Asthme : facteur d’hospitalisation chez les enfants atteints de Covid-19 ?

décembre 2021 par

Alors que la 5e vague épidémique de Covid-19 ne cesse de monter en France et que le protocole sanitaire passe en niveau 3 dans les écoles, les plus jeunes sont l’objet de l’attention générale. Et si les enfants asthmatiques contractant la Covid-19 avaient plus de risque d’être hospitalisés que les enfants non asthmatiques ? C’est ce que suggère une récente étude écossaise publiée dans la revue Lancet Respiratory Medicine.

Enfants asthmatiques et Covid-19

Enfants asthmatiques et Covid-19

Face à l’urgence d’apporter des réponses sur la nécessité ou non de vacciner les enfants asthmatiques contre le SRAS-CoV-2, des chercheurs écossais ont souhaité identifier quels enfants asthmatiques couraient un risque accru de graves conséquences liées à la Covid-19.

Entre le 1er mars 2020 et le 27 juillet 2021, ils ont donc mis sur pied une étude auprès de 752 867 enfants écossais âgés de 5 à 17 ans et atteints de Covid-19. Ils ont ensuite comparé la fréquence des hospitalisations pour cause de Covid-19 des enfants asthmatiques et non-asthmatiques.

Un risque accru d’hospitalisation

Les scientifiques ont ainsi observé que les enfants asthmatiques atteints de Covid-19 avaient plus de risque d’être hospitalisés que les enfants non asthmatiques. Les enfants asthmatiques présentaient en effet des taux d’admission à l’hôpital plus élevés (1,54 % pour les asthmatiques contre 0,95 % pour les autres) et ce de façon proportionnelle à la sévérité de leur asthme (de 3 à 6 fois plus selon la sévérité de l’asthme).

Cette différence était encore plus marquée chez les enfants asthmatiques les plus sévères. Ainsi, les enfants ayant déjà fait l’objet d’une précédente hospitalisation pour leur asthme  présentaient un risque d’hospitalisation liée à la Covid-19 nettement augmenté par rapport aux enfants non asthmatiques. Il en est de même pour les enfants asthmatiques ayant reçu un traitement à plusieurs reprises (deux cures ou plus de corticostéroïdes oraux pour leur asthme) et qui présentaient de ce fait plus de risques d’être hospitalisés à cause du SARS-CoV-2.

Pour les auteurs de cette étude, ces résultats sont en faveur d’une priorisation des enfants asthmatiques dans le cadre de la vaccination des moins de 12 ans, même s’ils reconnaissent que leur risque global d’admission en soins intensifs et de décès liés à la Covid reste très faible.

Les dernières annonces gouvernementales vont dans ce sens avec l’ouverture dès le 15 décembre prochain de la vaccination aux enfants de 5 à 11 ans considérés comme « fragiles » et exposés à des risques de formes graves de Covid-19.  

Déborah L., Docteur en Pharmacie

Sources
– Risk of COVID-19 hospital admission among children aged 5–17 years with asthma in Scotland: a national incident cohort study. thelancet.com. Consulté le 7 décembre 2021.
– Covid-19 : sept questions sur la vaccination des enfants de 5 à 11 ans, qui “pourrait commencer le 20 décembre”. francetvinfo.fr. Consulté le 7 décembre 2021.
Deborah L.
Pharmacienne.
Spécialisée dans les domaines de la santé, de la nutrition et de la cosmétologie.
Passionnée par l'écriture, elle sait allier la rigueur scientifique à la beauté de notre langue.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.
Tout commentaire contenant une adresse web (http://, https://) sera supprimé
Veuillez limiter la longueur de votre commentaire à 2000 caractères maximum.