Bientôt la fin du masque en extérieur ?

Actualités Coronavirus (COVID-19) Maladies infectieuses Santé au quotidien (maux quotidiens)

Rédigé par Morgane G. et publié le 15 juin 2021

Avec l’arrivée du beau temps et de la chaleur, nous n’attendons plus qu’une annonce pour profiter pleinement de l’été qui s’annonce : la fin de l’obligation du port du masque en extérieur. Si cette décision semble se préciser pour fin juin, rien n’est cependant encore acquis.

Passer un été sans masque à l’extérieur ?

Avec chapeaux, lunettes de soleil et masques, nos photos de vacances de l’été dernier semblent toutes tirées d’un film de gangsters. Va-t-on devoir renouveler l’expérience cette année ? À la vue de l’évolution des conditions sanitaires, l’espoir semble bel et bien permis. Le ministère de la santé envisage en effet la levée de l’obligation du port du masque en extérieur à partir du 30 juin, comme le précise Jérôme Salomon, directeur général de la santé. Cependant, cette décision n’est pour le moment pas clairement arrêtée et dépendra de l’évolution de la crise sanitaire dans les prochaines semaines.

Généralisé depuis septembre 2020 en intérieur mais également en extérieur au sein des communes, le port du masque est devenu une habitude. Impensable aujourd’hui d’aller faire ses courses au marché ou d’entrer à la Poste sans être masqué. Une habitude qui souffre cependant de l’arrivée des beaux jours et de la chaleur. Face à une lassitude évidente de la population, le gouvernement met cependant en garde contre un relâchement prématuré qui pourrait faire repartir les contaminations à la hausse.

Car si la situation est en nette amélioration, les chiffres ne sont pourtant pas similaires à ceux de l’année dernière pour la même période : le taux d’incidence est de 50 pour 100 000 habitants actuellement, contre 5 l’année dernière. Des valeurs à mettre en balance cependant avec le nombre de tests réalisés, qui a nettement augmenté depuis un an.

Lire aussiComment rendre moins pénible le port du masque cet été ?

Pas de relâchement pour les autres mesures barrières et incitation à la vaccination

Si l’on peut raisonnablement espérer la fin du port du masque en extérieur pour cet été, il n’en va pas de même pour les autres mesures barrières, qui restent majoritairement en application : lavage de mains, distanciation sociale, limitation des grands rassemblements. Le masque restera également obligatoire en intérieur et le télétravail devra continuer à être favorisé au maximum. La reprise de nos habitudes n’est donc pas pour tout de suite, surtout avec l’émergence de nouveaux variants, qui se transmettent très facilement.

Pour lutter contre la Covid-19 et retrouver le plus rapidement possible une vie normale, le gouvernement mise sur la vaccination, apparemment efficace contre les différents variants. Le ministère continue à inciter les Français à aller se faire vacciner, avec notamment l’ouverture de la vaccination aux mineurs de 12 à 17 ans dès le 15 juin. Christian Rabaud, président de la commission médicale d’établissement du CHRU de Nancy, estime en effet qu’il faudrait atteindre un taux de vaccination de la population de 80% pour pouvoir parler d’immunité collective et s’estimer protégé contre les nouveaux variants. Actuellement, 30 millions de Français on reçut une première dose, ce qui représente 50% de la population. En attendant, même s’ils sont confiants sur la levée de l’obligation du port du masque en extérieur, certains scientifiques plaident pour le maintien d’autres mesures barrières comme le couvre-feu à 23h, afin de limiter la propagation des variants.

Lire aussiVariant indien (delta) : faut-il diminuer le délai entre les doses de vaccin ?

Et ailleurs ?

L’Allemagne semble suivre le même schéma que la France, en allant vers une levée très progressive de l’obligation du port du masque en extérieur. Suite à l’accalmie des nouvelles infections à la Covid-19 et notamment à la chute du taux d’incidence, le Danemark a quant à lui déjà levé la restriction, sauf pour les transports en communs.

L’Australie et Israël ont, eux, déjà sauté le pas depuis la mi-avril. Aux États-Unis, où la vaccination bat son plein, toute personne ayant reçu deux doses peut désormais se promener en ville sans masque, à l’exception des lieux très fréquentés (marchés, rassemblements).

À l’inverse, d’autres pays renforcent leurs mesures sanitaires. C’est le cas de la Russie, en particulier à Saint-Pétersbourg, qui tente d’enrayer un rebond de contamination, alors que la ville fait partie des hôtes pour l’Euro de football.

Largement en avance sur la France du point de vue de la vaccination, mais face à une situation sanitaire jugée encore trop préoccupante, la Grande Bretagne réfléchit quant à elle à un ralentissement des dernières étapes du déconfinement, qui concernent la limite de rassemblement lors des mariages, le service au bar ou encore la réouverture des discothèques.

La décision concernant le port du masque en extérieur sera normalement prise suite à la consultation des experts scientifiques au cours du mois de juin. Dans tous les cas, le mot d’ordre pour l’été sera encore « responsabilité », notamment pour tout ce qui concerne les rassemblements familiaux ou les fêtes de plein air, notamment la fête de la musique.

Lire aussiComment limiter la transmission de la Covid-19 en intérieur ?

Morgane Gillard, rédactrice scientifique

Sources
– Covid-19 en France : la fin du port du masque en extérieur fin juin « si les conditions le permettent ». lemonde.fr. Consulté le 14 juin 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.