniors

Rédigé par Deborah L. et publié le 16 novembre 2018

Véritable défi de santé publique, la maladie d’Alzheimer a des origines encore mal connues et ne bénéficie à ce jour d’aucun traitement curatif. Selon une récente étude américaine, les personnes souffrant à la fois de diabète et de la maladie d’Alzheimer présenteraient moins de marqueurs moléculaires de maladie d’Alzheimer. Ces découvertes pourraient permettre d’avancer davantage dans la recherche des futurs traitements contre cette affection neurologique.

Patient ayant le diabète

Lien entre maladie d’Alzheimer et diabète

De plus en plus de preuves scientifiques attestent du lien entre le risque de trouble cognitif, de démence et de diabète de type 2. Des études ont en effet mis à jour la relation entre la voie du récepteur à l’insuline dans le cerveau et l’accumulation de pathologies cérébrales spécifiques à la maladie d’Alzheimer.

À savoir ! L’insuline joue un rôle majeur dans la mise en réserve des substrats glucidiques et lipidiques. Ses effets résultent de sa liaison à un récepteur membranaire spécifique exprimé sur différents tissus cibles dans l’organisme.

Des études précédemment conduites par Vahram Haroutunian, un professeur de psychiatrie et de neuroscience à la Icahn School of Medicine at Mount Sinai de New York, ont révélé que les patients souffrant de cette affection neurologique et ayant suivi un traitement contre le diabète (insuline ou médicaments antidiabétiques), présentaient moins de pathologies cérébrales.

Une nouvelle recherche, menée par ce même professeur, a analysé les tissus cérébraux de personnes souffrant à la fois de la maladie d’Alzheimer et de diabète. Les résultats suggèrent que les traitements antidiabétiques pourraient protéger le cerveau contre la maladie d’Alzheimer.

Lire aussiUn lien possible entre l’herpès et la maladie d’Alzheimer ?

Les marqueurs moléculaires d’Alzheimer réduits de moitié

Dans le cadre de cette nouvelle étude publiée dans le journal Plos One, l’équipe de scientifiques a souhaité identifier les voies moléculaires responsables du lien entre diabète et maladie d’Alzheimer au niveau du tissu cérébral et des cellules endothéliales recouvrant l’intérieur des vaisseaux sanguins.

Pour ce faire, les chercheurs ont mis au point une technique leur permettant d’isoler des capillaires du tissu cérébral de 34 patients souffrant à la fois de la maladie d’Alzheimer et de diabète de type 2, et ayant suivi un traitement pour les deux pathologies.

L’objectif était de comparer ces tissus cérébraux avec :

  • Ceux de 30 personnes souffrant de cette maladie mais pas de diabète ;
  • Ceux de  19 personnes n’ayant jamais contracté ces deux maladies.

Les scientifiques ont ensuite analysé les tissus cérébraux et les vaisseaux sanguins séparément, en examinant soit les changements moléculaires  liés à l’Alzheimer dans les cellules capillaires cérébrales soit la voie de signalement de l’insuline.

Les résultats ont révélé que le groupe souffrant des deux maladies présentaient des marqueurs moléculaires de la maladie d’Alzheimer réduits de moitié. C’est ainsi que la grande majorité des changements dans les marqueurs de l’ARN moléculaire caractéristiques de la maladie d’Alzheimer, comme des irrégularités dans l’expression des gènes, n’ont pas été retrouvés dans le groupe des patients Alzheimer sous traitements antidiabétiques.

« Les résultats de cette étude sont importants car ils donnent de nouvelles perspectives pour le traitement de la maladie d’Alzheimer », déclare le professeur. La plupart des traitements actuels de la maladie d’Alzheimer ciblent les plaques amyloïdes et n’ont pas réussi à traiter de façon efficace cette maladie. L’insuline et les traitements antidiabétiques comme la metformine sont approuvés et administrés à des millions de personnes et semblent avoir un effet bénéfique chez les patients souffrant d’Alzheimer. »

Les résultats de cette étude ouvrent ainsi la voie à de nouvelles recherches sur les propriétés de molécules similaires ou de molécules ayant des effets similaires  sur les voies biologiques cérébrales impliquées dans la maladie d’Alzheimer.

Lire aussiMaladie d’Alzheimer : bientôt un traitement ?

Déborah L., Docteur en Pharmacie

– Alzheimer’s may be treated with diabetes drugs. Medical News Today. Consulté le 5 novembre 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.