Le sommeil intimement lié au bien-être de l’enfant

Feb 17, 2019 par

Le sommeil des enfants est l’une des principales préoccupations des parents. Quel est le lien entre le sommeil et le bien-être des enfants ? Une récente étude s’est penchée sur cette question, et révèle l’importance de détecter et de prendre en charge précocement les troubles du sommeil des enfants. Santé Sur le Net vous dévoile les résultats de cette étude, publiés dans la revue scientifique Journal of Sleep Research.

sommeil-bien-etre

Le sommeil est capital pour l’enfant

La question du sommeil de l’enfant est systématiquement abordée, lors de chaque consultation chez le pédiatre ou le médecin traitant. De la naissance à l’âge adulte, le sommeil de l’enfant évolue : d’abord anarchique dans les premiers mois de vie, il se régularise petit à petit. Parallèlement, la durée du sommeil diminue régulièrement dès l’âge de 6 ans, jusqu’à l’âge adulte.

Le sommeil de l’enfant est important à plus d’un titre :

  • Pour permettre le développement cérébral de l’enfant ;
  • Pour la régulation des sécrétions hormonales ;
  • Pour faciliter la mémorisation et l’apprentissage ;
  • Pour un système immunitaire performant.

Mais quel est le lien entre le sommeil et le bien-être de l’enfant ? Pour répondre à cette question, des chercheurs ont utilisé les données de l’étude européenne IDEFICS, menée sur des enfants en 2009-2010, puis en 2013-2014.

La durée du sommeil associée au bien-être de l’enfant

Au total, l’étude a porté sur 6 336 enfants, âgés en moyenne de 10,9 ans. La durée moyenne de sommeil au cours de la nuit était de 9,21 heures, avec une différence selon l’âge :

  • 9,88 heures en moyenne pour les enfants de 3 à 5 ans ;
  • 8,74 heures en moyenne pour les enfants de 12 à 15 ans.

Grâce à un questionnaire spécifique, les chercheurs ont évalué le bien-être psychosocial de ces enfants. En moyenne, le score de bien-être était de 40. Les résultats indiquent que l’augmentation de la durée du sommeil nocturne était significativement associée à une augmentation du score de bien-être des enfants. Cette association était plus forte dans le cas des adolescents.

Parallèlement, les troubles du sommeil apparaissaient moins fréquents chez les enfants qui dormaient plus longtemps. Comme les adultes, les enfants peuvent présenter des troubles du sommeil, tels que :

  • Une insomnie, qui se manifeste par des difficultés à s’endormir associées ou non à des réveils nocturnes ;
  • L’hypersomnie, caractérisée par un sommeil nocturne excessif, rare chez l’enfant mais possible chez l’adolescent ;
  • Des parasomnies, comme le somnambulisme, les terreurs nocturnes ou les cauchemars.

Dépister et traiter les troubles du sommeil

Cette étude européenne, menée sur des enfants âgés de 3 à 15 ans, révèle que le bien-être psychosocial des enfants dépend de la durée du sommeil nocturne. Cette association reste significative, quel que soit l’âge des enfants. L’amélioration du bien-être est également corrélée avec l’augmentation de la durée du sommeil et la baisse de la fréquence des troubles du sommeil.

Les liens entre sommeil et bien-être semblent par ailleurs complexes, car le sommeil pourrait agir sur le bien-être et inversement. De même, le bien-être de l’enfant à un instant donné ne pourrait pas permettre de prédire quelle sera la durée du sommeil de l’enfant, plusieurs années après.

Dans tous les cas, cette étude souligne l’importance du sommeil chez l’enfant, comme élément important de son bien-être. Toute anomalie du sommeil, surtout lorsqu’elle se répète régulièrement, doit être signalée au médecin, pour pouvoir dépister un éventuel trouble du sommeil et le traiter de manière adaptée. Des enfants qui dorment plus et mieux se sentiront donc mieux !

Estelle B. / Docteur en Pharmacie

– Cross-sectional and longitudinal associations between psychosocial well-being and sleep in European children and adolescents. Thumann, B.F. and al. 2019. J Sleep Res. e12783. doi: 10.1111/jsr.12783.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.