Moustique et Covid-19 : un risque de transmission ?

Aug 1, 2020 par

Le moustique peut-il transmettre le SARS-CoV-2 en piquant l’homme ? Les épidémiologistes se sont rapidement posé cette question. Les études menées ont confirmé l’absence de transmission par une piqûre de moustique. Explications.

moustique sur la peau

Covid-19, SARS-CoV-2 et modes de transmission

L’apparition d’un nouveau coronavirus, le SARS-CoV-2, et le développement de l’épidémie de Covid-19 dans le monde entier depuis la fin de l’année 2019 ont immédiatement posé la question des modes de transmission de cette nouvelle maladie. Les principaux modes de transmission ont rapidement été identifiés :

  • Les gouttelettes d’expectoration ;
  • Les aérosols ;
  • Les surfaces contaminées.

Face à la circulation active du virus, l’hypothèse d’autres modes de contamination ont été évoqués, dont notamment :

  • La transmission oro-fécale (le virus SARS-CoV-2 étant retrouvé dans les selles des patients pendant de longues semaines) ;
  • Une possible transmission du virus lors des piqûres de moustique.

Pas de transmission, ni par le moustique, ni par la mouche

Récemment, des chercheurs américains se sont intéressés à la transmission du virus aux humains par les piqûres de moustique. Leurs travaux en laboratoire ont permis de démontrer que le virus SARS-CoV-2 est incapable de se répliquer lors de la piqûre par l’une des trois espèces de moustiques les plus répandues dans le monde :

  • Aedes aegypti, principal vecteur des virus de la dengue et de la fièvre jaune ;
  • Aedes albopictus, le moustique tigre, capable de transmettre les virus de la dengue, Zika ou du chikungunya ;
  • Culex quinquefasciatus, vecteur de plusieurs pathogènes, dont le virus de la fièvre du Nil.

De leurs données, les chercheurs ont conclu que le moustique ne pouvait pas transmettre le virus de la Covid-19 à l’homme. De même, les données actuelles semblent montrer que les mouches domestiques ne transmettent pas le virus.

Se protéger des piqûres de moustique reste essentiel

Ces données rassurantes sur le risque de transmission du virus responsable de la Covid-19 par les moustiques ou les mouches ne doivent pas faire oublier les vecteurs de graves maladies transmis en particulier par les moustiques :

  • Le virus responsable du paludisme ;
  • Le virus de la dengue ;
  • Le virus Zika ;
  • Le virus du chikungunya ;
  • Le virus du Nil occidental ;
  • Le virus de la fièvre jaune.

Chaque année dans le monde, plusieurs centaines de millions de personnes sont concernées par ces maladies. Les mesures de protection contre les piqûres de moustique restent donc essentielles pour se prémunir de ces maladies, comme les gestes barrières et la distanciation physique constituent les meilleures défenses contre la propagation de la Covid-19 !

Estelle B., Docteur en Pharmacie

– Covid-19, en finir avec les idées reçues. OMS. Consulté le 22 juillet 2020.
– SARS-CoV-2 failure to infect or replicate in mosquitoes: an extreme challenge. INSERM. Consulté le 22 juillet 2020.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.