Autisme et insertion professionnelle : des efforts à faire

Mar 22, 2017 par

L’ autisme reste une maladie perçue comme inquiétante par le grand public. Dans le cadre de ce handicap, comment accéder au monde du travail ? Comment y trouver sa place ? À l’occasion de la 28ème semaine de la santé mentale, le Ministère des Affaires Sociales et de la Santé  a ordonné une réflexion sur l’insertion professionnelle des autistes.

autisme metiers sante mentale

Un rapport sur les autistes et le travail écrit par un autiste

Dans le cadre de la préparation du 4ème plan Autisme (2018), la secrétaire d’état a commandé un rapport sur les autistes et leur insertion professionnelle à Joseph Shovanec. Cet écrivain philosophe et chroniqueur radio est également autiste, atteint du syndrome d’Asperger. Joseph Schovanec est docteur en philosophie et diplômé de Sciences-Po. Il milite pour un diagnostic précoce de cette pathologie.

A savoir ! Le syndrome d’Asperger est une forme d’autisme sans déficience intellectuelle, ni retard de langage. Il concerne plus les garçons que les filles et se manifeste par des difficultés dans les interactions sociales et la communication. Il est accompagné de troubles moteurs (« maladresse »), de fixation sur un centre d’intérêt particulier et de peur du changement.

Les 76 pages du rapport de Joseph Schovanec pointent une situation très préoccupante. Bien qu’il n’existe pas de statistiques, une chose est sûre : leur insertion professionnelle n’est pas bonne en France. De plus, de nombreuses personnes seraient sans emploi car autistes mais non diagnostiquées comme telles. Le rapport développe cinq recommandations :

  • Combattre la vision négative de l’autisme ;
  • Faciliter leur insertion dans le milieu professionnel ;
  • Adapter stages et formations aux personnes atteintes de la pathologie ;
  • Faciliter l’accès aux études supérieures ;
  • Créer un centre national sur l’autisme.

Dix métiers pour les autistes

S’appuyant, notamment, sur ce qui se fait déjà à l’étranger, Joseph Schovanec avance également 10 pistes de métiers accessibles aux autistes. Et ce ne sont pas forcément les premiers qui viennent à l’esprit.

  • L’armée : c’est un lieu formateur, encadré, et qui a l’expérience de publics non-standards (par l’intermédiaire du service militaire adapté, un dispositif d’insertion socioprofessionnelle développé outremer). Certains secteurs sont hautement techniques, et accessibles aux Aspergers ;
  • La traduction-rédaction : les autistes ont souvent un profil littéraire. De plus, une organisation plus souple du travail, au niveau des horaires ou de la hiérarchie, leur convient mieux ;
  • Le travail aux contacts des animaux et de la nature : le zoo de Lorient emploie avec succès des personnes autistes. Ces dernières ont souvent des relations privilégiées avec les chevaux, chats ou chiens, voire insectes ;
  • L’art et artisanat : un centre spécialisé à Beyrouth propose des formations en chocolat artisanal ou bougies d’art ;
  • La mécanique ;
  • Le travail dans les bibliothèques : c’est le désir professionnel le plus fréquent des autistes, mais les études difficiles leur en barrent souvent l’accès ;
  • L’informatique : c’est sans doute le domaine où les autistes s’insèrent le mieux. Ce serait à conforter en créant une base de données des organismes ou entreprises susceptibles de les accueillir ;
  • La restauration : ce secteur est un gros employeur de personnes handicapées. Il permet également une certaine visibilité du handicap ;
  • Les métiers liés à l’autisme : comme celui de travailleur social ;
  • Les métiers « traditionnels » : comme celui de berger.

Souhaitons que les recommandations de Joseph Schovanec débouchent sur une amélioration de l’insertion professionnelle des autistes en France. Car la diversité est une force.

Isabelle V., vétérinaire


Sources :
Rapport présenté à la Secrétaire d’Etat chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion sur le devenir professionnel des personnes autistes – Joseph Schovanec. Consulté le 21 mars 2016.
Rapport sur le devenir professionnel des personnes autistes de Josef Schovanec – Ministère des affaires sociales et de la santé. 16 mars 2017
Le syndrome – Groupe Asperger. Consulté le 21 mars 2017.

Isabelle V.
Journaliste scientifique
Passionnée de recherche clinique et pharmacovigilance.
Garde un penchant pour nos amis à quatre pattes.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.