Les bandelettes nasales, sans effet sur les ronflements !

Actualités ORL (Oto-Rhino-Laryngologie) Santé au quotidien (maux quotidiens) Troubles du sommeil

Rédigé par Estelle B. et publié le 15 août 2019

Selon certains sondages, les ronflements perturberaient régulièrement le sommeil d’environ 70 % des Français. Certains dispositifs, comme les bandelettes nasales, ont pour objectif de réduire les ronflements. Mais sont-ils efficaces ? Deux récentes études viennent de se pencher sur cette question, qui intéresse de nombreuses personnes.

Un homme qui dort

Bandelettes nasales et ronflements

Qui ne n’est pas déjà plaint des ronflements de son partenaire au cours de la nuit ? De nombreux Français se sentent concernés par ce problème, qui peut par ailleurs constituer un véritable trouble du sommeil pour le ronfleur lui-même. Parmi les solutions envisageables, figurent les bandelettes nasales, des petits dispositifs adhésifs, qui se positionnent sur les ailes du nez avant de se coucher.

Ces bandelettes nasales ont plusieurs objectifs :

  • Soulager la congestion nasale ;
  • Améliorer la qualité du sommeil ;
  • Réduire et limiter les ronflements.

Alors que peu de données fiables étaient disponibles jusqu’ici, des chercheurs ont mené deux essais randomisés et contrôlés, destinés à évaluer l’efficacité de ces bandelettes nasales.

Lire aussiLe sommeil intimement lié au bien-être de l’enfant

Deux essais randomisés et contrôlés

Les bandelettes nasales Breathe Right® ont été évaluées dans ces deux essais, menés sur des adultes possédant un nez étroit et présentant une congestion nasale nocturne depuis au moins un an, associée à des troubles du sommeil. Certains participants ont utilisé un placebo (bandelettes leurre), tandis que d’autres ont utilisé les bandelettes nasales. L’un des essais a porté sur 140 patients, l’autre sur 128 patients.

L’efficacité du dispositif a été évaluée par plusieurs auto-questionnaires, effectués après 7 et 14 jours d’essais. Les résultats des essais ont montré qu’après 7 et 14 jours, aucune différence significative n’était observée entre les deux groupes. En revanche, au sein de chaque groupe, les participants ont noté une amélioration des troubles du sommeil au fur et à mesure de l’utilisation du dispositif (placebo ou bandelettes nasales). Les résultats obtenus dans les deux études étaient à peu près similaires.

Lire aussiTroubles du sommeil : la thérapie cognitivo-comportementale face aux somnifères

Pas d’intérêt sur les troubles du sommeil liés à la congestion nasale

Ces deux études récentes révèlent que les bandelettes nasales n’apportent pas de bénéfice sur la qualité du sommeil chez les adultes atteints de congestion nasale sur une durée d’utilisation de 14 jours. Un effet placebo est par contre observé par le simple fait de porter un dispositif au niveau du nez.

Ces résultats restent limitatifs, car ils ne concernent que des critères subjectifs. Il serait nécessaire de compléter ces données par des enregistrements de polysomnographie, mais aussi en effectuant un suivi plus long des participants ou en s’intéressant à d’autres profils de patients.

Récemment, une méta-analyse a mis en évidence que les bandelettes nasales n’avaient pas d’intérêt, ni sur l’architecture du sommeil, ni sur la somnolence. Ces dernières données semblent indiquer qu’elles n’ont pas plus d’intérêt face aux troubles du sommeil liés à la congestion nasale.

Lire aussiSommeil de plomb et moral d’acier pour une mémoire de travail en béton !

Estelle B. / Docteur en Pharmacie

– Sleep Quality and Congestion with Breathe Right Nasal Strips: Two Randomized Controlled Trials. Readcube. Consulté le 16 Juillet 2019.
  • Pierre Philibert says:

    Petit rapport d’expérience : j’ai essayé il y quelques années les bandelettes Breathe right qui n’ont effectivement rien donné sur les ronflements. Je suis atteint d’apnées du sommeil très sévères, et en attendant un traitement (je vous épargne les détails du parcours, j’ai le temps de faire plusieurs arrêts cardiaques avant d’avoir une machine…) j’ai acheté des bandelettes Quiès qui sont, elles, conçues pour diminuer les ronflements. Apparemment, ça marche, et je pense que je fais moins d’apnées également. Peut-être serait il intéressant de tester celles-ci également.

    Reply
Ou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.