Astuces anti-moustiques : les éloigner et éviter de se gratter

Actualités Maladies parasitaires Santé au quotidien (maux quotidiens)

Rédigé par Alexia F., publié le 19 juillet 2021 et mis à jour le 16 juin 2022

L’été arrive et avec lui son cortège de petits désagréments, comme les moustiques ! Leurs piqûres entrainent souvent de fortes démangeaisons. Mais comment éviter de se gratter ? Pour profiter pleinement de sa soirée en terrasse ou dormir tranquille, le mieux est encore de les éloigner. Voici quelques astuces anti-moustiques pour éviter de se faire piquer.

Une femme applique une des solutions anti-moustiques sur la jambe d'un enfant.

Quelles sont les astuces anti-moustiques ?

L’été, les rayons des magasins et pharmacies regorgent de répulsifs antimoustiques, vendus comme les meilleures astuces contre les moustiques. Il en existe de toutes les sortes : à appliquer sur la peau, à pulvériser dans l’air ou à diffuser. Ils peuvent être à base de produits naturels, ou de substances chimiques.

Les produits anti-moustiques naturels

Le produit naturel le plus connu pour éloigner les moustiques est la citronnelle. Quelques gouttes de cette huile essentielle dans un diffuseur suffiraient à tenir les moustiques à l’écart durant quelques heures. Cependant, elle n’est pas reconnue comme étant suffisamment efficace. Parmi les substances naturelles actives anti-moustiques et autorisées par l’ECHA (Agence européenne des produits chimiques) pour une commercialisation en tant que répulsif figurent les huiles essentielles de menthe, de lavande, le citronellal, l’extrait de margousier, le géraniol, le citridiol et les extraits de Lavandula hybrida et de chrysanthenum cinerariaefolium.

Au moment de l’achat d’un répulsif à base d’huiles essentielles, vérifiez qu’au moins l’une de ces substances figure dans la composition du produit. L’odeur de ces répulsifs, diffusés dans l’air ou appliqués sur les vêtements, découragera les moustiques de s’approcher, sans toutefois être efficace à 100%. Attention également, car l’utilisation d’huiles essentielles est déconseillée chez les femmes enceintes et les enfants de moins de 3 ans.

Les autres types de protection

Les répulsifs antimoustiques les plus efficaces sont ceux contenant l’une des molécules suivantes : le DEET (N-diéthyl-3-méthylbenzamide), l’IR3535 et l’ircadine. Elles sont validées par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Ces répulsifs se présentent généralement sous forme de sprays à appliquer de préférence sur les vêtements que sur la peau. L’application est à renouveler toutes les 3-4 heures.

Il existe également les diffuseurs électriques qui se branchent sur une prise de courant. Composés de substances insecticides, ils peuvent être efficaces en fonction de leur composition mais leur inhalation sur plusieurs heures n’est pas recommandée.

Par ailleurs, pour manger tranquillement à l’extérieur sans se faire piquer il est possible d’utiliser des spirales à brûler ou des bougies anti-moustiques, qui contiennent des insecticides. Elles permettent d’éloigner efficacement les moustiques, à conditions de se trouver à proximité.

Mettre en place une moustiquaire, la solution la plus efficace

Pour une solution 100% efficace et non nocive, pensez à mettre en place des moustiquaires ! Installées aux fenêtres, autour d’un lit ou en extérieur autour d’une pergola par exemple, les moustiquaires restent la solution par excellence pour tenir les moustiques à distance et éviter les piqûres.

Notez que l’efficacité des solutions alternatives comme les bracelets, les lampes à ultraviolets, les appareils à ultrasons, les porte-clés ou encore les applications anti-moustiques pour smartphones n’a guère été prouvée.

Quelques gestes simples permettent d’éviter les piqûres :

  • Se doucher rapidement après une séance de sport, car la sueur attire les moustiques ;
  • Ne pas se parfumer ;
  • Veillez à ne pas avoir de zones avec de l’eau stagnante (coupelles de pots de fleurs par exemple) car les moustiques y pondent leurs œufs ;
  • Porter des vêtements longs, blancs et amples car les moustiques sont plus attirés par les couleurs foncées.

En cas de piqûre de moustique, comment éviter de se gratter ?

Si toutefois vous vous êtes fait piquer, il existe quelques remèdes naturels pour soulager les démangeaisons et éviter de se gratter :

  • Trouvez du plantain (il en pousse généralement partout), froissez quelques feuilles et appliquez le suc sur la piqûre. Cette plante est en effet un antihistaminique naturel ;
  • Si vous disposez d’huile essentielle de lavande, appliquez-en du bout du doigt sur la piqûre. Cette huile essentielle a des effets anti-inflammatoires. Attention cependant à n’appliquer qu’une à deux gouttes. Cette solution ne devra pas être utilisée chez les jeunes enfants ;
  • Le gel d’aloe vera est également connu pour soulager les piqûres de moustiques ;
  • Versez quelques gouttes de vinaigre sur une compresse et posez directement sur la piqûre pour vous soulager.

Avant d’appliquer quoi que ce soit sur la piqûre il est recommandé de désinfecter la zone avec de l’eau et du savon ou une solution antiseptique.

Rédigé par Morgane Gillard, le 19 juillet 2021. Mis à jour par Alexia F., Docteure en Neurosciences, le 16 juin 2022.

Sources
– Produits anti-moustiques : choisir un produit sûr et efficace. DGCCRF. Consulté le 16 juin 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.